Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Spider-Man : Le Cauchemar

38369710150489862529648.jpgTout d’abord un premier point. Autant j'ai encensé Ramos sur Fairy Quest car son style se prêtait bien à l'histoire et à ce genre. Autant là c'est juste monstrueux!! C'est difforme, on se retrouve avec un Venom quand il se balance avec sa toile qui a les bras et le corps d'une sumo, et les jambes d'un nouveau né anorexique. Octopus on a l'impression que ses lunettes se font bouffer par ses yeux. Les doigts des perso sont juste aussi gros que mes cuisses et je vous dit pas la taille de mes cuisses. Bref vous l'aurez compris les dessins m'ont vraiment bloqué, et heureusement que les histoires sont extra car je n'aurais pas fini mon deluxe sans ça. Ma pauvre MJ qui sait être si belle de temps en temps se retrouve là avec un mâchoire de routier snif. Les seuls moments où j'ai aimé le boulot de Ramos sur ce deluxe sont son ces quelques pages à case unique. Il y en a moins d'une dizaine je crois, là il faut avouer ça claque bien. Bref Ramos on est fan ou on déteste.
Niveau histoire maintenant. J'adore Jenkins et on a là, 3 superbes histoires. Histoires où Peter est pas mal approfondi niveau psychologique je trouve. Fort intéressant.
La première histoire, celle du Bouffon, nous raconte le fait Norman veut en terminer avec Peter Parker. Un plan diabolique, un pauvre Flash qui n'avait rien demandé. Et une discussion finale entre Peter et Norman des plus émouvantes. J'ai trouvé cette discussion émouvante, comme si Peter, le temps d'un instant, trouvait en Norman une oreille paternelle.
La deuxième histoire est centrée sur Venom d'un côté et sur Eddy Brock de l'autre. Eddy se meurt d'un cancer et le symbiote cherche donc un nouvel hôte. Ses recherches n'aboutissent pas et comme souvent il se rabat sur Peter. Ce dernier va à nouveau se remettre en question, comprendre que le lien entre Brock et Venom découle sans doute de lui. La aussi la scène finale va marquer notre héros. A-t-il sauvé ou a-t-il condamné Brock?
Enfin la dernière saga est avec Octopus. Elle est sans doute, pour moi, la moins intéressante des trois. Spidey n'y est pas travaillé comme les deux autres. Il se retrouve face à un dilemme, mais pas de ceux qui marque un homme comme dans les deux autres. En temps de crise au Moyen-Orient, un homme d'état palestinien est kidnappé par Octopus et il sera tué si Spidey ne dévoile pas son identité en direct à la télé. Je retiens de cette saga, surtout la discussion fort amusante entre Peter et sa tante. Où cette dernière avoue vouloir l'aider mais qu'elle ne pensait pas devoir régler la crise au Moyen-Orient^^. Une saga qui se laisse néanmoins bien lire.

Bref un superbe deluxe, avec des histoires prenantes, poussées, abouties mais desservies par d'affreux dessins.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article