Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Thor par Dan Jurgens et John Romita Jr. tome #1

Marvel Icons est sans doute l’un de mes collections préférées chez Panini Comics. Se retrouver, jusqu’à maintenant, avec autant d’excellents run, c’est un véritable plaisir. Je n’ai eu le droit, jusqu’à maintenant encore une fois, droit à de fantastiques moments de lecture, des intrigues tout bonnement géniales, des artistes d’exceptions. Aujourd’hui, c’est sur le premier tome des aventures de Thor par Dan Jurgens et John Romita Jr que je me suis lancé.

 

Grièvement blessé par le Destructeur, Thor est forcé de lier son essence à un mortel, Jake Olson. Le fils d’Odin doit également enquêter sur la disparition de la quasi-totalité des dieux d’Asgard. Pour mener à bien cette mission, il peut compter sur l’aide de Spider-Man, Namor, Iron Man ou encore Hercule.

Dan Jurgens (The Spectacular Spider-Man) et John Romita Jr (The Incredible Hulk) donnent un nouvel élan au dieu du Tonnerre.

(Contient les épisodes #1 à 16 de Thor et #2 de Peter Parker : Spider-Man)

Comme cela m’arrive, de temps en temps, je vais commencer avec les dessins. Il faut dire qu’ils ne sont pas signés de n’importe qui ! Il s’agit de John Romita Jr ! Un de mes dessinateurs préférés ! Que l’on aime ou non, il y a une chose qu’on ne peut absolument pas retirer à l’artiste, sur ce tome en particulier, on ne peut pas lui enlever qu’il nous propose un Thor absolument divin ! Le jeu de mot est facile mais résume à merveille l travail de Romita Jr durant ce run.

 

Son Thor déborde de puissance, c’est une montagne de muscle, son charisme nous explose au visage ! Le genre de personnage, du héros qui impose le respect dès qu’il apparaît.

 

Bien entendu, il n’y a pas que Thor de grandiose, de réussi dans ce volume. John Romita Jr effectue un travail de dingue. Ses pages sont toutes plus géniales les unes que les autres ! C’est vivant, l’action nous embarque, les combats sont titanesques, c’est juste parfait ! A tel point, que les autres artistes crédités sur ce tome paraissent insignifiant alors qu’ils sont très talentueux aussi.

 

Au niveau de l’intrigue, Dan Jurgens reprend la destinée du héros alors que nous sommes au sortir d’une période peu reluisante pour Marvel, Heroes Reborn ! Alors que nos plus grands héros, les Avengers et les Quatre Fantastiques, reviennent sur notre Terre, ils doivent se remettre dans le bain, pour parler simplement. Mais les choses sont bien plus compliqués pour notre héros divin. Il a la mauvaise surprise de découvrir qu’Asgard a été saccagé, et il ne reste plus aucun dieu du panthéon scandinave ! Tous, jusqu’à Odin, ont disparu !

Mais d’entrée les choses vont encore empirées pour Thor. Alors qu’il combat aux côtés des Avengers pour repousser le Destructeur, Thor est, aussi surprenant que cela puisse paraître, vaincu ! En seulement un ou deux chapitres, Dan Jurgens fait chuter son héros ! Voilà Thor au royaume d’Héla ! Mais alors que la déesse du royaume souterrain se prépare à savourer sa victoire, débarque Marnot ! Un étrange personnage qui parvient à ramener Thor malgré Héla !

 

Mais ce retour va lui rappeler ses premiers pas sur Terre. En combattant le Destructeur, Thor a laissé mourir Jake Olson un ambulancier urgentiste qui se battait pour sauver la vie des civils pris dans les feux de ce combat de titans. Le retour de Thor est donc assujetti à une condition, il doit prendre la place de Jake Olson ! Remettre de l’ordre dans l’équilibre rompu.

 

Bien entendu, Thor accepte tout de suite le marché. Mais notre héros a bien du mal à laisser du temps pour s’occuper à réparer ses tords, et redonner sa vie à Jake Olson. Il passe le plus clair de son temps sous la forme de Thor, dans le but de comprendre ce qui est arrivé à Asgard, et surtout retrouver les autres dieux ! Mais Marnot ne va pas le laisser faire ! L’obligeant sans cesse à prendre ses responsabilités. Mais quand on est un dieu, replonger dans le quotidien d’un mortel n’est pas chose aisée, surtout avec de tels soucis en tête. Et puis, il semblerait bien que ce Jake Olson ne soit pas si « extraordinaire » qu’il n’y paraît …

 

Comme si cela ne suffisait pas, Thor a de plus en plus de mal avec Mjölnir, son marteau si puissant lui donnant de plus en plus de mal. Le dieu semblant avoir de plus en plus de difficulté à l’utiliser ! Ou plutôt, comme si le marteau « refusait » d’obéir. Le souci, c’est que dès que notre héros perd le marteau, il redevient humain et perd donc tous ses pouvoirs ! Quelque chose dont il a terriblement honte.

 

Mais rien ne dit que le fait de retrouver les dieux d’Asgard arrangerait les choses…

Avec ces aventures, toutes plus riches et fantastiques les unes que les autres, Dan Jurgens nous propose un Thor en proie aux doutes, d’une grande fragilité, ce qui détonne avec sa puissance et avec le charisme qu’il dégage de par les dessins de John Romita Jr. Thor, à travers ces dix-sept épisodes, ne semblent être le maître de rien ! Un pantin aux mains de personnages mystérieux, énigmatiques et cachant bien leur jeu. Mais, surtout, des ennemis implacables, terrifiants et très puissants.

 

Je n’ai pas lu, ou peu, Heroes Reborn, mais je pense que ce renouveau de Thor par Jurgens est une belle réussite. Personnellement, je trouve ce début de run excellent ! J’ai littéralement dévoré ce pavé en un rien de temps. Les intrigues sont excellentes, prenantes, pleine d’action. De telles intrigues, avec de tels dessins, rien de tel pour comprendre la majesté, la grandeur de Thor.

 

Bref, ce premier tome de Thor par Jurgens est un pur moment de plaisir. J’ai vraiment apprécié cette approche du personnage, cette qualité des intrigues, cette majesté des dessins. Vraiment hâte de lire la suite.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article