Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Fathom tome 1 "A l'Aube de la Guerre"

Fathom c’est un titre que je ne connais absolument pas. Mais on m’en a souvent parlé. Du moins, on m’en a souvent vanté les qualités. Œuvre majeure du regretté Michael Turner, je n’ai jamais pris la peine de tenter l’aventure. Il fallait y remédier.

 

Aspen est l'enfant de deux mondes. Née au fond des océans, elle appartient au peuple des Bleus, une race aquatique qui partage la Terre avec les Humains. À la suite d'une tragédie dont elle a encore du mal à se souvenir pleinement, elle est recueillie, enfant, en pleine mer par le capitaine Matthews. Parmi les Hommes, elle deviendra plus tard biologiste, spécialisée dans la vie sous-marine. Mais ses origines la rattrapent et bientôt le conflit entre les Bleus, menés par Cannon Hawke et la rageuse, Kiani, et les Humains, commandés par l'amiral Maylander, éclate au grand jour. Sous les océans comme à la surface, une guerre se prépare... Après la découverte de ses troublantes origines, la belle Aspen Matthews doit s'engager dans une guerre qui changera à jamais la face de la Terre ! Toute la maestria graphique de Michael Turner et Talent Caldwell au service d'un superbe récit d'action, empreint d'écologie.

(Contient les épisodes Fathom : Dawn of War Beginnings, Fathom : Dawn of War #0 et 1)

Bon, en terminant ce premier tome, je réalise que s’il s’agit du premier tome, j’ai l’impression de tomber en plein milieu de quelque chose. On m’a donc conseillé de commencer par Fathom Origines, puisque ce premier tome de Fathom en est la suite. Je ne peux que vous conseiller, après lecture, de ne pas vous lancer dans cet univers si vous n’avez pas lu Fathom Origines avant. Il s’agit ici, vraiment d’une suite, Fathom Origines n’étant pas un préquel mais bien le début de la série.

 

Avec ce premier tome de Fathom, « A l’Aube de la Guerre » semble préparer le terrain pour un affrontement. Je suis un peu perdu dès le début sur les différents camps. Ils semblent être nombreux. Les humains, des humains rappelant les Atlantes mais aussi des créatures plus effrayantes, provenant des profondeurs.

 

Chacun agit à sa façon de son côté, on ne comprend pas trop où ils vont tous, quels sont leurs buts. Au milieu de tout cela on retrouve Aspen, une jeune femme qui vient du monde aquatique, mais qui a été recueillie sur terre. Avec le temps, maintenant adulte, elle ne se souvient pas de son passé. Mais elle est le centre d’intérêt de toutes ces forces en présences. Et beaucoup de personnages semblent mieux la connaître que elle-même.

On se perd un peu dans ces premiers épisodes, cela traîne en longueur, je n’arrive pas à bien situer chaque camps, chaque personnages. Surtout cela est lent et mal construit. On assiste à une mise en place des pions, à un rythme très lent. Je ne me suis pas attaché aux personnages, tant il est compliqué de comprendre qui est qui. Et ne parlons pas d’Aspen, on ne la voit presque pas.

 

Graphiquement, c’est très beau. Michael Turner était un artiste incroyable, avec des dessins d’une incroyable richesse, mais je ne suis absolument pas fan. Oui les personnages sont beaux, les hommes sont musclés et plein de charisme, les femmes sont sexy avec des formes anatomiquement farfelues. Oui cela plaît énormément, oui c’est beau, mais non, cela ne me parle pas.

 

Il y a des dessins pleine page qui en mettent plein la vie, les décors sont magistraux, splendides, incroyables. Mais au-delà des personnages et des décors, ben c’est assez vide et creux. On sent que l’on nous en met plein la vue d’un côté pour cacher la pauvreté de l’autre côté.

Bref, je ne me lancerais sans doute pas tout de suite dans le second tome, avant d’avoir découvert Fathom Origines. Je me suis senti exclu rapidement de cette lecture. C’est d’autant plus dommage que Delcourt ne prend pas la peine de nous faire une mise en situation en introduction, pour la simple bonne raison qu’il n’y a même pas d’introduction. Une lecture que je retenterais plus tard.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article