Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Clone Wars tome #4 "Lumière et Ténèbres"

Plus le temps passe, et plus je me dis que l’Empereur est un génie ! Et que les Jedi sont des crétins ! C’est assez affolant la manière dont ils sont manipulés ! Ils tombent dans le panneau à chaque fois !

Clone Wars est plaisant à lire, c’est génial de pouvoir plonger dans l’inconnu d’entre deux films. Malheureusement, tout n’est pas parfait. Outre la répétitivité de la « bêtise » des Jedi, le nombre de personnages intéressants créés et tués en seulement quelques page à chaque fois, c’est assez énervant.

 

Durant des millénaires, les Chevaliers Jedi ont fait régner l’ordre et la justice au sein de la galaxie, assurant ainsi la stabilité de la République. Mais aujourd’hui, leur rôle n’est plus seulement de maintenir la paix. De la défense, il leur faut passer à l’attaque en menant leur armée contre les forces séparatistes qui veulent renverser la République. De leur vaillance, mais aussi de leur sens stratégique, dépendra l’issue de cette guerre sans précédent : la Guerre des Clones.

Le Maître Jedi Quinlan Vos a déjà dû lutter contre l’influence du côté obscur de la Force… C’est pourquoi il est choisi pour une mission d’espionnage à haut risque : l’infiltration du cercle rapproché du redoutable comte Dooku, leader des forces séparatistes. Pour Quinlan Vos et sa padawan Aayla Secura, ce nouveau voyage vers le côté obscur pourrait être le dernier.

Au milieu de toutes ces quêtes, ces missions, ces intrigues sur court terme, il y en a une qui dure depuis le premier tome, du moins qui s’est fait sentir au premier tome, et démarre véritablement ici.

 

Quinlan Vos est donc choisi, de par son passé pour infiltrer, au plus près, et de façon plus que crédible, les rangs du comte Dooku. Pour se faire, il ne lésine pas sur les actes de trahisons et les meurtres, prouvant son basculement vers le côté obscur, et surtout, ils ne sont que quatre (Yoda, Mace Windu, Tholme et

) à connaître la vérité sur ce plan aussi audacieux que risqué.

 

Les Jedi qui sont envoyés contre lui, pour s’opposer à lui, histoire de donner le change, même eux, ne sont pas au courant du subterfuge ! Un risque énorme, mais apparemment calculé. Si tous semblent accepter assez facilement la trahison de Vos, ce n’est pas le cas de Aayla Secura, sa padawan Twi’Leks. Mais pour l’empêcher de partir à la recherche de son maître, elle est envoyée sur une autre mission. Une mission qui va l’accaparer à plein, et l’a confronter à une formidable adversaire.

 

Pendant ce temps l’ascension de Quinlan Vos aux côtés du comte Dooku au sein des Séparatistes est assez fulgurante. Mais lorsque son passé ressurgit et que la belle Khaleen réapparaît, il se pourrait que son plan ait du plomb dans l’aile.

Il est plaisant de voir un personnage, un Jedi ne pas mourir dans le tome où l’on le découvre. Malheureusement pour moi, Quinlan Vos n’est pas le personnage qui me parle le plus. Bien au contraire… Mais il est toujours là, et il est de plus en plus ambigu, de plus en plus inquiétant. Il y a également le personnage de Aalya Secura, beaucoup plus intéressante et presque touchante.

 

Graphiquement, on a la chance que Jan Duursema dessine tout le tome. J’aime beaucoup ses planches et ses personnages, comme ses « créatures » sont juste superbes. C’est un peu sombre par moment, pas toujours top niveau encrage, mais cela reste un véritable plaisir.

Bref, content de retrouver une intrigue plus cruciale dans ce quatrième tome, cela donne un peu d’épaisseurs au titre, après de nombreuses intrigues de façades et un véritable massacre au sein des Jedi. Je suis circonspect, je ne sais absolument pas où cette intrigue avec Quinlan Vos va nous mener.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article