Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Star Wars - Bounty Hunters tome 1 "Les Plus Dangereux de la Galaxie"

Panini nous régale en nous proposant beaucoup de matériel Star Wars. Après la gamme Absolute, c’est au tour du Deluxe de voir arriver quelques titres. Si je prend un grand plaisir à lire les titres phares que sont Dark Vador et Star Wars, j’ai un petit faible pour les séries « moins importantes » comme Poe Dameron et Doctor Aphra. Ce fut un vrai plaisir d’apprendre l’arrivée de Bounty Hunters, un titre donnant la part belle aux chasseurs de primes, personnages ô combien importants, et intéressants, dans l’univers Star Wars.

 

Un ancien contrat qui a mal tourné… Une chasseuse de prime qui revient sur le devant de la scène… Il n’en faut pas plus pour mettre le milieu des mercenaires à feu et à sang ! Bossk, Boba Fett et Beilert Valance ont chacun des objectifs à atteindre et ils ne sont pas forcément compatibles. Tout le monde ne sortira pas vivant de la confrontation.

Ethan Sacks (Star Wars : Galaxy’s Edge) et Paolo Villanelli (Star Wars : Jedi Fallen Order -Dark Temple) signent une histoire pleine d’action.

(Contient les épisodes de Star Wars : Bounty Hunters #1 à 5)

Comme dit plus haut, et comme son nom l’indique, Bounty Hunters met l’accent sur les mercenaires, les chasseurs de primes de l’univers Star Wars. On y retrouve bien entendu Boba Fett, le plus célèbre d’entre eux, mais le personnage central de l’histoire et Valance ! Un humain qui n’a plus grand-chose de biologique, se rapprochant plus de l’androïde. On l’avait déjà aperçu, de façon contemporaine, dans le titre Solo ou Cible : Vador.

 

On apprend que Valance, avec Boba Fett, Bossk, et d’autres personnes, faisait partie d’une même équipe, au sein d’une mission, qui s’est transformée en bain de sang et qui à jeté le discrédit sur les membres de l’équipe. Des années plus tard une nouvelle prime, dans le milieu, sur Nakano Lash, va rassembler tout ce petit monde !

 

Valance, Bossk, Boba Fett mais aussi T’onga , ils vont tous stopper leurs activités dès l’apparition de cette prime ! Ils vont tous partir à la recherche de Nakano Lash, tous pour des raisons différentes, mais beaucoup avec la même volonté, la même envie, la tuer ! Une terrible chasse à l’homme va alors s’abattre dans ce petit coin perdu de la galaxie.

Nous suivons donc principalement Beilert Valance dans cette traque bourré d’action à travers l’espace. De l’action pure et dure, ça tire dans tous les coins, ça se bat comme des chiffonniers. Plus des trois quarts du tome est un condensé d’action. Mais de l’action bien menée, bien rythmée, dans laquelle Ethan Sacks prend le soin de bien mettre en valeur ses personnages. De nous les révéler en profondeur à tour de rôle.

 

A travers sa quête, l’intrigue et ses combats, Ethan Sacks ponctue son récit de flashbacks pour nous montrer peu à peu le fin mot de cette mission catastrophique, qui a fait que ces personnages n’hésitent pas une seconde à s’entre-tuer. Plus on avance, plus on assiste à l’animosité des uns et des autres plus on comprend que les choses sont bien plus compliquées qu’un simple loupé. Ethan Sacks nous proposant un cliff fantastique et renversant ! Un final dantesque qui promet un tome 2 encore plus explosif.

Graphiquement, je découvre Paolo Villanelli avec ce comics. Et quelle claque ! L’artiste italien n’est pas exempt de défaut, mais c’est très beaux, les personnages sont au top. Mais surtout l’action est complètement dingue ! Il arrive à suivre le rythme imposé par Ethan Sacks et nous propose des scènes d’action et de combats incroyables.

 

Bref, je n’attendais rien de Bounty Hunters en me lançant dedans, et j’en ressors avec une impatience pour le second tome insupportable. Rien de transcendant, mais une bonne intrigue, beaucoup d’action un rythme effréné, un excellent travail sur les personnages, une tension qui ne cesse de monter, de superbes dessins et un final parfait. Une petite lecture qui se dévore et s’apprécie comme une petite friandise.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article