Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Flash Rebirth tome 1 "Coups de Foudre"

Dans l’intention de me lancer dans la lecture du Badge, j’ai commencé à lire, parallèlement à Batman Rebirth (où j’ai pas mal d’avance), Flash Rebirth. Si la période New52 a été absolument fantastique à lire et à suivre, il y a eu un petit relâchement, flottement sur la fin. Une période correspondant aux départs de Francis Manapul et Brian Buccellato. C’est donc un titre que j’attendais avec impatience ! Après la lecture de quelques épisodes en kiosque, j’avais hâte de me lancer véritablement dans la lecture de cette première intrigue en relié.

 

Son nom est Barry Allen et c'est l'homme le plus rapide du monde. Il tire ses pouvoirs de la Force Véloce, une énergie mystérieuse qui lui procure des pouvoirs hors du commun. Lorsque cette même Force Véloce se déchaîne dans Central City, c'est donc à lui qu'il incombe d'entraîner les nouveaux bolides, de leur apprendre à contrôler leurs pouvoirs et de les inciter à les mettre au service de la justice. Mais tous ne prêtent pas l'oreille, et certains n'hésitent pas à profiter de la situation pour des raisons bien plus égoïstes. Et Flash ne tardera pas à découvrir qu'il ne peut distancer toutes les menaces auxquelles il doit faire face...

Flash Rebirth ou les nouvelles aventures du Bolide Écarlate. Aidé de Carmine Di Giandomenico (X-Men : Magneto) au dessin, le scénariste Joshua Williamson (Deathstroke) livre une série haute en couleur, menée tambour battant, en donnant au personnage de Flash une nouvelle responsabilité, qu’il endosse en parallèle de son rôle de protecteur de Central City : celui d’un professeur intègre, toujours soucieux de transmettre les valeurs de justice et d’équité qu’on lui connaît.

(Contient les épisodes The Flash Rebirth #1 et The Flash #1 à 8)

La période New52 avait démarré grâce, ou à cause de Flash, durant l’event Flashpoint. On pourrait dire que la période Rebirth démarre également avec notre bolide.

 

Alors qu’il est sur une enquête, ressemblant beaucoup à celle sur le décès de sa mère, Barry Allen est pris de migraine. Il a des visions, des personnes qu’il ne reconnaît pas, mais semblant toutes liées à Force Véloce. Si l’un est effectivement inconnu, l’autre n’est personne d’autre que Wally West, Kid Flash !

Alors que nous ne l’avions pas vu durant toute la période des New52, il parvient à apparaître à Barry, et d’une façon mystérieuse, tous ses souvenirs lui reviennent ! Il ne parvient cependant pas à comprendre comment il a pu oublier son ami ! Wally lui explique l’horreur qu’il a vécu, la présence qu’il sent derrière ces événements et fait comprendre à nos héros qu’on leur a volé du temps ! Des années de leur vie !

 

Barry ne voit qu’une personne avec qui discuter de cette énigme, Batman ! Le justicier de Gotham a lui aussi ressenti quelque chose de bizarre en découvrant un étrange badge dans sa cave… ! Mais il faudra attendre pour voir cette enquête démarrer.

 

Une fois cette mise en contexte effectuée, intéressons-nous à cette nouvelle série du Bolide Écarlate.

Et commençons par les dessins. Je dois bien reconnaître que lorsque j’ai appris que Carmine Di Giandomenico s’occupait des dessins, j’ai fait la grimace. Je ne suis vraiment pas fan de ce dessinateur. Je ne suis pas fan du style de l’artiste. Les traits sont trop appuyés, trop visibles. Et il faut bien reconnaître que ses personnages ne sont pas très beaux, ne font pas rêver. Cela dit, je dois reconnaître, également, que son travail sur Flash est un peu plus épuré et se prête plutôt bien à la série. Notamment les effets sur la vitesse.

 

Et puis c’est carrément mieux que les épisodes de Neil Googe et Felipe Watanabe.

 

La vie de Flash va une nouvelle fois basculer à cause de la Force Véloce ! En effet, Central City va, comme lorsque Flash a obtenu ses pouvoirs, être frappée par la foudre. Si au départ il n’y a que le collègue, et ami, de Barry, August Heart, à devenir un nouveau bolide, très vite se sont des dizaines de bolides qui parcourent la ville !

 

Mais entre ceux qui sont terrorisés, voir paralysés, par leurs nouveaux pouvoirs, ceux qu’ils faut « éduquer » et ceux qui décident de s’en servir pour accomplir des méfaits, Flash va être vite débordé. Et même s’il peut maintenant compter sur August, devenu son nouveau sidekick, il doit cependant le raisonner ! Ce dernier est en effet grisé par ses nouveaux pouvoirs, et il ne tarde pas à soulever un point important, pourquoi se servir de ces pouvoirs uniquement pour les autres et jamais à des fins personnelles ? Comme la vengeance ?

 

August oscille sur la ligne jaune, toujours à deux doigts de déraper, et très vite il tient à voler de ses propres ailes, sans avoir à souffrir du regard paternaliste et moralisateur de Flash !

Heureusement, Flash peut compter sur un soutien plus fiable, avec Meena Dhawan, une scientifique de S.T.A.R. Labs, elle aussi transformée en bolide et qui va s’avérer une alliée plus que précieuse pour Flash ! Et bien plus qu’une amie pour Barry !

 

On pourrait croire que tout va pour le mieux pour Barry ! Capable, même, de prendre du temps pour lui ! Mais l’arrivée de Godspeed, un bolide beaucoup plus rapide que Flash, capable de faire des choses que notre héros ne peut qu’imaginer, et bien décider à tuer tous ces nouveau bolides pour augmenter sa puissance !

 

Bref, une première intrigue de Joshua Williamson parfaitement efficace ! De l’action, de la vitesse, des rebondissements incroyables, de nouveaux personnages qui nous marquent de suite et une intrigue qui joue avec nos émotions et celles de ce pauvre Barry ! Il semblerait bien que le bonheur ne soit pas permis pour lui, à moins que…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article