Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Before Watchmen #4

Mon Impression : Before Watchmen #4

MINUTEMEN #4/6

Scénario et Dessin : Darwyn Cooke

Plus que sur la chute des Minutemen, c’est surtout sur le destin funeste de la Silhouette que s’attarde Darwyn Cooke dans ce quatrième volet. On en découvre un peu plus sur le passé de la justicière, son passé tragique durant la Seconde Guerre mondiale et qui explique en parti pourquoi elle mettait autant d’implication et d’application pour sauver tous les enfants qu’elle pouvait.

On assiste à un défilé de personnages devant sa pierre tombale. La plus surprenante étant sans doute Spectre Soyeux, surprenant dans le fait que je ne m’attendais pas à la voir, elle, aller venger la Silhouette. Et première faute selon moi de Darwyn Cooke sur sa mini-série, en nous proposant un Comédien limite empathique par moment avec le malheur d’autrui… Son interprétation du personnage est à mille lieux des autres visions qui nous sont proposés dans Before Watchmen.

Comme toujours avec Cooke depuis le début de son travail sur Minutemen, ses dessins sont absolument en adéquation avec l’histoire et le contexte.

Bref, je suis toujours autant emballé au moment d’entamer un épisode de cette série. Cooke a su nous rendre la Silhouette comme étant un formidable personnage. Je suis cependant sceptique sur le retour qui s’annonce du nazisme à travers un personnage de l’équipe…

Mon Impression : Before Watchmen #4

Le HIBOU #3/4

Scénario : Joe Michael Straczynski Dessin : Andy Kubert

Il aura fallut attendre le troisième épisode, sur quatre, pour voir enfin le Hibou agir seul. Du moins sans Rorschach. Car cette fois-ci le Hibou fait un bout de chemin avec la Dame du Crépuscule.

Difficile d’en dire beaucoup plus, tant cela est mou, insignifiant, et surtout semble tellement hors propos d’avec l’œuvre originale. Le chapitre tout entier, tant par les dessins, que les mises en situations et les dialogues tendent vers le sexe pour en arriver à l’apogée érotique et la relation entre le Hibou et la rousse incendiaire ayant le feu au…

Au final, le seul intérêt provient, à la rigueur, une nouvelle fois de Rorschach et de sa macabre découverte dans l’église où il travaille.

Bref, le Hibou est une mini-série qui devient de plus en plus pénible, il ne s’y passe rien, et en plus ce n’est pas spécialement beau…

Mon Impression : Before Watchmen #4

OZYMANDIAS #3/6

Scénario : Len Wein Dessin : Jae Lee

La confrontation entre Ozymandias et le Comédien a enfin lieu. Et une fois que l’on retire le merveilleux travaille de Jae Lee pour le rendre vivant, on se retrouve avec une opposition assez terne. Et qui en plus se termine un peu en queue de poisson, vu que l’on n’a pas vraiment de vainqueur.

De plus, autre mauvais point, dès lors qu’Adrian découvre l’existence de Docteur Manhattan, il abandonne du jour au lendemain son enquête sur le Juge Masqué.

Dès lors le chapitre n’est plus qu’une suite de raccourcis plus ou moins habiles servant à expliquer la situation d ‘Ozymandias dans Watchmen (sa base en Antarctique par exemple…)

Bref, une réelle déception avec ce numéro. L’opposition avec le Comédien n’est pas de niveau espéré, et le changement de cap aussi brusque que soudain est un peu déboussolant. Heureusement, au dessin Jae Lee excelle toujours autant.

Mon Impression : Before Watchmen #4

RORSCHACH #2/4

Scénario : Brian Azzarello Dessin : Lee Bermejo

Ce deuxième épisode confirme mes craintes : Azzarello ne sait pas quoi faire de Rorschach. Le personnage si emblématique du Wathcmen de Moore et Gibbons est ici sans saveur.

Le titre est une véritable purge à lire. Il ne se passe rien. Il ne s’agit qu’une suite de scènes fortes de Lee Bermejo, sans histoire de la part d’Azzarello, sans profondeur, sans rien en fait…

Bref, je ne m’étendrais pas plus longtemps. Il ne se passe absolument rien, on ne nous apprend rien. On voit simplement le personnage passer de scène en scène et puis c’est tout. Tellement déçu.

Mon Impression : Before Watchmen #4

Dr MANHATTAN #2/4

Scénario J.M.Straczynski Dessin Adam Hughes

Tout d’abord, saluons le retour réussi d’Adam Hughues. Certaines de ses cases, de ses pages même m’ont absolument enchanté. Et ses personnages sont d’une telle beauté, j’ai littéralement craqué pour la fiancée du Doc se mordant la lèvre dans son chemisier à carreaux !

Si l’histoire est toujours aussi complexe (qui a dit tordue dans l’assistance ?) la mise en page d’Hughes pour nous offrir ce qui découle pour chacun des choix du Doc est une pure idée de génie.

Que deviendrais le monde sans le Doc Manhattan, c’est la question qui nous est posée, et au final on ne nous y répond pas vraiment. Ce chapitre est surtout l’occasion pour lui de voir les choix qui se seraient proposés à lui s’il n’avait pas subit les effets menant à sa création, à sa transformation.

Et lorsqu’enfin on arrive à rentrer bien dans l’histoire, à l’instar du premier numéro, une question encore plus balèze nous est posée !

Bref, c’est intelligent c’est indéniable, c’est magnifiquement beau, cela saute aux yeux, mais c’est compliqué, et surtout où va-t-on ?

BACKUP : LA MALÉDICTION DU CORSAIRE SANGLANT #4

Scénario : Lein Wein et John Higgins Dessin : John Higgins


A l’instar de la qualité du mag en général, c’est une véritable chute libre pour cette série annexe, dont je suis pourtant fan. Mais on se retrouve avec un épisode trop différent, trop déroutant pour si peu de pages. On perd pied.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article