Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Tortues Ninja Classics tome 1 "Les Origines"

Les Tortues Ninja sont, sans aucun doutes, quatre des personnages les plus iconiques de la pop culture. On peut, également, les compter parmi les premiers, puisqu’ils sont apparus au début des années 80. Depuis quelques années, et après une trop longue absence en France, Hi Comics nous repropose les aventures de nos quatre ninjas préférés. Et de bien belle façon d’ailleurs. Comme Hi Comics se soucie de ses lecteurs, ils ont décidé de nous proposer de redécouvrir les premiers épisodes de l’histoire de Tortues Ninja, ceux de Kevin Eastman et Peter Laird à travers ces gros tomes « classics » !

 

Compilant les sept premiers numéros du comic-book de Mirage Studios, accompagnés par la légendaire micro-série consacrée à Raphaël, cet ouvrage est parfait pour les fans qui veulent revivre les premières heures de gloire des quatre Tortues, et pour les plus jeunes lecteurs qui voudraient tout savoir sur la création de leurs mutants préférés.

Un voyage minutieux vers les racines des Tortues Ninja, imaginées en 1984 par Kevin Eastman et Peter Laird.

(Contient les épisode de Teenage Mutant Ninja Turtles #1 à 7 et Micro Series Raphael #1)

Je le fais rarement, mais je vais commencer par l’édition. Parce que franchement, je trouve que Hi Comics, qui fait un travail au top depuis ses débuts, nous propose un bouquin vraiment sympa pour ces tomes classics. Qualité des matériaux (couverture et papier), choix de la couverture, intérieurs, présence des notes à chaque fin de chapitre (qui permettent clairement de plonger dans la créations du titre et des personnages). C’est vraiment du super travail, il n’y a pas grand-chose à redire. J’aurais peut-être aimé une bonne intro, mais c’est vraiment pour chipoter.

 

Comme l’explique Kevin Eastman, tout commence avec un simple dessin, un simple croquis, d’une tortue masquée tenant un nunchaku ! Simplement à partir de cela, Eastman et Peter Laird décide d’écrire les aventures de quatre Tortues Ninja, qui plus est en s’auto-éditant ! Histoire de véritablement pouvoir faire ce qu’ils veulent, laisser parler leur imagination, et ne pas avoir de compte à rendre, si ce n’est aux lecteurs.

 

Et leur imagination ne semble pas avoir de limite ! Des tortues, des arts martiaux, des robots, des dinosaures, tout ce qu’ils aiment passent dans leur comic-book. Persuadés que cela va faire un flop, ils s’interdisent rien ! Mais le fait est que les lecteurs en redemandent ! Encore et encore. En même temps, n’importe quel geek à ce genres d’idées dans la tête.

Ces sept premiers épisodes, où l’on nous présente ces tortues capables de rivaliser avec Bruce Lee, grâce à un rat leur servant de maître, qui vivent dans les égouts et ne se nourrissent que de pizza. Elles vont affronter des robots et des dinosaures de l’espace. De la S-F, du kung-fu, il y en a pour tous les goûts.

 

Suite à la rencontre avec un produit chimique, quatre tortues ont muté en Tortues Ninja. Sous l’impulsion de maître Splinter, elles ont appris les arts-martiaux, tout en prenant soin de faire en sorte d’aussi bien entraîner les muscles que l’esprit. Cachées au cœur des égouts pour ne pas attirer l’attention, elles finissent par s’ouvrir au monde la nuit, et se font un ennemi mortel en la personne de Shredder et son clan des Foot. (Tout cela n’est pas sans rappeler Daredevil et la Main par Frank Miller.)

 

En prenant le temps de lire, on remarquera de très nombreux autres clins d’œil. Star Wars, les Quatre Fantastiques, Ronin… Les références ne manquent pas, et c’est vraiment sympa de s’amuser à les trouver.

 

On part d’une gros délire bourré de référence à quelque chose qui devient plus profond, plus construit, avec une véritable trame, un scénario qui prend de l’ampleur, des personnages qui évoluent, et un thème qui se dégage de plus en plus, au fil des épisodes : la famille. Sept épisodes qui nous permettent de découvrir la naissance de nos personnages, d’en voir d’autres se greffer et prendre de l’importance (April, Casey…).

 

Hi Comics fait vraiment tout pour faire vivre la licence des Tortues Ninja en France. On ne pourra pas dite qu’ils ne font pas en sorte de faire tout ce qu’il faut pour la faire pérenniser la licence. Et c’est un véritable bonheur de lire ces épisodes. Une véritable Madeleine de Proust qui nous permet de découvrir la naissance de personnages cultes de la pop culture.

Graphiquement, les dessins, œuvre des deux amis, peuvent, aux premiers abords, repousser certains lecteurs, sembler un peu brouillon et pas toujours lisibles, mais il faut vraiment s’y attarder. Le travail de mise en scène est exceptionnel ! Le noir et blanc, perso j’adore ! Et il renforce le côté un peu punk du titre. Certaines planches sont justes incroyables de détails.

 

Bref, ce premier tome des Teenage Mutant Ninja Turtles Classics est un véritable petit bijou pour tous fans des Tortues Ninja ! C’est un must-have qu’il faut absolument posséder.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article