Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : All New Spider-Man tome #1 "Partout dans le Monde"

Après Secret Wars, l’excellent Secret Wars de Jonathan Hickman, il n’y eu que peu de véritables changement, Marvel préférant, malheureusement, revenir, quasiment à un statu quo. Heureusement, quelques titres on essayé de proposer de véritables changements, comme le Doctor Strange de Jason Aaron, ou ce Amazing Spider-Man, toujours avec Dan Slott. Et pour le coup, les changements sont énormes !

 

Le génie des sciences Peter Parker est à présent P.D.G. d’une start-up internationale qui rencontre un vif succès dans le monde entier. Le revers de la médaille : Parker Industries compte de nombreux ennemis appartenant à des organisations terroristes et autres sociétés privées sans scrupule.

Découvrez les premières aventures post-Secret Wars du Spider-Man des origines, écrites par le spécialiste du genre Dan Slott (Silver Surfer) et illustrées par Giuseppe Camuncoli (Wolverine).

(Contient les épisodes #1 à 5 d’Amazing Spider-Man (2015))

Et quel choc lorsque l’on se lance dans ce premier tome ! On découvre Peter Parker en riche homme d’affaire, des locaux de Parker Industries partout à travers le monde, à la tête d’une technologie high tech de premier ordre, proposant des technologies gratuites pour les pays pauvres, fournissant le S.H.I.E.L.D. et avec Mocking Bird comme partenaire ! Mais où sommes-nous ? Que s’est-il passé ?!

 

Spider-Man n’est pas en reste, puisqu’il bénéficie des technologies incroyables de Parker Industries. Nouveau costume, gadgets incroyables et une nouvelle Spider-Mobile !

 

Mais ce n’est parce que Peter Parker est devenu le nouveau Tony Stark 2.0 en plus humaniste et désintéressé, qu’il n’est plus un aimant à problèmes. C’est juste que ses ennuis sont proportionnelles à sa notoriété, à son impact sur le monde. Ce premier tome démarre au cœur de l’action, alors que Spider-Man et Mocking Bird sont à la poursuite de terroristes dans les rues de Shanghai.

 

Ces derniers, grâce à la technologie Webware de Parker, ont pu mettre la main sur des données confidentielles du S.H.I.E.L.D. ! Il est vital, pour ces derniers, que nos héros parviennent à remettre la main dessus. Très rapidement, le Zodiaque, montre qu’ils n’en n’ont pas qu’après le S.H.I.E.L.D., mais également après Parker Industries.

 

C’est une véritable course poursuite qui démarre entre Spider-Man, Mocking Bird et les douze membres du Zodiaque. Et nous sommes loin, à la fin de ce premier tome de savoir de quoi il en retourne véritablement. Toujours est-il, néanmoins, que notre original duo, n’a pas une seconde à lui.

 

Une première aventure loin d’être exceptionnelle, mais qui permet, à merveille, à Dan Slott de nous plonger dans le bain de toutes ces nouveautés ! Et il y en a.

Néanmoins, on ne peut que se dire que nous sommes loin, très loin du Spider-Man que nous connaissions. Il n’y a rien à voir. Si cela peut paraître amusant au premier abord, on peut se demander ce que cela va donner sur long terme. Il est bizarre, très bizarre de voir un Spider-Man si plein d’assurance, si chanceux.

 

Cette première intrigue est également parsemée de petits éléments, de petites pièces, que Dan Slott installe comme si de rien était pour nous montrer les menaces à venir. Osborn bien entendu, défiguré et transformé en marchand d’armes, mais aussi le Régent, transfuge de Secret Wars ou encore cet étrange homme coiffé d’un masque égyptien d’Anubis et qui rassemble des ennemis emblématiques de Spider-Man, en leur ramenant leurs proches décédés à leurs côtés… !

 

Il faut bien le reconnaître, tout cela est très prometteur.

Graphiquement, on retrouve l’artiste italien Giuseppe Camuncoli aux côtés de Dan Slott pour la partie dessin. Que dire ? C’est un artiste incroyable, des dessins au top, une action hyper bien rendue. Un travail propre, soigné, impeccable, comme toujours avec cet artiste. Giuseppe Camuncoli, chez Marvel, c’est devenu une véritable valeur sûre.

 

Bref, un premier tome qui fait le travail. On en prend plein les yeux, des nouveautés à ne plus quoi savoir en faire, une intrigue sympathique et de très belles promesses.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article