Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Old Man Logan tome 3 "Le Dernier Ronin"

La vie de Old Man Logan n’est pas simple. Et ce retour dans le passé, sur une Terre différente de la sienne n’est pas forcément le moyen de trouver un peu de calme. Entre la peur de voir son futur terrifiant se présenter ici, les souvenirs de sa vie, avec des gens qui sont de nouveaux en vie ici, ou tout simplement enfant, sans oublier les ennemis de notre défunt Wolverine, désireux de venir en découdre avec lui, histoire de célébrer son retour.

 

Le seul but d’Old Man Logan est d’empêcher les événements qui ont conduit à la destruction de la réalité parallèle dont il vient. Sa mission est brusquement interrompue quand il se retrouve au fond d’un puits, et que chacune de ses tentatives pour en sortir se solde par un échec…

Le héros autrefois connu sous le nom de Wolverine parviendra-t-il à s’échapper et à sauver le monde d’un destin pire que la mort ? Réponse dans ce nouveau chapitre d’Old Man Logan écrit par Jeff Lemire (Thanos) et illustré par Andrea Sorrentino (Secret Empire).

(Contient les épisodes d’Old Man Logan (2016) #9 à 13)

Dans le premier tome, Old Man Logan n’arrivait pas à réaliser qu’une nouvelle chance lui était offerte, seul comptait sa mission d’empêcher son futur de se réaliser. Dans le second tome, après avoir accepté ce qui lui arrivait, il a décidé de se rendre à Killhorn Falls, la ville où se trouvait un Maureen enfant, sa futur femme dans sa réalité.

 

Mais les choses sont quelques peu différentes et plus compliquées avec ce troisième tome. En effet Old Man Logan se fait, assez grossièrement, capturer à Tokyo. Après avoir découvert une Lady Deathstrike dans un état proche de la mort, il est jeté au fond d’un puits !

 

Un puits dont il semble impossible de s’échapper ! Puisque dès qu’il parvient à atteindre le sommet c’est pour mieux être blessé, meurtri et torturé par les membres de l’Ordre Silencieux et son bras armé, Sohei ! Durant des jours et des jours, Logan est battu, blessé, charcuté, l’Ordre Silencieux attendait cela depuis longtemps ! Logan est voué à tuer leur maître, et ils tiennent à empêcher cela par tous les moyens !

Et comment leur en vouloir ? Oui Old Man Logan vient d’un futur d’une autre Terre, mais dans ce futur, et sur cette autre Terre, le Moine Silencieux, véritable maître à penser de l’Ordre Silencieux est tué sauvagement par Logan. Les choses sont différentes d’une Terre à l’autre, certes. Mais peut-être pas tout.

 

Une torture physique mais également psychique, puisque se retrouver face à l’Ordre Silencieux plonge Old Man Logan dans ses souvenirs avec Maureen, puisque c’est en les affrontant qu’il a révélé, pour la première fois, qui il était vraiment à sa future femme ! Et l’on sait à quel point il est toujours douloureux pour notre héros de penser à elle.

 

Une intrigue violente, douloureuse, et encore, je ne suis pas sûr qu’il existe des mots pour expliquer ce que travers Old Man Logan ici. Que ce soit son corps ou son esprit d’ailleurs. Mais une intrigue qui va lui permettre de passer une nouvelle étape de son deuil avec l’acceptation. Peut-être, enfin, l’occasion pour le vieux Griffu d’accepter et de vivre pleinement sa seconde chance. Ce n’est pas offert à tout le monde une telle occasion.

Graphiquement, que dire ? Que dire ?! C’est juste incroyable ce que propose Andrea Sorrentino une nouvelle fois. Son style et son travail méticuleux prennent tout leur sens sur une telle intrigue. Tellement de violence, tellement de coups, tellement de rage en seulement cinq épisodes. Qui de mieux pour nous représenter une telle violence ? Tellement de pages qui prennent aux tripes, qui nous poussent à marquer un temps d’arrêt. C’est juste à couper le souffle un tel dynamisme.

 

La rage de Logan, la violence de l’Ordre Silencieux, le désespoir de Lady Deathstrike, la bienveillance de Maureen. Andrea Sorrentino parvient à merveille à faire ressortir tout cela avec ses crayons.

 

Bref, un troisième tome époustouflant, une véritable claque, aussi bien au coeur de l’intrigue que par la qualité graphique. J’aime beaucoup ces intrigues prenant place dans notre présent mais également les souvenirs de notre héros dans le futur. Et Maureen a beau ne plus « exister » c’est un personnage d’une grande force.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article