Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Flashpoint

Cela fait un petit moment que je me disais qu’il fallait que je me plonge dans Flashpoint. J’avais lu l’intrigue, bien entendu lorsque Urban Comics est arrivé sur le marché français, mais je n’ai jamais pris la peine de replonger dedans, en format relié. Histoire d’être totalement logique, j’ai fini par prendre le bouquin une fois que j’en ai eu terminé avec les New 52 !

Flashpoint c’est le point de départ des New 52 (vous voyez ma logique imparable?), sur une intrigue de Geoff Johns et les dessins de Andy Kubert. Un énième voyage dans le temps de Flash, qui va avoir quelques répercussions…

 

Barry Allen est un héros. Il protège les innocents et combat le mal sous l’identité du Flash. Il est l’homme le le plus rapide du monde. Du moins, c’est ce qu’il était avant que le monde bascule inexplicablement dans une toute autre dimension. Désormais, Aquaman et Wonder Woman s’y livrent une guerre sans merci, le célèbre Chevalier Noir est loin d’être un justicier exemplaire et personne n’a encore entendu parler de Superman… Dans cette nouvelle vie, Barry Allen n’est qu’un homme comme les autres, seul et impuissant.

(Contient les épisodes #1 à 5 de Flashpoint et Flash #8)

Comme cela est déjà arrivé à Barry Allen, ce dernier s’est endormi au boulot. Il est alors réveillé par Forrest, qui lui parle d’un Miss Alchimie dont il ne sait rien, alors que Singh lui parle du plus grand héros de Central City, Citizen Cold, tout en expliquant ne rien savoir des Lascars ! Alors qu’une urgence est donné, Barry fonce dans les escaliers et trébuche en voulant aller plus vite que la normale ! Plus de super-vitesse ! Et lorsqu’il reprend ses esprits, il découvre qu’il a atterri aux pieds de sa maman, Nora, venue pour déjeuner avec lui !!!

 

Le choc est violent pour Barry ! Sa mère ! Sa mère n’est pas morte, elle a vécu avec lui tout ce temps, mais n’en a pas le souvenir. Enfin, pour le moment… Dans cette nouvelle réalité du monde, Barry n’est pas Flash, d’ailleurs, personne ne connaît Flash, ni la Justice League et encore moins Superman ! Mais Batman, Batman lui est connu ! Quelle chance pour notre héros, que le seul super-héros toujours là, soit le seul qui sera sans aucun doute capable de l’aider à comprendre ce qu’il se passe !

 

Mais une fois à Gotham, dans le manoir Wayne, dans le grotte de Batman, Barry va subir un nouveau choc en découvrant que ce n’est pas Bruce sous le masque du justicier ! Ce dernier est en effet mort enfant ! Et c’est un Batman encore plus sombre et violent qui œuvre ici !

Heureusement, ce dernier va croire en l’histoire de Barry, et va même l’aider à récupérer ses pouvoirs. Il faut dire que l’idée de remettre le monde de Barry d’aplomb, un monde où Bruce est toujours vivant est une source de motivation sans limite pour ce Batman ! Malheureusement, les souvenirs de l’ancienne vie de Flash commencent à disparaître au profit de ceux de sa nouvelle vie, sur cette Terre étrange mais en compagnie de sa maman !

 

Le temps presse ! Flash et Batman comprennent que c’est Néga-Flash qui est derrière tout cela, qui d’autre, et qu’il a altéré l’histoire pour que la Justice ne voit jamais le jour ! Hal Jordan est mort, Superman n’a jamais été découvert, Wonder Woman a annexé l’Angleterre et se livre un guerre sans merci avec Aquaman, mettant l’Europe à feu et à sang !

 

Mais tout cela, tout cette réécriture de l’histoire, cette nouvelle Terre, est-ce vraiment la faute du Néga-Flash ?…

J’ai adoré cette histoire, je suis fan de ces histoires où tout est chamboulé ! Où nos héros se retrouvent avec des vies totalement différentes, des aspirations n’ayant plus rien à voir avec celles qu’on leur connaît. Même les nouveaux design sont toujours intéressants, voir Wonder Woman avec le casque de la défunte Mera quand elle se bat avec Aquaman, c’est un détail qui fait mouche. On se dit toujours « et si ceci, et si cela... » avec ce genre de récits, d’intrigues, on peut laisser parler notre imagination.

 

Graphiquement, difficile de faire le compliqué avec un artiste tel qu’Andy Kubert au dessin. Pas la moindre fausse note ! C’est superbe, c’est beau, c’est bien découpé, l’action est magnifiquement bien retranscrite et les nouveaux design sont excellents ! Je suis fan de l’extraterrestre enfermé sous terre depuis plusieurs décennies !

 

Bref, Flashpoint était une très bonne intrigue, un fort sympathique voyage, un bon lancement pour les New52. J’ai vraiment apprécié de replonger dedans. De l’intérêt, de l’émotion et de l’action, tout ce qu’il faut pour une bonne lecture.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article