Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : American Vampire Legacy : Le Réveil du Monstre

Mon Impression : American Vampire Legacy : Le Réveil du Monstre

En attendant de découvrir ou redécouvrir la série mère American Vampire de Scott Snyder et Rafael Albuquerque, dont nous pourrons découvrir les 3 premiers tomes le 21 juin, nous avons ce mois-ci le deuxième tome de la série annexe : American Vampire Legacy. Le premier tome m’avait totalement emballé, cette idée géniale de mêler groupuscules secrets en chasse contre les vampires et la seconde guerre mondiale, j’étais conquis. Et que dire des dessins de Sean Murphy. Murphy qui est ici remplacé par Dustin Nguyen, et après la guerre, place à des temps de paix et à l’un des vampires les plus connus au monde.

1954. De retour aux Etats-Unis, Felicia Book tient la promesse qu’elle avait faite à son ami et coéquipier, l’agent McCogan, en élevant son fils Gus, alors délivré de la contamination vampirique. C’était sans compter l’organisation des « Vassaux de Venus » qui bientôt lui demande de se rendre d’urgence à Londres où leur coffre sécurisé et inviolé depuis 1888 a été ouvert. Le plus dangereux vampire de tous les temps est de retour, prêt à reprendre le pouvoir sur son armée. (contient American Vampire : Lord of Nightmares #1-5)

Mon Impression : American Vampire Legacy : Le Réveil du Monstre

Un petit mot tout d’abord sur Dustin Nguyen qui remplace de façon magistrale Sean Murphy. Et pourtant, j’étais plus que sceptique. Mais je dois avouer que ses planches sont justes époustouflantes. Sans aucun doute les planches les plus abouties du dessinateur. On s’en prend plein les yeux et ses traits feutrés collent parfaitement à l’ambiance sombre et lourde de l’histoire de Scott Snyder. Superbes expressions faciales, très bon rythme dans la mise en page pourtant classique.

Côté histoire on fait un bond dans le temps de 15 ans et on se retrouve en 1954 à Londres. Linden Hobbes, leader des Vassaux de Vénus est en pleine conversation avec le mystérieux et inquiétant Tommy Glass. Le jeune Américain va, à la barbe de Hobbes, permettre l’enlèvement de l’un des vampires les mieux gardés au monde … Ben oui même si cela est évident je ne vous dit rien. On appellera ce vampire : Maurice^^ Le terrible Maurice est donc enlevé pour les Russes, enfin c’est ce que penses ces pauvres Soviétiques. Car celui qui contrôle tout c’est Glass.

Mon Impression : American Vampire Legacy : Le Réveil du Monstre

En parallèle au déplacement de cercueil de Maurice, le chef Hobbes va retrouver notre chère Félicia Book. La belle jeune femme à la faculté hors du commun, vit maintenant loin des vampires avec Auguste. Le jeune fils du regretté Cashel McCogan, comme elle lui avait promis. C’est d’ailleurs l’un des bons éléments de ce tome : le lien entre Félicia et Gus. Il est amusant de voir cette femme si forte si charismatique s’être transformée en une mère douce et aimante.

Après une très intéressante partie propice aux explications sur les pouvoirs et le danger que représente Maurice, et après une belle petite explication sur les différentes « races » de vampires (énorme aussi l’explication sur comment Maurice est devenu un personnage de fiction^^), Félicia, Hobbes, Augustus et une équipe de vampires (oui l’absence de certains tie-in est un peu gênante par moment) se mettent en chasse après Maurice. On vit littéralement l’histoire tellement on est happé par le récit de Snyder. Les combats et les apparitions de vampires sont violentes et sanglantes mais le trait abstrait et original de Nguyen font des ces scènes de superbes planches qui passent toutes seules. Et de l’action on en a tout au long de ce tome. Ca ne s’arrête pas, pour notre plus grand bonheur.

Mon Impression : American Vampire Legacy : Le Réveil du Monstre

Le petit Augustus va peu à peu prendre de plus en plus d’importance au fil du récit. Petit à petit, on se rend compte que Maurice en a après lui, alors qu’il est censé être guérit. Bonne chose là aussi de la part de Snyder d’utiliser si habilement le jeune garçon. Cela permet par la même, de faire en sorte, en douceur, de réintégrer les Vassaux de Vénus par Félicia, de l’obliger peu à peu à reprendre le combat. C’est d’ailleurs un excellent tome pour les trois personnages que sont Félicia, Hobbes et Augustus, Snyder travaillant en profondeur sur eux. Nouvelle facette pour Félicia, passé touchant de Hobbes, et avenir peu rassurant pour Augustus.

Une fin absolument parfaite. Géniale ! Un brin de tristesse, un ultime rebondissement, un peu de violence, une surprenante annonce et un nouvel emploi qu’on n’attendait pas. Snyder ne fait pas les choses à moitié et nous offre une fin qui donne envie de lire la suite. On veut découvrir ce qu’il va advenir de nos personnages !

Mon Impression : American Vampire Legacy : Le Réveil du Monstre

Bref, une merveilleuse lecture, où j’ai pris un pied incroyable. Un Nguyen dans une forme comme jamais, nous offrant des planches d’une rare beauté et retranscrivant à merveille l’ambiance sinistre et violente de cette histoire. De l’action non stop, de belles surprises et une fin qui nous laisse sans voix !! J’en veux encore !! Attendre la sortie d’un éventuel tome 3 va être extrêmement long, heureusement il y a la sortie des 3 tomes de la série de base en juin.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article