Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Star Wars : Clone Wars tome #2 "Victoires et Sacrifices"

On le sait, la prélogie sert surtout d’avènement à l’Empire ! La genèse de Dark Vador et la chute des Jedi. Avec Clone Wars, qui se situe peu de temps après l’Episode II, nous découvrons que les Jedi sont en plein doute ! Ne sachant rien des manipulations du Chancelier Palpatine, ils ne réalisent pas qu’ils ne sont que des pions entre ses mains, et ne sont absolument pas maître de leur destin. Comme si la situation n’était pas assez compliquée avec la guerre contre les Séparatistes du Comte Dooku, qu’un schisme se prépare au sein de l’ordre Jedi !

 

Durant des millénaires, les Chevaliers Jedi ont fait régner l’ordre et la justice au sein de la galaxie, assurant ainsi la stabilité de la République. Mais aujourd’hui, leur rôle n’est plus seulement de maintenir la paix. De la défense, il leur faut passer à l’attaque en menant leur armée contre les forces séparatistes qui veulent renverser la République. De leur vaillance, mais aussi de leur sens stratégique, dépendra l’issue de cette guerre sans précédent : la Guerre des Clones.

Victoires et Sacrifices.

Le jeune et impétueux Anakin Skywalker, apprenti du général Obi Wan Kenobi, se voit confier une mission qui le touche de près : l’ennemi a en effet pris position sur une lune de Naboo et se prépare à massacrer la population de cette planète où vit sa bien-aimée, la princesse Padmé Amidala. Pour les Jedi, l’heure est venue d’apprendre que chaque victoire a son prix.

Comme pour le premier tome, ce second volume de Star Wars : Clone Wars nous propose différentes intrigues plus ou moins longues, se calculant en nombre de pages et non en épisodes. Ce qui donne un peu l’impression de se retrouver avec des épisodes d’une série télé.

 

Dans un premier temps, dix semaines après les événements de l’Episode II, Anakin et Obi-Wan sont envoyés sur une lune de Naboo, d’Ohma-d’un, où les Gungans ont établi une colonie. Or, depuis quelques temps, Boss Nass a perdu le contact avec la colonie. C’est ainsi que l’on retrouve tous les deux, accompagnés d’autres Jedi pour cette lune !

 

Quelle vision d’horreur va s’abattre sur eux lorsqu’ils vont mettre pied à terre. Des cadavres partout, dans un état à faire vomir ! Toute la colonie de Gungans à été victime d’une attaque chimique expérimentale. Durge, un soldat immense, intouchable, invulnérable et inconnu est responsable et la terrible Asajj Ventress sont les deux seuls responsables de ce massacre.

 

Bien que plus nombreux, les Jedi ne peuvent rien contre ces deux adversaires, et c’est plus par chance qu’autre chose qu’ils ne meurent pas tous…

Le deuxième épisode, beaucoup plus court que les deux autres, est assez bizarre. Obi-Wan débarque sur Coruscant dans un état critique, avec un remède à l’arme chimique des Séparatistes. Il raconte alors sa mission, avec quatre autres Maîtres Jedi, considérés comme incroyablement puissants. Ils sont tous tombés durant cette mission et Obi-Wan raconte comment. Et cela est assez navrant… Dommage de nous annoncer ces Jedi comme excellents et les voir tomber de la sorte. A la rigueur cela renforce encore un peu plus le côté implacable d’Asajj et Durge. Dommage, vraiment, ces personnages donnaient envie.

 

Le tome se termine avec une terrible bataille entre les hommes de la Maître Jedi Shaak Ti et les Séparatistes menés par Shogar Tok ! Une bataille de la plus haute importance, tant Brentaal IV, lieu de la bataille, est une planète géographiquement essentielle ! Les Jedi ne peuvent se permettre de la laisser aux mains des Séparatistes !

Mais la situation est extrêmement mal engagée pour les Jedi, et pas sûr que la découverte Quinlan Vos et l’aide de prisonniers soient suffisantes pour renverser la balance…

 

Graphiquement, aucun des trois artistes ne livrent de prestations ahurissantes. Cela se laisse regarder, l’action y est bien mis en valeur, mais ce sont, en plus, trois styles qui diffèrent totalement.

 

Bref, ce deuxième volume de Star Wars : Clone Wars est bien plus prenant que le premier. On rentre dans le dur, des personnages se dégagent, notamment chez les Séparatistes avec Asajj Ventress ! C’est toujours essentiel d’avoir un vilain charismatique !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article