Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Les Gardiens de la Galaxie Intégrale 1993/1994

Mine de rien, nous avançons tranquillement dans le temps en compagnie des Gardiens de la Galaxie. Cette Intégrale, englobant les années 1993 et 1994 est l’avant dernière sur cette version de l’équipe. Si j’avais des doutes en commençant la précédente, Michael Gallagher m’a rapidement rassuré, sur sa capacité à continuer de nous proposer d’excellentes intrigues autour de Vance Astro et ses compagnons.

 

Au XXXIème siècle, la galaxie aura toujours besoin de Gardiens ! Major Victory, Charlie-27, Starhawk, Nikki, le Frelon et Talon sont les Gardiens de la Galaxie du futur, et ils doivent affronter... Loki ?! Eh oui ! Certaines choses ne changent pas ! Mais si dans mille ans, le Dieu de la Malice complote toujours pour régner sur Asgard, que devient Mjolnir ? Qui détient le marteau de Thor ? Avec Méphisto, le Beyonder, Éternité, le Tribunal Vivant et Korvac ! C'est un petit bijou caché des années 90 que nous vous proposons avec ces INTÉGRALES. La série Guardians of the Galaxy était restée inédite en France jusqu'au succès remporté par une équipe totalement différente de celle qui apparaît dans ce tome. Les aventures cosmiques palpitantes sont en tout cas au rendez-vous !

(Contient les épisodes Guardians of the Galaxy (1990) #40-50 et Annual #4 et Galactic Guardians (1994) #1)

Petit-à-petit on se dirige tout doucement vers l’épisode #50 de cette série, au milieu des années 1990. Cela peut paraître surprenant, tant Marvel n’a jamais mis les moyens, à l’époque du moins, sur cette équipe, sur ce titre.

 

Les Gardiens de la Galaxie, qui a vu son groupe passablement évoluer au cours du temps, se préparent à une rencontre hors du commun, toujours orphelin du sage et colérique Yondu et de la brûlante Aleta. En effet, Michael Gallagher, qui n’a absolument pas à se soucier de la continuité, de par le fait que ses intrigues se déroulent dans un futur de l’univers Marvel.

 

Et c’est ainsi que Vance et ses compagnons vont découvrir ce qu’il est advenu des Asgardiens ! Notre petit groupe va en effet devoir affronter Loki, devenu une sorte d’esclavagiste des Inhumains du futur, et qui va être le nouvel adversaire des Gardiens. Dans le futur, Loki est toujours aussi machiavélique et manipulateur. Mais les Gardiens vont pouvoir compter sur le nouveau possesseur de Mjölnir, Thor n’étant plus une personne… digne de confiance…

Une petite intrigue sympathique, qui permet à l’équipe de retrouver Aleta. Mais cette dernière a bien changé, et Vance va rapidement s’en rendre compte. Ce qui est amusant avec ces épisodes dans le futur sans avoir à se soucier de la sainte continuité, c’est que le scénariste peut faire ce qu’il veut, cela n’aura aucun impact sur le personnage. Et c’est ainsi que l’on se retrouve avec ce travail sur Loki, Thor et Sif. Un vrai plaisir de lecture et de découverte.

 

L’heure est ensuite venue d’enfin nous éclairer un peu sur Stakar, Aleta et leur Dieu-Faucon qui s’avère en fait être un être du même niveau que le Tribunal Vivant ! Pour ces derniers épisodes menant jusqu’au cinquantième, les Gardiens se retrouvent spectateurs d’une dispute entre des êtres qui dépassent largement leur champ de compétence, ou même simplement leur compréhension. Le Dieu-Faucon, le Tribunal Vivant, Eternité et un Céleste, Scathan.

 

Ces derniers n’arrivent pas à se mettre d’accord sur ce qu’il semble judicieux de faire avec le Beyonder et Protégé ! Ces deux derniers se disputant également leurs pouvoirs ! Tout cela sous l’œil attentif de Mephisto et sa fille Lilith.

Des épisodes dantesques, qui nous éclairent sur beaucoup de choses, règlent de nombreuses intrigues et qui vont permettre à l’équipe de repartir sur de nouvelles bases. Surtout après que le « problème » Aleta et Stakar se voit enfin réglé !

 

Un véritable plaisir de suivre cette histoire, de suivre ces personnages, de suivre ces épisodes. Michael Gallagher effectue un incroyable travail et prend le temps de s’attarder sur chaque personnages. Prend le temps de nous proposer de nombreuses intrigues, de nombreuses histoires, et surtout de les clôturer et de clôturer celles de Jim Valentino. C’est surtout plaisant de voir que le scénariste respecte le travail de son prédécesseur.

 

Graphiquement, le gros du tome est de Kevin West ! C’est toujours franchement sympathique à regarder. L’action est formidablement vivante et riche. Les personnages toujours au top. Mais si l’on sent de plus en plus les défauts des cette période poindre le bout de leurs nez. Heureusement, le travail de Kevin West reste agréable dans l’ensemble, et nous sommes loin des horreurs de Jim Lee, Rob Liefield ou encore Whilce Portacio.

 

Bref, un excellent tome, une fois de plus. Vraiment amusant de découvrir le futur de personnages comme Loki et Thor, et une claque cosmique avec les derniers épisodes et ce rassemblement de personnages mythiques et suants de puissance.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article