Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Batman : New Gotham tome #3

Pour être honnête, j’attendais énormément de New Gotham ! No Man’s Land m’avait tellement plu, que j’avais hâte de découvrir la reconstruction de Gotham. Je pensais, peut-être un peu naïvement, retrouver le même schéma narratif. Mais New Gotham ce n’est pas No Man’s Land, c’est même tout l’inverse. C’est un retour à la normal. On retombe sur des choses plus classiques. C’est plaisant à lire, mais c’est moins bon que No Man’s Land. Et puis l’aspect construction, il faut bien avouer qu’on est même complètement passé au travers.

Après un premier tome servant à panser les blessures et à remettre les choses à plat, nous avons eu un second tome faisant la part belle au lien qui unit Batman à Gordon, alors que ce dernier se décide à tourner une page…

 

Depuis peu, les États-Unis ont un nouveau président, le pire ennemi de Superman : Lex Luthor… Avec le Chevalier Noir de Gotham, les deux justiciers vont devoir faire front commun contre cet adversaire qui a maintenant la loi de son côté. Et ce ne sera pas de tout repos pour Bruce Wayne, qui dispose à présent d’un – ou plutôt d’une – garde de corps : Sasha Bordeaux. D’autant que celle-ci, suspicieuse, est persuadée que son employeur a bien plus à cacher qu’il ne veut bien l’admettre.

(Contient les épisodes #755 à 765 de Detective Comics et #168 de Superman)

Petit rectificatif tout de suite, Urban Comics enjolive un peu les choses en annonçant que le tome sera tourné vers une confrontation avec Lex Luthor. Cela ne représente que deux épisodes sur douze ! Et encore, ce n’est pas vraiment le thème de ces deux épisodes en compagnies de Superman. C’est un tout autre personnage qui s’impose, de bien belle façon dans ce troisième, et ultime tome.

 

Ce furent les coups de trop pour Gordon. Après une tentative d’assassinat contre lui, le commissaire emblématique de Gotham décide de raccrocher les menottes et prend sa retraite ! C’est un choc pour Batman ! Le justicier de Gotham perd l’un de ses principaux atouts, l’un de ses principaux bras droit dans sa lutte contre le crime à Gotham.

 

Comme je le disais, ce tome se concentre, sur le fond, sur un personnage, Sasha Bordeaux ! La garde du corps de Bruce Wayne. La jeune femme prend de plus en plus de place, d’importance. Surtout, elle réalise petit-à-petit que Bruce Wayne n’est pas le playboy empoté ne s’intéressait qu’aux femmes et au golf comme il le laisse apparaître. Des doutes s’installent, des questions se posent et Sasha va mener son enquête. Sa vie va alors changer !

 

Ce qui est amusant, c’est que plus elle en découvre sur Bruce, plus elle tisse un lien avec elle, plus elle devient jalouse. Cela rend la relation entre les personnages des plus intéressantes. Bien, que du côté de Bruce, pas grand-chose ne transparaît. Comme à son habitude à vrai dire.

Si Sasha Bardeaux éclabousse ce tome, devenant un personnage très intéressants, il se passe évidemment beaucoup d’autres choses dans ce tome. Autres que les épisodes ou les moments où Sasha occupe le devant de la scène bien entendu.

 

Commençons avec la petite intrigue à suivre entre Detective Comics et Superman. Lex Luthor est le nouveau président des États-Unis, et cela fait peur à Lois Lane, d’autant qu’il possède un anneau de Kryptonite ! Sachant pertinemment que Superman ne voudra rien faire de répréhensible, surtout à la Maison-Blanche, elle se tourne vers Batman ! Tous deux tombent d’accord, mais une fois sur place, un problème de taille se dresse devant eux !…

 

Un petit mot sur les dessins de cette intrigue, signés Ed McGuinness, c’est une horreur. Il suffit de regarder sa Lois pour voir de quoi je parle…

 

Avant de devoir « former » sa nouvelle acolyte, Batman doit sauver une famille de la noyade mais aussi, et surtout, stopper les agissements du Chapelier Fou, qui risquent de faire imploser la police ! En effet, le vilain au chapeau est parvenu à faire en sorte que ce soient les membres de la police qui commettent des cambriolages et des crimes pour son compte ! S’ils ne se rappellent de rien, ils n’en restent pas moins responsable aux yeux de leurs supérieurs. A Batman de trouver une solution avant que la situation n’explose.

Il n’y a pas que Batman au cœur de l’action. La police de Gotham aussi est pas mal occupée. Il faut dire que Greg Rucka place ses pions pour sa série Gotham Central. Et les récents agissements de Bullock refont surface, et cela risque fort d’avoir de terribles répercussions…

 

Graphiquement, c’est plutôt sympathique dans l’ensemble. On n’a, cependant, pas de grands dessinateurs qui nous proposent des dessins exceptionnels. Shawn Martinbrough c’est joli, mais ce n’est pas non plus à tomber parterre. Les personnages ne sont pas toujours très beaux, et l’action n’est pas dans un rythme de dingue. Et puis on se retrouve avec une colorisation avec peu de couleurs, deux ou trois seulement par intrigue. C’est assez déconcertant, je n’accroche pas du tout.

 

Bref, ce troisième tome de New Gotham est à l’image des deux précédents. Des intrigues intéressantes, rien de bien compliqué ou de tordu. Des histoires bien écrites, d’excellents personnages, une plongée prenante dans un quotidien unique.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article