Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Hawkeye tome #1 "Points d'Ancrage"

Depuis la série Hawkeye par Matt Fraction et David Aja, je suis assez fan du personnage. Il faut dire, qu’avec cette série, nous avons eu le droit à quelque chose d’extraordinaire. Une série unique, originale et graphiquement exceptionnelle. Il faut bien le reconnaître, la présence de Kate Bishop au casting, pour faire contre poids avec Clint Barton, était géniale. Ce personnage, l’un des rares des Young Avengers à avoir perduré, est un personnage fascinant et que j’apprécie énormément.

 

Kate Bishop a décidé d’installer son agence de détective privée à Los Angeles. Lors de sa première enquête, elle apprend l’existence d’une secte maléfique recrutant ses adeptes sur les campus de la ville. Pour découvrir qui se cache derrière ces agissements, elle pourra compter sur l’aide de Jessica Jones.

Kelly Thompson (Captain Phasma), Leonardo Romero (Doctor Strange) et Michael Walsh (Secret Avengers) visent juste sur cette série consacrée à la nouvelle Hawkeye.

(Contient les épisodes de Hanwkeye (2017) #1 à 6)

Après l’excellent run de Fraction et Aja, nous avons celui, plus court, mais tout aussi intéressant de Jeff Lemire, où les deux Hawkeye se sont opposés. On retrouve maintenant Kelly Thompson au scénario de cette nouvelle série Hawkeye, qui se concentre uniquement, sur Kate !

 

New York, Los Angeles, New York, Los Angeles. A force, Kate va cumuler les smile avec tous ses voyages. Dans un besoin de s’émanciper, et de s’éloigner un peu de Clint, Kate décide donc de retourner à Los Angeles, et d’y monter son agence de détective privé. Mais comme lors de son dernier séjour dans la cité des anges, son agence est… comment dire… des plus singulières.

 

Sans argent, difficile de se retrouver dans des locaux grand luxe, avec une belle enseigne, et surtout tous les papiers pour être en règle ! Mais ce ne sont que des détails pour la jolie Kate. Tout ce qui compte à ses yeux, c’est d’être sur le terrain et d’aider son prochain. Malgré toutes ses bonnes intentions, la police, à commencé par l’inspecteur Rivera.

Dans l’immédiat, Kate a besoin d’argent ! Il faut qu’elle fasse ses preuves et paie ses factures. Mais les rares personnes qui viennent à elle, ne correspondent pas vraiment à ses attentes, ou alors ils viennent pour voir le « vrai » Hawkeye. Jusqu’à l’arrivée de Mikka, une jeune étudiante qui vient lui demander de l’aide, suite à un harcèlement pressant d’un garçon.

 

Voilà une affaire pour Kate !

 

Avec son aplomb, sa chance et sa poisse, Kate se lance avec une insouciance rafraîchissante. Elle décide de se rendre dans l’école de Mikka pour enquêter. Mais alors qu’elle pense plier cela rapidement, Mikka est enlevée !

 

Dès lors, notre jeune héroïne comprend que les choses vont être bien plus compliquées que ce à quoi elle s’attendait. Encore davantage, lorsqu’elle réalise qu’une sombre secte sévit au sein de cette université ! Comme toujours, Kate se retrouve dans une situation complètement folle, poursuivie à un moment par un adolescent s’étant transformé en une sorte de Mister Hyde.

Cette première intrigue montre à quel point Kate attire les problèmes, à quel point elle semble les chercher et à quel point les problèmes l’aiment. Mais il en faut plus pour arrêter un personnage tel que Kate. Et c’est tellement rafraîchissant de suivre un tel personnage, si optimiste, si plein de vie, ne se laissant pas abattre par tout ce qui peut lui tomber dessus, par toutes ces menaces et ces coups durs. J’adore ce personnage, il respire la joie de vivre !

 

Dans la seconde intrigue, Kate s’associe à Jessica Jones, son modèle dans le milieu, pour tenter de mettre la main sur une jeune fille disparue. Un duo qui fonctionne bien, le duo maîtresse et élève est savoureux. Leur enquête va les pousser à se joindre au gratin de Hollywood, avant de devoir affronter un dragon, pour le moins surprenant !

 

Graphiquement, le duo Leonardo Kirk et Michael Walsh fonctionne à merveille. C’est vraiment très beau. Sans pour autant atteindre le niveau de détails hallucinants de David Aja, on sent bien que son inspiration est là. Ce qui fonctionnait super bien avec Clint comme mise en page fonctionne tout aussi bien avec Kate. J’ai pris autant de plaisir à lire ces épisodes qu’à les regarder.

 

Bref, un excellent premier tome ! Un personnage que j’aime de plus en plus. Vivement le tome 2. Kelly Thompson réussit, avec grande qualité, à prendre la relève sur ce personnage. C’est vraiment génial de voir cette seconde Hawkeye avec sa propre série. Génial et justifié.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article