Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Docteur Strange "Damnation"

Je suis assez fan des event Marvel. Je suis même un grand fan ! Mais lorsqu’ils sont bons, du moins bons à mes yeux bien entendu. Récemment, j’ai adoré le War of the Realms de Jason Aaron, ou le Secret Empire de Nick Spencer. D’autant que c’était des sagas que j’attendais depuis les débuts de l’un sur Thor et de l’autre sur Captain America. Mais je suis également friand de crossover plus anonymes, avec des séries moins « mainstream ». Comme notre lecture du jour, Damnation, qui regroupe les séries du Doctor Strange, de Iron Fist et de Scarlet Spider.

 

Las Vegas a été dévastée durant l’épopée Secret Empire et le Docteur Strange a décidé de lui redonner sa splendeur d’antan. Une intention louable, en soi, mais qui engendre des dommages collatéraux : Méphisto a ouvert un casino dans la ville et n’a pas l’intention de quitter les lieux. l’ambition du Sorcier Suprême était-elle démesurée ? Pourra-t-il, même s’il a le soutien des Midnight Sons, se débarrasser du seigneur des enfers ?

Réponses dans cette mini-série écrite par Donny Cates (Cosmic Ghost Rider) et Nick Spencer (The Amazing Spider-Man), illustrée par Rod Reis (Winter Soldier) et Szymon Kudranski (The Punisher). Une aventure de Ghost Rider complète le programme.

(Contient les épisodes Doctor Strange : Damnation (2018) #1 à 4 et Damnation : Johnny Blaze – Ghost Rider (2018) #1)

Durant Secret Empire, Las Vegas a pris très cher ! La ville est devenue la victime du chef suprême de l’Hydra, Captain America. Un exemple de ce qui arrive à qui décide de ne pas rentrer dans les rangs. Une ville rayée de la carte, des millions de morts et la promesse de ne jamais oublier l’horreur de cette période.

 

Mais le Docteur Strange a une approche différente pour pallier au drame de Las Vegas. Il décide tout bonnement de tout « réparer », de tout « effacer ». Comme si la ville n’avait disparu, comme s’il n’y avait eu aucun mort ! C’est assez incroyable ce qui se déroule devant les héros présent sur place, Faucon, Thor, Captain Marvel, Hawkeye et la Panthère Noire.

 

C’est un bonheur retrouvé… mais sur une très courte période… Une nouvelle fois le Docteur Strange a décidé de passer outre les conséquences, du prix à payer. Et on se retrouve, presque instantanément, en plein cœur du strip de Las Vegas, avec un funeste et sinistre tour, tout droit sortie des Enfers ! Un casino de l’enfer, le casino de Mephisto !

Impossible pour Strange de faire disparaître cette immondice de Las Vegas, et très vite le chaos s’installe en ville ! Les démons affluent, les gens vendent littéralement leur âme au diable, les Avengers, présents sur place, sont asservis par Méphisto, au même titre que Strange ! Il n’y a plus d’espoir.

 

A moins… à moins qu’une nouvelle fois Wong sauve la mise à Strange. Pour se faire il s’entoure d’une équipe plus qu’improbable ! Blade, Ghost Rider, Iron Fist, Docteur Vaudou, l’Homme Chose, Moon Knight, Scarlet Spider et Elsa Bloodstone ! Des seconds couteaux, mais une équipe qui envoie du lourd.

 

Ils mettent au point un plan ingénieux, mais dangereux, un plan qui risque de mettre l’un d’entre eux sur le carreau, mais ont-il seulement le choix ?

Une intrigue plaisante, beaucoup d’action, et surtout le plaisir de voir des personnages que l’on a peu l’occasion de voir hors de leur série lorsqu’ils ont la chance d’en avoir une. J’adore le personnage d’Elsa Bloodstone, elle mériterait d’avoir plus de visibilité chez Marvel. Idem pour Moon Knight, c’est génial de le voir naviguer avec d’autres personnages de l’éditeur. Et puis le vrai Ghost Rider quoi !

 

Graphiquement, Rod Reis et Szymon Kudranski nous proposent deux styles bien différents, mais qui fonctionnent à merveille avec ce genre d’intrigue ! Vraiment les artistes idéaux pour une histoire démoniaque tout droit sortie des Enfers !

 

Bref, une très bonne histoire, de chouettes personnages que l’on voit trop peu, de l’action, un méchant emblématique, un cliff final qui promet une suite que l’on espère à la même hauteur !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article