Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Shazam tome 1 "Les Sept Royaumes Magiques"

Durant les New52, nous avons eu le droit à d’excellentes séries, comme Aquaman, Wonder Woman, Animal Man, Swanp Thing ou encore Batman & Robin. Mais il y a eu aussi une petite pépite dans Justice League, le temps de quelques back-up, avec le Shazam de Geoff Johns et Gary Frank. Malheureusement, cela s’est cantonné à quelques épisodes et c’est tout. Avec Rebirth, et la sortie de l’excellent film surprise avec Zachary Levi, nous avons, enfin le droit, à une série en bonne et due forme.

 

Depuis l’affrontement avec Black Adam, Billy Batson n’est plus le seul à posséder ses pouvoirs. En criant « Shazam ! », ses frères et sœurs, Freddy, Eugène, Mary, Dana et Pedro, sont maintenant capables de le suivre dans ses aventures. La nouvelle famille Marvel va alors tenter de percer le mystères de la magie et les incroyables secrets que cache le rocher d’Éternité

Shazam Rebirth, ou les nouvelles aventures de la fratrie Marvel ! L’icône légendaire de l’histoire des comics revient sous la plume de Geoff Johns (Justice League, Superman, Green Lantern), qui, accompagné de Dale Eaglesham (52, The Terrifics) et Marco Santucci (Injustice) au dessin, donne aux péripéties de Billy Batson une dimension familiale, tout en conservant un rythme effréné pour plonger le lecteur dans des aventures toujours plus surprenantes et enjouées !

(Contient les épisodes #1 à 6)

Bon, techniquement, si le titre est toujours écrit par Geoff Johns, et qu’il prend la suite de ce que l’on avait déjà lu, on sent que le film de l’année dernière a eu un réel impact. Il n’y a qu’à s’arrêter sur le design des personnages.

 

Alors qu’il venait de découvrir d’incroyables pouvoirs, sans pour autant les comprendre, Billy Batson, sous la forme de Shazam est parvenu à se débarrasser de Black Adam ! Cela dit, il a pu compter sur l’aide des ses frères et sœurs d’adoption, avec qui il a partagé ses pouvoirs. Mais, et maintenant ?

 

Nos héros continuent leur petite vie de super-héros, à un niveau local, tout en s’amusant un peu avec ces incroyables pouvoirs et en faisant attention de ne pas alerter Victor et Rosa, leurs parents adoptifs. Bien entendu, quand on est un enfant, les mots « bases » « secrète » font très vite écho ! Il n’en faut pas plus pour que nos six héros se rendent au rocher d’Éternité pour le décorer à leur façon et en faire leur repaire secret.

 

En explorant, en fouinant, ils vont tomber sur la Station, une sorte de grande gare centrale magique ! Ils découvrent alors une grande carte et l’existence de plusieurs Royaumes Magiques ! Sept pour être exact. Un train par royaume. Et si certains royaumes ont des noms sympathiques, comme le Royaume de l’Amusement, pour d’autres c’est beaucoup plus effrayant, comme le Royaume des Ténèbres.

Si Mary est la seule à ne pas voir d’un très bon œil l’idée de visiter ces différents royaumes. Mais tous les autres sont déjà dans le train en partance pour le Royaume de l’Amusement. Ils vont découvrir alors un monde plus proche de Disneyland qu’autre chose. Des manèges à perte de vue, des fontaine de soda, des piscines de sucreries, le paradis des enfants. Et cela tombe bien, puisque des enfants il y en a par milliers.

 

Ils découvrent aussi, par la suite, King Kid, le souverain de ce royaume. Ce dernier leur explique un peu, sans rentrer dans les détails hélas, qu’un événement important à fait que le Rocher d’Éternité a du interdire l’accès à certains royaumes. De plus, le Rocher doit être « habité » par sept sorciers, et non six. King Kid laisse très clairement sous entendre qu’il aimerait bien être le fameux septième.

 

Mais Mary n’est pas dupe, et les choses prennent une tournure dramatique, sans le moindre temps mort. La famille Marvel est séparée, de nouveaux royaumes sont visités, le Docteur Sivana se fait un étrange ami, et le Rocher d’Éternité voit un personnage qu’il connaît bien revenir en son sein… !

 

Et dire, que pendant ce temps, sur Terre, le père de Billy frappe à la porte de Rosa et Victor !

Soyons franc, et en m’avançant de la sorte je signale que je ne suis pas coutumier du personnage avant les New52, on a la même tronche en refermant ce livre qu’après un tour de Roller Coaster ! Whaouh ! Pas une seconde de temps mort. On passe de scènes d’action à de grosses révélations, d’énormes rebondissements à de nouvelles scènes d’action. Cela ne s’arrête pas une seule seconde, on en prend plein les yeux, Geoff Johns nous lâche un maximum d’informations en un peu plus de cent cinquante pages.

 

Graphiquement, Gary Frank avait offert de sublimes dessins. Dale Eaglesham prend, à merveille, sa suite. J’ai toujours adoré le travail fin et fluide de cet artiste. Certes il y a une petite impression de statisme, l’action n’est pas toujours bien rendu, mais ses personnages sont tellement beaux ! Quel charisme pour Billy, quelle beauté pour Mary. Le style de Marco Santucci est proche, mais pas aussi détaillé.

 

Bref, je suis totalement fan de toute cette mythologie qui pointe le bout de son nez autour de Billy, Mary et les autres. Tellement impatient de connaître, de découvrir la suite, que je me suis jeté sur la VO !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article