Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Super Sons tome 2 "La Planète des Songes""

Le duo Superman/Batman est un, si ce n’est le duo iconique de l’univers DC Comics. Deux personnages tellement différents mais tellement proches et tellement plaisant à suivre ensemble. Il était donc normal de retrouver une série où l’on retrouverait les progénitures de nos deux héros à vagabonder tous les deux. Là aussi, Damian et Jon sont deux personnages que tout oppose mais qui fonctionnent à merveille tous les deux. La synergie entre les deux enfants est des plus savoureux. J’avais vraiment hâte de me lancer dans le second tome.

 

Formant un nouveau tandem, Superboy et Robin patrouillent dans les rues à la nuit tombée, à l’image de leurs pères respectifs. Mais la rencontre d’un adversaire capable de plier le temps à sa volonté leur réserve bien des surprises, au point que Robin devient soudain trop vieux pour être appelé le chef des « Teen » Titans… Les jeunes justiciers vont avoir besoin de l’aide de tous leurs alliés pour cette mission qui s’avère bien plus compliquée que prévu.

Super Sons, ou la réunion d’une nouvelle génération de héros : les héritiers des plus grands justiciers de l’Univers DC. Peter J. Tomasi (Batman & Robin) poursuit son travail scénaristique sur les relations tumultueuses entre les deux jeunes garçons ainsi que sur leur héritage légendaire dont ils sont les détenteurs. Au dessin, Jorge Jimenez (Superman Rebirth) explose comme le nouvel artiste à suivre : un trait percutant servi par une narration limpide et dynamique.

(Contient les épisodes #6 à 10)

Je vais commencer avec l’édition d’Urban Comics. Puisque que grosse surprise avec le papier. Je m’attendais avec du papier glacé, et on a du papier comme on en retrouve dans les bouquins reprenant de vieilles séries, comme Year One ou Knightfall. Je pense qu’il s’agit d’un loupé, c’est surprenant.

 

Jon et Damian se donnent régulièrement rendez-vous pour patrouiller dans les rues de Metropolis. (Cela craint moins que dans les rues de Gotham City.) On sent bien, et facilement, que c’est un vrai plaisir pour les deux jeunes gens. Mais Damian a aussi d’autres obligations, avec les Teen Titans. Jon, de son côté, jalouse son ami, puisqu’il aimerait beaucoup intégrer le groupe.

 

Chose que refuse Damian puisque, pour lui, Jon est trop jeune et qu’il ne l’a pas encore assez « formé ».

Mais cette fois-ci, la sortie avec les Teen Titans ne se passent pas bien ! Des ennemis totalement inconnus mais qui parviennent à mettre nos jeunes héros en déroute et faire vieillir Damian jusqu’à l’âge de la retraite, pour ne pas dire de la pierre tombale ! Voilà Jon intégré malgré lui dans l’équipe pour tenter de rectifier tout cela.

 

Une intrigue en deux parties, puisque nous avons le droit à cette partie sur Terre avec les Teen Titans, puis une seconde dans un autre univers avec uniquement Jon et Damian, qui vont tenter de comprendre ce qu’il s’est passé plus tôt.

 

Une seconde partie un peu moins forte que la première. Le duo fonctionnant toujours aussi bien, mais tout cet univers où plongent nos jeunes héros ne me parlent pas. Pas sûr qu’il y avait vraiment besoin de partir sur un tel délire pour nous apporter des explications. Surtout que c’est principalement la synergie, le fonctionnement, du duo qui m’intéresse.

 

Le tome se termine avec un cadeau commun de Superman et Batman à Jon et Damian. Un cadeau qu’ils ne vont pas du tout accueillir de la même façon.

Graphiquement, Jorge Jimenez explose tout ! On comprend pourquoi cet artiste au style percutant et impactant, nerveux et fougueux s’est vite retrouvé sur des titres plus ronflants par la suite. C’est juste superbe à regarder. Quel dommage de voir d’autres artistes venir le soutenir sur certains épisodes comme Carmine Di Giandomenico, absolument pas à la hauteur pour le coup.

 

Bref, un tome deux fort plaisant, mais un peu moins percutant que le premier. L’intrigue commence bien, mais ce séjour sur une autre planète casse un peu le rythme, la faute aussi au changement de dessinateur. Mais la synergie entre les deux personnages est toujours aussi savoureuse.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article