Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Green Lantern Rebirth tome 5 "Au Crépuscule des Gardiens"

L’alliance entre les Green Lantern et le Corps de Sinestro n’aura été qu’éphémère. En même temps, est-ce vraiment surprenant ? Force est de constater, que cette petite interlude n’aura pas apporté grand-chose, si ce n’est de voir Soranik Natu basculer totalement du côté de son père ! Embrassant totalement les idées du Corps de Sinestro. Le jeune femme décide même, dorénavant, de porter le nom de son père, Soranik Sinestro.

 

Si le Green Lantern Hal Jordan est responsable du secteur 2814, il n’en est pas moins attaché à la Terre. Alors quand celle-ci est menacée, il n’hésite pas à y retourner. Mais il ignore qu’un redoutable ennemi y est tapi dans l’ombre, prêt à en découdre. L’aide d’un de ses plus vieux amis, l’Homme d’Acier, ne sera pas de trop, car il aura bien besoin de la puissance d’un Kryptonien pour faire face aux dangers qui l’attendent.

Green Lantern Rebirth ou la nouvelle série consacrée au Corps de policiers intergalactiques de l’Univers DC. Robert Venditti (Flash) reprend les personnages d’Hal Jordan, Kyle Rayner, John Stewart et Guy Gardner pour des aventures inédites aux confins de la galaxie, sublimées par les dessins spectaculaires de Rafa Sandoval (Catwoman), Ethan Van Sciver (Green Lantern : La Résurrection d’Hal Jordan) et Jack Herbert (Superwoman).

(Contient les épisodes Hal Jordan and the Green Lantern Corps #30,31, 33 à 41)

Ce sixième tome de la série Rebirth de Green Lantern est composé de plusieurs intrigues, de plusieurs arcs.

 

Les deux premiers épisodes vont voir Hal Jordan est Superman œuvrer ensemble pour tenter de sauver Hector Hammond ! En effet, dans la série Superman, Clark a du se battre il y a quelques temps avec Parallax. Il a donc, tout naturellement, fait appel à Hal Jordan. C’est à ce moment que Hector Hammond appelle son ancien ennemi à l’aide, alors qu’il est sur le point de se faire enlever et « transformer » en arme.

 

Très franchement, l’histoire se laisse lire, mais je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi cette histoire, pourquoi ressortir cette grosse tête du placard. Et graphiquement, Patrick Zircher est très inconstant. On a le droit à des planches assez jolies, et d’autres qui le sont beaucoup moins. Toujours du mal avec sa vision anatomique des personnages.

L’intrigue suivante voit le retour d’anciens ennemis (que je ne connaissais pas de mon côté) et qui ont un très, très, très ancien passif avec les Gardiens ! On peut même dire qu’ils sont étroitement, intimement même, liés. D’entrée, tous les Gardiens, restants, de l’univers, sont enlevés par ces anciens ennemis, voués à servir un dessein des plus terrifiant, mortel et sans retour.

 

Heureusement, les Gardiens peuvent compter sur un quatuor de Green Lantern terriens particulièrement bagarreurs, retords et têtes brûlées. Une intrigue qui replace les Gardiens au cœur des Green Lantern, marque le retour d’ennemis particulièrement dangereux, et annonce de fortes complications pour la suite.

 

Graphiquement, nous avons le droit à un Jack Herbert en grande forme ! L’action est incroyable ! Les combats nous explosent en plein visage, on s’y croirait ! Les personnages sont charismatiques et dégagent une puissance assez incroyable.

 

On commence avec un Kryptonien, on finit avec un Kryptonien ! Hal et et Kyle sont envoyés sur une planète minière pour ce qui serait du vol. Mais une fois sur place, et une rapide dérouillée plus tard, ils découvrent qu’ils se trouvent sur la nouvelle planète de Zod et sa famille ! Une planète où ces derniers sont considérés comme des dieux ! La situation semble très compromise, d’autant que sur Mogo, les Gardiens ne font pas l’unanimité.

Une intrigue plaisante à lire. Très plaisante. Une histoire qui retourne aux sources, notamment avec les Gardiens, où l’action est omniprésente, et les scènes marquantes très nombreuses ! Je ne parlerais que du passage où Kyle se retrouve avec l’anneau et découvre la puissance qui irradie en Hal !

 

Graphiquement, on retrouve le meilleur duo du titre, Rafa Sandoval et Ethan Van Sciver ! C’est juste la perfection ! Que ce soit l’action, l’intensité, les détails, les personnages.

 

Bref, un tome vraiment super sympa à lire. De très bonnes histoires, beaucoup de combats, énormément d’action, et en mise en avant des quatre Green Lantern de la Terre. Robert Venditti fait vraiment du super boulot sur le titre. Du très bon cosmique !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article