Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Extraordinary X-Men tome #1 "Refuge X"

La vie n’est vraiment pas rose pour les mutants chez Marvel. Soyons francs, depuis des années maintenant la licence des X-Men est au plus mal ! Chaque nouveau relaunch est plus horrible à lire que le précédent, chaque nouvelle arrivée d’un nouveau scénariste est plus catastrophique que la précédente. Et avec le précédent run de Bendis, nous avons touché le fond. Au moins, avant lui, les scénaristes essayaient de nous proposer des trames intéressantes, avec Bendis il n’y avait rien, hormis de mauvaises idées ou des trucs sans queue ni tête.

Après Secret Wars, la destinée des X-Men est dorénavant entre les mains de Jeff Lemire.

 

Suite à la destruction d’Attilan, des brumes tératogènes toxiques pour les mutants se sont propagées dans l’atmosphère terrestre. Les X-Men de Tornade sont alors contraints de se réfugier dans les Limbes. Tandis qu’ils repoussent un assaut démoniaque, les héros se heurtent également au retour de Monsieur Sinistre. L’espèce mutante connaîtra-t-elle un jour la paix ?

Jeff Lemire (Old Man Logan) et Humberto Ramos (Superior Spider-Man) réunissent Jean Grey, Magie, Diablo, Colossus, Iceberg et Old Man Logan autour de Tornade.

(Contient les épisodes #1 à 5)

On a pu l’apprendre dans de nombreux autres titres Marvel, depuis la destruction d’Attilan, par Flèche Noire, un nuage de brumes tératogènes traverse le monde. S’il permet à de nombreux nouveaux Inhumains d’apparaître, il est totalement toxique pour les mutants ! Sous l’impulsion de leur nouveau leader, Tornade, les survivants mutants sont obligés de se cacher.


C’est ainsi qu’on retrouve l’école pour mutants en plein cœur des Limbes ! Grâce à la technologie de Forge et la magie de Magie, les X-Men sont protégés, à peu près, des nombreuses attaques de démons et du mal ambiant qui règne en ces lieux. Cependant, Forge a besoin de temps pour mettre au point une protection totalement fiable et permanente, et de l’autre côté Magie commence à craquer complètement. La pauvre doit fournir trop d’efforts entre la protection de l’école, le fait qu’elle soit le seul moyen de voyager entre les Limbes et la Terre, et ses missions de sauvetage des jeunes mutants, de nouveau la cible de la haine humaine.

 

L’équipe de Tornade manque clairement de gros bras, de poids lourds. On ne retrouve que Magie et Iceberg à ses côtés. Ils ne tiendront pas longtemps. Elle charge donc Magie de convaincre son frère, Colossus, de les rejoindre puis de partir à la recherche de Diablo, tandis qu’elle, tente de persuader la jeune Jean Grey (la seule des All New X-Men de Bendis à être au casting du titre, je vous rassure) de reprendre l’uniforme.

Tornade se heurte à un refus ferme et catégorique de la jeune Jean. Mais avant de partir cette dernière lui explique qu’elle capte les pensées d’un mutant censé être mort, Wolverine !

 

Il s’agit en fait d’Old Man Logan, débarqué sur notre nouvelle Terre Prime après les événements de Secret Wars. Tornade est complètement chamboulée par ce vieux Logan. Mais là aussi, elle se heurte à un mur. Avec son passé, notre futur, enfin l’un de nos futurs potentiels, Old Man Logan ne peut se permettre de rejoindre les X-Men. Ce serait comme recommencer à zéro les horreurs qu’il a déjà vécu.

 

Pourtant Tornade aurait bien besoin de ces deux versions alternatives de monstres sacrés des X-Men. En effet, si Maggie a réussi à convaincre son frère de reprendre du service, les choses ont été plus compliquées pour récupérer Diablo. Ce dernier est retenu prisionnier par Mister Sinistre, qui cherche, à sa façon bien à lui, de trouver une solution au problème des mutants et de ce maudit nuage. Comme toujours, il n’hésite pas pas à utiliser les mutants comme cobaye ! Et le prochain sur la liste, n’est autre que Diablo !

On aura beau dire, les X-Men sont certes des héros, et les suivre en tant que tels c’est génial, mais ils ne sont jamais aussi intéréssants que lorsqu’ils sont, ainsi, haïs et traqués par les humains. Non seulement ils sont entrain de mourir à cause du nuage, non seulement il ne peut plus y avoir de nouveaux mutants, mais voilà que les humains les détestent encore plus à cause de ça. Ils sont tous persuadés qu’ils sont porteurs de la Peste M à force de les voir mourir, dans d’atroces souffrances, à cause de ce nuage de brumes tératogènes.

 

Graphiquement, Humberto Ramos, je l’ai déjà dit souvent, ce n’est pas ma tasse de thé. C’est toujours dans l’extravagance, dans la surenchère. Et puis anatomiquement c’est toujours assez laborieux. Même s’il y a un véritable travail de l’artiste sur son style depuis quelques temps. On reste sur un style dont je ne suis pas fan, notamment avec le côté manga encore trop prononcé (les yeux), mais je dois reconnaître que ce tome était plutôt sympathique. Il accentue à la perfection les traits caractéristiques de nos personnages. Les muscles de Colossus, la bestialité d’Old Man Logan, le côté elfe sombre de Diablo, les cheveux de Tornade.

 

Bref, je ne connais pas la suite de cette série, c’est à partir de là que j’ai arrêté les kiosques Panini (j’avais flairé l’entourloupe bien en avance). Mais ce premier tome fait envie ! Envie d’y croire ! Envie de lire du bon X-Men ! Jeff Lemire commence bien les choses, places bien ses éléments. Espérons que l’on ne sera pas déçu.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article