Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Robin, Fils de Batman

Au terme d’un périple incroyable, et improbable, Batman a fini par réussir ! Le justicier de Gotham est parvenu à récupérer le corps de son fils, de Damian, et à le ramener à la vie grâce aux puissances que l’on peut trouver sur Apokolips. Quel plaisir de retrouver ce formidable personnage !

Mais avant que tout ne rentre dans l’ordre, Batman a du régler un autre problème, Damian est revenu, certes, mais avec des pouvoirs à faire rougir Superman !

Une fois tout rentré dans l’ordre, Damian peut retourner à sa vie ! Mais le fait de passer à vie à trépas, puis avoir la chance de revenir, a provoqué un déclic chez le jeune héros…

 

Lors de sa formation, Robin a passé une année, bientôt connue sou le nom d’ « An de Sang », à accomplir divers tâches, toutes plus sanguinaires les unes que les autres, pour le compte des Al Ghul. Mais l’heure est à présent à la rédemption pour le fils de Bruce Wayne. Aidé de Goliath, son dragon apprivoisé, ainsi que de la fille d’un assassin, Robin plonge dans une longue quête où il pourra racheter ses fautes et enfin tourner la page…

(Contient les épisodes #1 à 6 et #8 à 13)

On le sait, les premières années de Damian Wayne, loin de son père, ont été un véritable travail de destruction ! L’œuvre des al Ghul, qui ont vu en Damian, fils de Talia, celui qui pourrait être à même de prendre la place de Ra’s al Ghul ! C’est dans cet optique qu’il a été façonné, modelé, embrigadé, conditionné ! Véritable machine à tuer, il a pendant un an, pendant l’An de Sang, accompli des actes tous plus horribles et mortels les uns que les autres. Parcourant le monde pour voler des reliques légendaires, des artefacts ancestraux pour le compte de sa famille.

 

Bien entendu, à cette époque, Damian se contentait d’accomplir ses missions, sans poser de question, sans se soucier de la répercussion de ses actes. Seuls comptaient la reconnaissance de sa famille et la quantité de corps qu’il laissait derrière lui.

 

Le jeune homme a bien changé depuis qu’il a embrassé la quête de justice de son père. Et sa récente résurrection a encore davantage changé le jeune homme. Cette mort temporaire à fait réaliser que ses actes durant l’An de Sang ne pouvaient être passés sous silence. A charge pour lui de réparer, si cela est possible, les horreurs qu’il a commis.

 

C’est une quête que Damian veut accomplir seul, sans son père. C’est à lui de réparer ses erreurs, l’An de Sang est sa croix ! Il ne sera, cependant pas seul dans cette fantastique aventure, puisque nous allons découvrir Goliath ! Une incroyable créature rouge immense, oscillant entre le dragon et man-bat. Il sera également secondé de Maya, la fille de Personne, désireuse, dans un premier temps de venger la mort de son père, en tuant Damian. Si elle décide, par la suite, d’accompagner Damian pour le voir sombrer dans sa mission, attendant le moment propice pour le tuer, c’est un véritable lien d’amitié qui va se lier entre les deux personnages.

C’est un personnage, Maya, qui prend très rapidement beaucoup de place, d’importance et d’intérêt dans le titre. Il est plaisant de suivre ce tête-à-tête entre notre jeune héros avec un personnage féminin. C’est une approche dont on est que peu habitué avec ce personnage. Inédit et assez amusant. Amusant dans le sens qu’il est drôle de voir Damian totalement désarmé face à des sentiments qu’il ne connaît pas, qu’il ne contrôle pas. Et cela Maya le réalise, s’en amuse et en joue.

 

Damian entreprend donc de réparer ses erreurs, mais très rapidement il trouve sur sa route les soldats, les hommes des Lu’un Darga ! Une famille à l’image des al Ghul, mais peut-être un brin plus démoniaque ! Et l’on comprend que ces fameuses reliques, et leur vol, ne servait qu’un but, empêcher les Lu’un Darga de s’emparer du monde et de le détruire ! Forcément, en remettant les artefacts à leur place, Damian précipite le monde vers le chaos, avec le réveil des Lu’un Darga ! Et c’est ainsi que Damian doit affronter Suren Darga, un enfant comme lui.

 

Une confrontation où Damian va pouvoir, là aussi, montrer à quel point il a changé, mûri, évolué suite à sa renaissance.

Graphiquement, Patrick Gleason nous en met, une fois de plus plein la vue. C’est d’une incroyable richesse émotionnelle. L’arrivée de Ramon Bachs dénote pas mal. On se retrouve un artiste plus dans l’action que l’émotion. Ce n’est pas moche, bien au contraire, mais c’est un peu plus brouillon. Pas mal de détails, et des personnages qui dégagent moins de chose.

 

Bref, Patrick Gleason démontre qu’il n’est pas seulement un excellent dessinateur. Mais aussi un très bon scénariste. Un excellent travail sur Damian Wayne, une incroyable quête, une nouvelle mise en lumière qui montre à quel point ce petit personnage est d’une richesse incroyable. De nouveaux personnages intéressants, mais j’ai bien peur que l’on ne les revoit pas par la suite avec le relaunch DC Rebirth. Dommage…

Damian est de retour et cela fait un bien fou !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article