Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : New Justice tome 3 "Retour au Mur Source"

La Justice League et la Terre ont frôlé la catastrophe ! D’anciens dieux des mers du fin fond de l’univers ont failli rayer toute trace de l’Homme ! Il a fallu le sacrifice d’Aquaman pour empêcher le pire ! Enfin, le sacrifice… je vous laisse découvrir cela dans le premier, et excellent tome d’Arthur Curry : Aquaman. Pour la Justice League, malheureusement, pas le temps de s’arrêter sur les morts, la Légion Fatale est de plus en plus puissante, de plus en plus proche de prendre totalement l’ascendant sur nos héros. Et dire qu’un nouveau méchant est sur le point de les rejoindre…

 

La Légion Fatale voit son pouvoir augmenter de manière considérable puisqu’elle a désormais la Totalité en sa possession et qu’elle s’apprête à accueillir un nouveau membre : Brainiac ! Alors que le Mur Source se dégrade de jour en jour, J’onn J’onzz, le Limier Martien, part explorer Thanagar Prime à la recherche de ce que les Gardiens de l’Univers y ont caché. Ce secret pourrait peut-être l’aider à sauver le Multivers, à moins qu’une alliance avec la Légion Fatale ne soit la seule issue…

Justice League – New Justice, la nouvelle série qui présente une Ligue de Justice inédite. Au scénario, Scott Snyder (Batman) et James Tynion IV (Batman Eternal) qui y poursuivent leur intrigue élaborée dans Batman Metal. Ils sont accompagnés dans ce tome par Daniel Sampere (Injustice 2) et les dessinateurs Jim Cheung (Year of the Villain) et Stephen Segovia (Wonder Woman) pour un crossover entre la Ligue et Hawkman qui risque de bouleverser le Multivers.

(Contient les épisodes Justice League #13 à 18 et annual #1)

La Légion Fatale enchaîne les victoires face à la Justice League, mais cela n’empêche pas au groupe de super-vilains de connaître quelques divergences d’opinion. C’est ainsi que l’on se retrouve avec un tête-à-tête assez brutal entre la Joker et Lex Luthor. Le premier n’acceptant que le second lui ai menti à propos du Batman qui Rit. C’est ainsi qu’un membre du groupe s’en va et qu’un autre arrive, en la personne de Brainiac ! La Légion Fatale prend alors encore plus d’ampleur.

 

Pendant ce temps, J’onn J’onzz, accompagné de Hawkgirl et de John Stewart, se rend sur Thanagar Prime ! La planète possède en son cœur, une galerie de coffres inviolables. C’est l’endroit le plus sûr de l’univers pour y cacher quoique ce soit. Le Limier Martien compte bien y découvrir l’un des plus grands secrets de l’univers et ainsi reprendre l’ascendant sur la Légion Fatale en se retrouvant sur un pied d’égalité !

 

Mais nos héros sont-ils pris pour un tel secret ? Mais avant d’y arriver il faudra déjà parvenir à passer les Thanagariens, bien décidés de leur côté à cacher leur propre secret ! Il en va de la survie de leur planète. On réalise avec ces quelques épisodes, que la disparition du Mur Source semble avoir, en plus de libérer d’incroyables puissances inconnues, mis en lumière, à jour de nombreux secrets de notre univers. Des choses, des révélations auxquels ne nous attendions absolument pas.

Le passage de nos trois héros sur Thanagar Prime va avoir de terribles répercussions. Mais comme avec la mort, la disparition d’Aquaman, nous n’avons pas le temps de nous attarder ! Starman, qui vient de réapparaître dans l’univers DC, sent que quelque chose arrive, sait que quelque chose arrive, et la Justice League doit se rendre au Mur Source, du moins à ce qu’il en reste de toute urgence.

 

Starman sait comment faire pour réparer le Mur Source, alors que dans le même temps, la Légion Fatale sait comment, définitivement libérer ce qu’il se cache derrière le mur ! Et alors que l’on pensait que la situation ne pouvait pas davantage basculer du côté de la Légion Fatale…

 

Après le petit interlude de la Terre Noyée avec Aquaman dans le second tome, Scott Snyder reprend clairement sa marche en avant et continu de placer ses pions tout en nous donnant quelques bribes d’informations et en nous plaçant face à des révélations inattendues sur les mystères de l’univers. On se rend compte, à l’image de nos héros, en même temps qu’eux, qu’en fait, nous ne savons rien ! Rien du tout !

Scott Snyder est encore dans une phase ascendante dans son récit, il continu de nous présenter ses idées, de nous faire des révélations, de créer sa mythologie. C’est passionnant, c’est prenant, c’est à peu près cohérent. Parce que, comme bien souvent, les idées de Scott Snyder vont bien plus vite que son cerveau, cela ne s’arrête jamais. De nouvelles idées, de nouveaux rebondissements, de nouvelles choses sans cesse.

 

Graphiquement, on se retrouve avec un tome de moins de deux cent pages, avec sept épisodes, dont l’annual, et on se retrouve avec cinq dessinateurs. Je ne suis pas friand lorsqu’une véritable armée de dessinateurs œuvrent sur un même tome. Et cela encore plus lorsqu’il n’y a pas la moindre cohérence graphique. Entre Jim Cheung et ses personnages qui ont tous dix ans et la même tronche, Guillem March qui est complètement en roue libre sur ses personnages, Pasqual Ferry qui semble très fatigué et un Stephen Segovia qui semble vouloir faire du Doug Mahnke sans en avoir le talent, heureusement que nous avons le droit aux dessins de Daniel Sempere ! Le seul artiste à nous proposer quelque chose de beau dans ce tome.

 

Bref, un très bon troisième tome. Scott Snyder parvient à me garder en haleine, à m’emmener dans son intrigue. Il voit grand, très grand, mais pour le moment cela fonctionne, alors je profite. Cela fait longtemps, très longtemps que je n’avais pas kiffé du Justice League.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article