Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Batman & Robin tome #6 "A la Recherche de Robin"

Sans aucun doute, Batman & Robin est l’un des meilleurs titres des New52 ! Et ils se comptent sur les doigts d’une main ! Peter J. Tomasi nous y propose un Batman beaucoup plus humain et fragile, à travers des histoires, des intrigues palpitantes. Après un excellent travail sur le personnage de Double-Face, un peu oublié durant ces New52, le scénariste ramène un fantôme douloureux face à notre justicier, avec Damian ! Tout cela grâce au retour de Ra’s al Ghul, venu jusqu’au manoir Wayne pour y voler les corps de Talia et Damian !

 

Bien que la mort de son fils unique, Damian, aussi connu en tant que Robin, ait été une terrible tragédie, Batman a su remonter la pente et retrouver le courage d’affronter les pires menaces de Gotham. Mais Ra’s al Ghul ne l’entend pas de cette oreille et tente par tous les moyens de ressusciter celui qui est également son petit-fils.

(Contient les épisodes #29 à 34 et Robin Rises : Omega #1)

Ce fut compliqué mais Batman a su faire son deuil du décès de son fils, Damian. Du moins il a su faire en sorte de vivre avec. Mais tous ses efforts ont été balayé en quelques secondes lorsqu’il a découvert avec horreur que Ra’s al Ghul était venu jusqu’à chez lui pour voler les corps de sa fille Talia et son petit-fils ! Il n’a fallu que quelques secondes pour notre héros pour se lancer à la poursuite de l’un de ses plus implacables ennemis !

 

C’est un Batman emplit de rage, on le serait à moins, qui se lance à la poursuite de Ra’s al Ghul. Ce dernier est bien décidé à ramener sa famille à la vie ! En prenant soin, avant, d’effacer la mémoire de ces derniers, afin qu’ils soient à ses côtés ! Ra’s al Ghul ne tient pas à voir Damian aux côtés de Batman. Pour accomplir de tels actes, il doit se rendre à des Puits de Lazare beaucoup plus puissants, anciens et purs que ceux qu’il utilise habituellement.

 

A sa poursuite, Batman va voir du pays et pouvoir compter sur de nombreux alliés. Au cœur de l’océan, accompagné par Aquaman, sur l’île de Themyscira, épaulé par Wonder Woman ou encore là où se trouvait jadis Nanda Parbat, avec Frankenstein à ses côtés ! Mais à chaque fois Ra’s al Ghul parvient à lui glisser entre les doigts. Il faut plus, cependant, pour décourager le justicier de Gotham, bien loin de chez lui.

Les deux hommes se connaissent par cœur et, dans le fond, agissent tous les deux avec la même ambition, Damian ! Plus le combat dure et plus Batman réalise que le retour à la vie de Damian n’est peut-être, finalement, pas impossible. Si la méthode de Ra’s al Ghul n’est pas la bonne, loin de là, les moyens, eux existent. Et cela change tout pour Batman !

 

C’est à ce moment là que Glorius Godfrey débarque d’Apokolips ! Ce dernier, à la recherche d’un étrange cristal du chaos, comprend, que pour remplir sa mission, il va devoir, non seulement ramener le dit cristal sur Apokolips, mais également le cercueil de Damian !

 

Bien décidé à poursuivre ce nouvel ennemi pour récupérer le corps de son fils, Batman va se retrouver confronté à de nouveaux adversaires, des adversaires inattendus et qu’il ne connaît que trop bien, puisqu’il s’agit des membres de la Justice League. Si ces derniers comprennent la perte et le chagrin de Batman, ils ne sont cependant pas décidés à le laisser partir sur Apokolips, au risque de mettre la Terre en danger !

 

Mais, même eux, même avec des personnages aussi puissant, la Ligue peut-elle arrêter Batman ? Peut-elle l’empêcher de faire ce qu’il a décidé de faire ?

Graphiquement, Patrick Gleason nous propose toujours des personnages d’une puissance émotionnelle sans pareil ! Certains adorent, d’autres détestent. Je fais parti du premier groupe, je trouve que ses visages, bien que parfois un peu poussés à la caricatures, transmettent des émotions comme je l’ai rarement vu chez d’autres artistes. La tristesse, l’inquiétude, le doute, la colère, la rage ! Sa palette semble infinie. C’est clairement un plus pour un titre comme Batman & Robin où les sentiments, les émotions sont en quelque sorte les moteurs du récit, des intrigues.

 

Bref, bien que plus centré action qu’émotion, bien que, ce sixième, et avant-dernier, tome de Batman & Robin est une formidable promesse ! Une quête incroyable et d’un rythme de fou, sans le moindre temps mort, mais c’est surtout la promesse d’un retour plus qu’espéré, d’un personnage plus qu’adoré et unique !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article