Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Superman Univers Hors-Série #4

SUPERMAN : LOIS ET CLARK

(Scénario : Dan Jurgens Dessin : Lee Weeks, Marco Santucci et Neil Edwards Couleur : Brad Anderson et Jeromy Cox)

 

Ce quatrième hors-série du kiosque Superman Univers nous propose les cinq premiers épisodes d’une nouvelle mini-série. Enfin, nouvelle chez nous, en France, puisqu’elle date de décembre, pour le premier épisode, aux USA. Signée Dan Jurgens et Lee Weeks (voilà un duo qui vend du rêve), elle nous propose de suivre les aventures de Clark Kent, Lois Lane et de leur fils Jonathan !

Vous avez bien lu, leur fils Jonathan ! Surtout, nous suivons les aventures actuelles, et dans cette continuité du vrai Superman, de celui d’avant les New52 !

Il faut reprendre les choses dans l’ordre. Durant Convergence (effroyable event) plusieurs héros et villes de plusieurs Terres du Multivers ont été rassemblé sur une seule et même planète mystérieuse. Couverts d’un dôme inhibant les pouvoirs, Lois et Clark, pré-New52, ont conçu un enfant, né des mains du Batman de l’univers Flashpoint. A la fin de Convergence, les trois personnages se sont retrouvés sur la Terre version New52, la Terre principale actuellement.

En arrivant sur Terre, les deux parents se mettent d’accord pour ne pas influer, directement sur cette nouvelle. Un Superman est déjà à l’œuvre, un Clark Kent, une Lois Lane, aussi décident-ils de changer de nom, de tomber dans l’anonymat et d’offrir une vie saine et paisible à leur fils. Mais on ne change pas un tempérament aussi fort que celui de Lois ou Clark. Et c’est dans l’ombre, que tous deux décident d’œuvrer. Clark, dans un costume noir, agit contre les catastrophes naturelles, protègent les gens sans se faire voir, essaie de prévenir l’apparition de criminels, de super-vilains en fonction de l’Histoire de sa Terre, tandis que Lois met à jour des complots, des organisations terroristes, des crimes sous le couvert d’un patronyme.

Si Lois et Clark font vraiment très attention et prennent toutes les précautions, Jonathan pose beaucoup de questions, et s’interroge sur tous les événements qu’ils vivent, un peu comme tous les gosses de son âge en somme. Et, au moment de notre intrigue ses questions se font plus précises, plus pressantes, et surtout Clark essaie d’empêcher la « création » du Cyborg Superman avec le retour de la navette spatiale d’Henshaw tandis que Lois met les doigts dans un sale engrenage en voulant s’en prendre à Intergang !

Clark va devoir tout faire pour protéger sa famille tout en réussissant à ne pas trahir celui qu’il est et à rester dans l’anonymat !

Dan Jurgens nous dépeint un tableau familial absolument génial. Déjà c’est un plaisir de retrouver Clark, de retrouver le couple Lois et Clark et de découvrir ce statu quo familiale. C’est un vrai régal, un plaisir sans limite. On sent l’amour qu’il y a dans ce couple, sans aucun doute le plus beau couple dans l’univers des comics, tous éditeurs confondus. Les New52 nous avaient enlever cela, et on le redécouvre avec encore plus de plaisir. Ces attentions qu’ils ont l’un pour l’autre, cette même longueur d’onde.

Cela est encore, davantage, accentué grâce au formidable travail de Lee Weeks au dessin. C’est tout simplement beau, magnifique, un travail exceptionnel sur le jeu d’ombre et de lumière. Il donne du cachet, de la crédibilité à ce couple, à cette famille.

Bref, un véritable plaisir de lecture, il n’y a pas d’autre mot. J’ai plongé dans cette série pour ne jamais en ressortir. Rien d’exceptionnel, juste le plaisir de lire du Superman !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article