Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Old Man Logan tome 2 "La Frontière"

Suite à Secret Wars, quelques personnages ont eut le droit de survivre à leur univers, à leur Terre et se sont retrouvés implantés sur la nouvelle Terre. C’est le cas d’Old Man Logan. Mais en se réveillant dans ce nouveau monde, dans cette nouvelle époque, la première idée qui lui est venue, plutôt que de comprendre ce qu’il se passait, fut de se mettre en chasse ! Comprenant que tout l’enfer de son passé, notre futur, ne s’était pas encore réalisé, il a décidé de partir à la recherche des futurs responsables et de tous les tuer !

 

Pour renouer avec son passé, Old Man Logan se rend à Killhorn Falls, une petite ville minière reculée du nord du Canada. Malheureusement, son arrivée pourrait bien attirer l’attention d’individus peu recommandables et mettre en danger la population locale.

Jeff Lemire (Thanos) et Andrea Sorrentino (Secret Empire) poursuivent le récit dramatique d’un homme qui, après avoir tout perdu, tente de réparer les erreurs de son passé.

(Contient les épisodes d’Old Man Logan 2016) #5 à 8)

En tombant sur Hulk/Amadeus Cho ou sur Hawkeye/Kate Bishop, le vieux Logan découvre qu’il est sur une Terre différente, avec une histoire différente. Il le comprend définitivement lorsque Steve Rogers l’emmène devant le mémorial de notre Logan. Il comprend alors que c’est une nouvelle chance, une nouvelle vie qui s’offre à lui. Mais ce n’est pas facile pour quelqu’un comme Logan et les choses le sont encore moins lorsque les X-Men le retrouve !

 

Tornade est bouleversée en revoyant Logan, et elle s’empresse de lui demander de rejoindre les X-Men. Mais le héros griffu n’est pas encore prêt. Il doit assimiler tout ça, et pour cela il a besoin de temps pour lui ! Il quitte le groupe, promettant de revenir et se rend à Killhorn Falls, une petite ville perdue dans la glace à la frontière de l’Alaska.

 

Contre toute attente, Logan semble revivre dans cette petite communauté. Il se mêle avec plaisir parmi ces gens, notamment Maureen, une enfant du coin ! La petite Maureen qui, dans son univers, deviendra sa femme et la mère de ces deux enfants. On comprend que la situation est compliquée pour Logan, et il a beau s’appeler Wolverine, être un dur, être le meilleur dans sa partie, ce n’est pas pour autant que les choses ne le touchent moins. Au contraire même, peut-être plus...

Il n’y a rien de malsain dans cette rencontre, rassurez-vous. Logan a juste l’envie, le besoin de tourner la page, de comprendre que les choses sont différentes malgré les ressemblances, et que les finalités ne pourront jamais, effectivement, être les mêmes que dans son passé. Il doit se satisfaire de cette nouvelle vie, tout en savourant le fait, qu’ici, aujourd’hui, Maureen est toujours vivante et promise à un futur radieux…

 

Du moins, c’était le cas jusqu’à l’arrivée de Old Man Logan à Killhorn Falls ! Sur notre Terre, Logan est mort, et son retour n’est pas resté un secret de polichinelle bien longtemps. En apprenant son « retour », et son « coup de vieux » de nombreux de ses ennemis se sont mis en tête de l’abattre. Et sa venue à Killhorn Falls a attiré Lady Deathstrike et d’autres de ses ennemis.

 

Le petit village devient un champ de guerre, la neige est rougie de sang, et Logan va devoir faire de son mieux pour empêcher la jeune Maureen de vivre le même sort que sa défunte femme.

Une courte intrigue, mais très intense, tant par la violence de l’action que par l’intensité des émotions qui s’en dégagent. J’aime beaucoup ce travail effectué par Jeff Lemire sur le personnage. On retrouve un vieux Logan perdu, désabusé et qui tente tant bien que mal de trouver sa place. Mais tous ses doutes ne peuvent être enlevés par la petite Maureen, une seule personne est capable de balayer ainsi les incertitudes de notre héros, et il va enfin la retrouver dans le dernier chapitre de ce tome.

 

Graphiquement, c’est toujours une monstrueuse claque visuelle ! Le travail d’Andrea Sorrentino est sans égal. C’est juste magnifique du début à la fin ! Artistique, graphique, l’artiste est un expert pour nous proposer une telle mise en page qui appuie sur les éléments forts de l’intrigue.

 

Bref, un deuxième tome qui alterne entre violence et émotion. Un plaisir à lire, un régal pour les yeux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article