Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Poe Dameron tome #4 "Disparition d'une Légende"

Le troisième tome de Poe Dameron se terminait par un drame ! Alors qu’il cherchait un traître, Poe Dameron a découvert qu’il s’agissait d’un proche de l’Escadron Black, puisqu’il s’agissait de leur technicien Oddy Muva ! Ce dernier était obligé d’obéir à Terex qui avait sa femme comme prisonnière ! Alors qu’il ne se doutait pas encore de la supercherie, et qu’il tentait par tous les moyens de libérer Oddy, Poe Dameron perdit un homme, un ami, pendant la mission de sauvetage, puisque L’ulo L’ampar se sacrifia pour sauver ce qui s’avéra être un traître !… Un titre qui devient de plus en plus passionnant, tome après tome !

 

L’un des membres de l’Escadron Black est mort au combat, pourtant Poe Dameron et les autres héros de la Résistance doivent poursuivre leur combat contre les forces du Capitaine Phasma et Terex. Pour ne rien arranger, ils vont également faire face à Malarus, l’impitoyable commandante du Premier Ordre.

Rejoint par Angel Unzueta (Captain America : Sam Wilson), Charles Soule (Dark Vador) révèle la suite des aventures de Poe Dameron et de l’Escadron Black avant Star Wars : Le Réveil de la Force.

(Contient les épisodes #14 à 19 et annual #1)

Bon, je suis obligé d’attaquer par la partie graphique, puisque le titre à quand même perdu un artiste du calibre de Phil Noto (qui signe toujours les couvertures) ! Ce n’est pas rien, tant l’artiste avait imprégné le titre de sa patte graphique. Il est remplacé par Angel Unzueta. On garde toujours une approche très réaliste, pour les personnages des films, comme Poe justement. Bon, pour lui, il faut reconnaître une petite approche caricaturale surprenante, l’artiste espagnol ayant la main lourde sur le nez de l’acteur, c’est par moment, un poil exagéré.

 

Si l’on retrouve pas la finesse de Phil Noto, c’est même plutôt une approche assez brute, abrupte même des personnages et de l’environnement, les dessins de Angel Unzueta restent très jolis, très propres. Les personnages sont reconnaissables et l’action bien retranscrites. On ne sortira pas de trois tomes de Phil Noto, j’aurais sans doute adoré, passer derrière lui, c’est compliqué, surtout quand le style dénote autant, c’est dommage au premier abord.

 

Ce quatrième tome, un peu plus épais que les trois premiers, se décomposent en deux parties, deux intrigues, séparées par un annual.

 

La première intrigue démarre avec les funérailles du pauvre L’ulo L’ampar. Mais très rapidement, Poe Dameron et les autres membres de l’Escadron Black veulent retourner aux commandes de leur X-Wing pour mettre la main sur Oddy Muva ! Celui pour qui L’ulo a donné sa vie sans hésitation, mais surtout sans savoir qu’il n’était qu’un traitre !

Mais avant toute chose, nos valeureux héros doivent découvrir ce qu’il se passe avec leurs « fournisseurs » ! En effet, la Rébellion ne parvient plus à s’approvisionner en carburant, entre autres choses. Poe a pour mission de récupérer un chargement auprès d’un contrebandier.

 

Une fois sur place, Poe comprend que tout cela est l’œuvre du Nouvel Ordre, est que le sort réservé à son vieil ennemi Terex est peut-être encore pire que la mort ! Poe et l’Escadron Black qui n’avaient assez de carburant que pour un allé simple se retrouve à bord d’une véritable bombe lancée à toute allure !…

 

Dans la seconde intrigue, Poe ne peut plus attendre et tient à ce que Oddy soit capturé et arrêté. Il ne peut concevoir que son ami L’ulo soit mort pour un traître. Mais la général Organa tient également à ce que les dons à la Rébellion repartent au beau fixe. La situation devient critique !

Poe et Snap partent de leur côté pour retrouver Oddy ! Mais là aussi le Nouvel Ordre est plus rapide, toujours grâce au « nouveau » Terex. Surtout Poe découvre que la trahison de Oddy n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Tandis que Karé, Jess et Suralinda partent, elles, pour une mission de propagande anti-Nouvel Ordre !

 

Les méthodes de la journaliste vont fortement déplaire à Jess et Karé, au point de ruiner leurs efforts. Mais lorsque les deux missions de l’Escadron Black vont se télescoper, il se pourrait bien que Suralinda se retrouve avec une approche beaucoup plus intéressante !…

 

Bref, des aventures toujours aussi palpitantes et intéressantes. J’apprécie vraiment, énormément cette série.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article