Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Parle-moi Cosplay #309 : Naaru Cosplay

Bonjour tout le monde !

Le mois de juillet se prépare déjà à tourner la page alors qu'août arrive. Qee le temps passe vite ! Mais passons aux choses sérieuses, une nouvelle interview ! A la demande d'Ylisiane Cosplay, je vous invite à découvrir Naaru Cosplay !

Parle-moi Cosplay #309 : Naaru Cosplay

Tempête (Dragons) par Clef.Photos

Peux-tu te présenter un peu ? Nous en dire un peu plus sur toi ?

Bonjour ! Mon pseudo c’est Naaru, mais on a tendance à m’appeler Nana ou Ren. J’ai maintenant vingt-quatre ans et je suis originaire de l’Île-de-France. Fut un temps où j’adorais lire des manga et passer mon temps à regarder les autres jouer – je suis une gameuse passive… mais je n’ai plus trop le temps aujourd’hui. Ça se ressent, je suis à la masse sur toutes les nouvelles sorties !!

 

Depuis combien de temps fais-tu du cosplay ? Ton premier costume ?

J’ai commencé en 2008 pour faire une pause de… six-sept ans – je n’en ai fait que deux sur cette période. Je ne m’y suis remise qu’en 2014 pour arriver à mon rythme de croisière fin 2015. Depuis c’est difficile de s’arrêter. Le premier costume, c’était une tenue de Shinigami de Bleach. Je vouais un véritable culte à cet anime, l’un de mes premiers coups de cœur ! J’avais dans l’optique de faire Hinamori, mais sans wig et des cheveux récalcitrants, c’est finalement devenu un OC.

 

Qu'est ce qui t'a donné envie de faire du Cosplay ?

Honnêtement, je ne m’en souviens plus. C’est sans doute un mélange de plusieurs facteurs et j’ai vécu tant de choses depuis ma toute première convention que je préfère simplement garder les plaisirs quotidiens plutôt que de me formaliser sur « comment ça s’est passé, la première fois ? ». J’ai certainement été influencée d’une manière ou d’une autre pour au moins savoir que cette presque discipline existait, mais déjà petite, je ramassais des plumes par terre, je récupérais des vieux tissus pour jouer l’indienne. J’ai aussi su être extrêmement chiante à exiger des anniversaires costumés ! C’est apparu presque naturellement, je dirais !

Parle-moi Cosplay #309 : Naaru Cosplay

Takumi par Clef.Photos

Comment ta passion est-elle perçue par tes proches ?

Très bien. Mes parents me soutiennent depuis le premier jour, ils ont été d’incroyables aides à mes débuts. C’est grâce à eux que j’ai pu monter en gamme et avoir du matériel de meilleure qualité – même si la machine à coudre industrielle et bruyante restera à jamais dans mon cœur, RIP. Pareil pour mes amis, dans le cosplay ou non d’ailleurs, qui restent pour moi une source de motivation extrême, moi qui ai tendance à dévaloriser mon travail à chaque seconde. Même les voisins le savent et j’ai même participé à un défilé dans ma ville pour une association. Bref, rares sont les remarques négatives et ça, j’apprécie énormément.

 

Cette passion te prend beaucoup de temps ?

Environ 80%, oui. Qu’on se l’accorde, c’est un passe-temps terriblement chronophage. Quand je travaille sur un cosplay, je ne peux pas faire autre chose en même temps, que ce soit regarder une série ou lire – j’ai d’ailleurs songé aux audiobook – et ça, c’est difficile à concevoir pour moi qui apprécie les multitâches. Et je ne m’intéresse même pas au trou dans mon porte-feuille, mais ça, tout cosplayeur le sait parfaitement !

 

Comment se passe une création de costume ?

Comme je me dirige de moins en moins vers les cosplays rapides sauf coup de cœur, je prends un gros temps pour rassembler les références, étudier le caractère, comparer les difficultés et les facilités. J’ai un ratio là-dessus de l’ordre du 60/40 pour la difficulté. Il me faut une part de challenge pour me motiver à continuer un costume. Bref, quand c’est fait, que je suis sûre de mon choix à 100%, je définis à la louche mes métrages de tissu, j’achète tout le matériel et je commence. Alors, à partir de là, nombreux sont ceux à conseiller un planning. Je sais pas faire ça. Je me donne des deadline plus ou moins proches et j’avance à mon rythme, quand j’en ai envie. Et puis quand j’ai fini parfois – souvent – je trouve ça moche et j’ai tout envie de jeter puis les amies sont là pour me rassurer – quand j’ai dit qu’elles étaient importantes ! Et enfin, parfois j’ai juste des craquages et je me lance à corps perdu sans comprendre ce que je fais et puis le résultat est là en un battement de cil.

Parle-moi Cosplay #309 : Naaru Cosplay

Linkle par Nora Ookami

Comment se passe une journée en salon ? (préparation, photo, rencontre avec les fans)

Je me lève en général assez tôt mais ça ne suffit jamais et je suis tout le temps en retard – sauf en shooting bien sûr. Je ne sais pas, j’ai cette tendance à me dire que j’ai prévu large alors qu’en fait pas du tout, surtout quand je prévois dix minutes d’habillage pour une tenue qui me demande de la dextérité et un ordre d’habillage précis afin d’avoir les mains disponibles à la mise en place du dernier accessoire. Je m’habille toujours toute seule, même pour les costumes encombrants et mes quelques rares assistantes m’ont souvent fait comprendre qu’elles ne servaient à rien. Je prévois rarement des shootings avec les photographes en convention, je vais simplement les voir le jour J pour leur demander s’ils sont disponibles. Même si, dans les faits, je reste terriblement en retrait. Je suis aussi quasi fusionnelle quand je fais des groupes, leur bonheur devient mon bonheur on va dire alors j’ai ce besoin viscéral de les chouchouter, surtout si je suis la gérante. Sinon, bah… Je n’ai pas encore eu le plaisir de voir quelqu’un venir vers moi pour me dire qu’il aimait bien ce que je faisais tout en suivant déjà ma page, alors euh, disons que les fans c’est mes ami(e)s et que concrètement je les aime beaucoup et j’ai tendance à foncer sur eux dès que je les croise.

 

Points positifs et négatifs du cosplay ?

C’est pas spécifique au cosplay finalement, mais j’ai du mal avec les faux semblants et les fréquentations que j’appelle par « profit ». Quelque part, je suis heureuse de ne pas être trop connue, parce que ça rend les relations véritables. On pourrait aussi parler plus largement des remarques déplacées d’inconnus sur le physique, la tenue, la compétition, mais j’ai l’unique chance de n’avoir rien vécu de tout ça, je touche quand même du bois. Bref, c’était un aparté souvent et malheureusement repris dans le milieu.

Les points positifs maintenant ! Les amis et les retrouvailles ! Le plaisir de coudre ou crafter, inventer parfois son propre design, se casser la tête sur les formes improbables de certains designs, faire fonctionner tout l’hémisphère droit du cerveau à fond les gamelles. Le plaisir de sentir son personnage reconnu, surtout pour moi qui suis une fervente cosplayeuse de personnages peu présentés. Les photographes aussi, sans quoi nos costumes ne sauraient être sublimés, les shootings extrêmes par +40° ou -10°C et les shootings tout court. Et puis, chose toute inutile mais qui me ravit à chaque seconde en convention, les couleurs.

Parle-moi Cosplay #309 : Naaru Cosplay

Ton cosplay préféré ?

C’est dur, mais si vraiment je devais choisir, je pense que ce serait Tempête du film d’animation Dragons. Parce qu’elle a rassemblé beaucoup de choses agréables. Elle a été mon exutoire pendant un mois à la fin de mon diplôme juste avant ma recherche d’emploi, elle m’a fait travailler sur de nombreux aspects : design propre donc recherches à faire en parallèle, première grosse armure, beaucoup de peinture, de craft, apprentissage de nouvelles techniques, les ailes ont pris une éternité à se finir et je ne parle même pas de la queue et du système d’attache, confiance vis-à-vis de mon corps, COULEURS. Et c’est un putain de dragon.

 

Ton prochain cosplay ?

Je suis sur plusieurs costumes en ce moment, Japex en approche oblige. Je finis Mathilda de Fire Emblem et Nora Valkyrie de RWBY. Après… eh bien je travaille au compte-goutte sur ma révélation de l’année, Anna Henrietta de The Witcher III et viendra une version améliorée de Takumi de Fire Emblem aussi. Voilà, en fait y’a tout jusqu’à la fin de l’année…

 

Le cosplay que tu rêverais de faire ?

C’est plus une frustration qu’un rêve, mais j’ai Nero de Devil May Cry 4 en attente depuis des générations. Genre des générations oui. Je l’ai commencé – en rêve – à sa sortie en 2008 – et ça coïncide drôlement avec mes petits débuts dans le cosplay, intriguant – et j’ai depuis acheté progressivement son tissu, commencé un truc puis l’autre pour finalement tout remettre systématiquement dans une boîte qui lui est entièrement dédiée. Ça n’avance que très, très lentement principalement en raison des difficultés évidentes – à mon niveau – du costume : props disproportionnées avec système de moteur & LED, bras démoniaque, veste en jean – je déteste ça. Si je m’y mettais à fond, je pourrais le faire, mais je sais que le résultat ne serait pas encore là. Du coup, j’avance et puis après je progresse alors y’a tout à refaire. Donc j’ai décidé d’attendre d’avoir toutes les compétences pour enfin m’y mettre. On verra ce que l’avenir nous dira !

Parle-moi Cosplay #309 : Naaru Cosplay

Effectivement, il y a de quoi être fier de Tempête ! Superbe cosplay ! Comme tout le travail de Naaru !

Pour en voir davantage, c'est ici !

 

A très vite !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article