Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Doctor Strange et les Sorciers Suprêmes tome #1 "Les Intemporels"

Comme il est de coutume maintenant chez Marvel, la sortie d’un film est l’occasion pour l’éditeur de pousser ou de remettre sur le devant de la scène le personnage concerné. Avec la sortie du film Doctor Strange, nous avons eu le droit à un retour fracassant du Sorcier Suprême sous l’impulsion de Jason Aaron et Chris Bachalo. Le succès étant au rendez-vous, tant au cinéma que dans les librairie, une première minisérie a vu le jour, Doctor Strange et les Sorciers Suprêmes ! Une minisérie prometteuse.

 

Lorsqu’un mal ancien menace de détruire le tissu même de la réalité, le Docteur Strange forme une équipe hors du commun pour repousser le danger. Il fait appel à différents Sorciers Suprêmes venant du passé comme du futur : Merlin, l’Ancien, Wiccan et même Isaac Newton. Hélas, l’un de ses coéquipiers pourrait bien être un traître…

Robbie Thompson (Star Wars : Poe Dameron) et Javier Rodriguez (Spider-Woman) nous présentent la plus grande équipe de magiciens de tous les temps.

(Contient les épisodes #1 à 5)

Rectifions tout de suite le résumé fourni en quatrième de couverture par Panini, parce qu’il ne reflète pas vraiment ce qu’il se passe dans cet ouvrage. En effet, le Docteur Strange n’a rien à voir avec la création de cette équipe unique et la menace, après lecture n’est pas vraiment ce qu’on nous laisse entendre…

 

Mais intéressons-nous à l’intrigue. C’est Merlin, le magicien le plus connu au monde, qui parcourt le temps à la recherche de Sorciers Suprêmes. Bien entendu, il s’arrête à notre époque pour y « récupérer » le Docteur Strange. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’il réalise que ce dernier n’a quasiment plus de magie ! Devant l’urgence de la situation, il emmène quand même son compagnon magique !

 

Un voyage dans le temps plus tard et le Docteur Strange découvre, que face à la menace encore inconnue, Merlin a rassemblé de nombreux Sorciers Suprêmes, un Wiccan du futur, Isaac Newton dans une armure magique, l’Ancien alors qu’il ne s’appelle que Yao, Kushala, une sorte de Ghost Rider du Far West, et l’énigmatique et charismatique Nina.

 

Tout ce petit monde se tire un peu dans les pattes, mais ils parviennent tous à s’accorder sur le fait que le Docteur Strange est un poids sans magie. Tous ont cependant un point commun, Merlin les a appâté par de belles promesses pour les faire venir à ses côtés, sans savoir de quoi il en retournait concrètement. Tous se retrouvant avec, quasiment, l’obligation de suivre Merlin. Une promesse de survie pour Wiccan, de guérison pour Kushala ou encore de retrouver son frère pour Nina.

D’ailleurs, au fil des épisodes on réalise que le Docteur Strange passe véritablement au second plan par rapport aux autres personnages. La lumière est même davantage sur eux, il faut dire que notre Sorcier Suprême ne peut pas apporter grand-chose à ce surprenant groupe de magiciens. On oublie presque, par moment, qu’il est là. Cependant, on peut regretter que la lumière ne fasse qu’effleurer ces personnages hétéroclites. On a le droit a seulement quelques pages, quelques cases pour vraiment plonger au cœur de l’histoire de ses personnages.

 

Mais pourquoi sont-ils tous rassemblés ? Merlin fait face à une menace sans précédent, l’Oublié ! Un être magique incroyable, à l’apparence malsaine, et aux pouvoirs encore plus puissants que ceux de nos sorciers ! Merlin ne fait d’ailleurs pas long feu ! Laissant ainsi, les magiciens qu’il a rassemblé seuls face à cette menace qu’ils ont beaucoup de mal à comprendre.

Bien entendu, malgré les désaccords, malgré les tensions, malgré le danger, ils vont poursuivre la quête de Merlin, mais ce qu’ils vont découvrir va les mettre mal à l’aise, ils vont réaliser que cette Merlin n’est pas tout blanc, tout blanc.

 

Une intrigue sans temps mort, sans pause, avec de nombreux rebondissements et un excellent travail sur ces intéressants personnages. Ce sont de belles découvertes. L’intrigue tient en haleine et on plonge rapidement dedans. Personnellement j’ai adoré !

 

Graphiquement, j’ai beaucoup de mal avec Javier Rodriguez. Autant, des fois, cela va être vraiment sympathique à regarder, autant des fois je vais me sentir complètement exclu, repoussé par ce qu’il propose. C’est vraiment gênant en terme d’unité graphique.

 

Bref, une chouette lecture ! Un récit, une intrigue vraiment prenante. Des personnages plus qu’intéressants. Robbie Thompson, après Jason Aaron, nous montre à quel point l’univers magique peut être prenant, riche et réussi ! Vivement la suite et fin de cette série.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article