Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Danger Girl "Back in Black"

Danger Girl c’est mon petit moment de décompression. Je sais que je vais me retrouver avec un véritable film d’action en format papier. De l’humour, de l’action, de chouettes dessins, une petite dose de fantastique, une pointe d’archéologie sans oublier l’équipe de charme et vous avez la recette de ce titre complètement à part dans l’univers du comics. Avec ce Back in Black, Graph Zeppelin me propose enfin de l’inédit, chronologiquement parlant.

 

Nos Danger Girls s’infiltrent dans un gang de motards après le vol d’un puissant et mystérieux artefact amérindien. De la Californie aux Black Hills du Dakota et aux plages de sable blanc de Daytona Beach, nos agentes « top » secrètes se lancent dans une aventure aussi folle que périlleuse. Dans le monde dangereux des bikers, de la magie noire et de l’espionnage, elles feront tout pour retrouver cet objet inestimable.

Danger Girl, ce sont des actions époustouflantes dans des lieux exotiques ! Une grande aventure drapée de mystère et d’intrigues ! Des filles sexy qui tentent de sauver le monde ! Cette aventure de la série créée par Scott Campbell et Andy Hartnell vous est offerte dans une présentation de haute qualité !

(Contient les épisodes #1 à 4 de Danger Girl : Back in Black)

Je vais commencer avec les dessins. Ce sont toujours de grands noms qui viennent dessiner Abbey et ses amies. Dans le tome du jour on retrouve Nick Bradshaw, qu’on ne présente plus. On se retrouve avec des dessins plutôt jolis, agréables à regarder. Avec une approche pas loin du cartoon, des traits du visages un peu exagérés, comme la bouche ou la longueur des cils. C’est sexy, comme toujours avec Danger Girl, mais comme d’habitude ce n’est pas vulgaire, bien au contraire, et surtout il n’y a pas de formes démesurées.

 

Cet univers graphique est vraiment réussi. Un vrai plaisir à suivre. Les personnages sont superbes, les décors magnifiques, l’action bien vivante. Toutes les différentes facettes de l’histoire, l’imagination d’Andy Hartnell sont magnifiquement bien mises en image.

 

En ce qui concerne l’histoire, une antiquité indienne très anciennes, une sorte d’étrange crâne aux pouvoirs surnaturels, le Black Seed a été volé Deuce charge donc Abbey et Sydney de mettre la main dessus, le plus rapidement possible.

On ne sait pas si ce crâne est véritablement magique, mais dans le doute, les Danger Girls ne peuvent se permettre de le laisser dans la nature. Pour commencer, elles doivent infiltrer une bande de criminels, de bikers, responsable du braquage du fourgon où se trouvait le Black Seed.

 

A partir de leur arrivée dans le Dakota du Sud, et comme souvent dans les aventures d’Abbey, c’est un véritable chaos dans lequel elles vont plonger. De l’action à gogo, des combats, des rebondissements, de l’humour, mais toujours dans l’optique d’accomplir leur mission ! D’autant que le Black Seed a de véritables pouvoirs, et l’adversaire des Danger Girls compte l’utiliser pour ramener les morts à la vie ! Et une en particulier…

Bref, un tome très court mais avec une telle dose d’action condensée ! Beaucoup d’humour, une dose de charme, et une intrigue bien ficelée, avec ce qu’il faut de rebondissement pour nous tenir en haleine et avoir l’envie de nous jeter sur le prochain épisode, comme une série ou une licence de film.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article