Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu ! #326 : Swiss Army Man

Ce qui est bien avec Netflix, c’est lorsqu’on ne sait absolument pas quoi regarder, on est sûr de tomber sur quelque chose en naviguant un peu. Le service de vidéo propose en effet de tout, dans une large gamme de choix. Et l’on tombe, des fois, sur des choses qu’il faudrait mieux ne pas ouvrir !…

 

C’est ce qui m’est arrivé, avec ma femme, lorsqu’elle a eu la malheureuse idée que nous lançions Swiss Army Man !…

 

Hank (Paul Dano) est un jeune homme seul et échoué sur une petite île déserte perdue en plein milieu de l’océan. On ne sait pas depuis combien de temps, mais en regardant la barbe du jeune homme, cela fait un petit moment. Alors qu’il prépare à se pendre, il voit, soudain, échouer un corps sur la plage ! Avec beaucoup de mal, il parvient à se libérer de sa corde et se rue sur le corps (Daniel Radcliffe).

 

Malheureusement, en découvrant le corps, il réalise bien vite que cette personne est morte depuis longtemps, et qu’elle est depuis tout aussi longtemps dans l’eau. Il retourne alors à son idée de départ, en finir avec cette vie. Alors qu’il est, de nouveau en position, il voit le corps du mort se mettre à se déplacer sous l’effet de gaz intestinaux sous l’effet de la décomposition. Il pète quoi. Le corps repart à l’eau et Hank est alors pris d’une idée !

Il se jette sur le corps, s’assoit dessus et parvient à fuir cette île déserte grâce aux pets de cadavre qui lui permettre de fendre les vague et de rejoindre le continent… J’ai décroché, à partir d’ici, personnellement. Quand à ma femme, ses zygomatiques ne s’en sont toujours pas remis,

 

Hank se retrouve donc chez lui, aux Etats-Unis, mais perdu dans une gigantesque forêt. Prenant le cadavre sur son dos, il s’enfonce dans la forêt. Trouvant abri dans une grotte, quelle n’est pas sa surprise lorsque le cadavre se met à lui parler ! Le cadavre, qui se nomme Manny a partir de maintenant, est toujours bel et bien mort et ne se rappelle rien de sa vie d’avant. D’ailleurs, il ne se rappelle rien de la vie tout court ! Qu’est ce que l’amour, que veux dire tel ou tel mot, qu’est ce qu’une érection, pourquoi pollue-t-on ?

 

Avec Manny, Hank va tout faire pour tenter de redonner le goût de vivre à ce cadavre curieux et demandeur d’explications. Indirectement, et sans rendre compte, plus que Manny, c’est Hank qui va voir sa façon de voir la vie qui va changer. Une véritable amitié va se créer entre les deux personnages.

 

Et en tombant sur le téléphone de Hank, lors d’une de ses nombreuses chutes (forcément, un mort ne marche pas !), Manny découvre le visage d’une femme, une sorte de fantasme pour Hank, une inconnue croisée dans un bus, Manny se met à penser, à croire qu’il s’agit de son amoureuse. C’est alors Manny, qui va devenir un moteur pour Hank, devenant un véritable couteau suisse humain !

 

Distributeur d’eau à volonté, lance grappin par la bouche et même GPS de par ses érections Manny va permettre à Hank de retrouver la civilisation ! Mais la civilisation est-elle prête pour eux ?

 

Le film aurait pu être une belle histoire, bien que la rencontre d’un suicidaire marginal et d’un macchabée peteur régulièrement en érection est un point de départ assez bizarre, où un jeune homme découvre le sens et l’importance de la vie en l’expliquant à un mort, alors qu’il en avait perdu le goût.

J'ai vu ! #326 : Swiss Army Man

Malheureusement, à côté de cela, il y a trop de choses bizarres, « pipi-caca » et, franchement, complètement ridicules ! Comment ne pas être « exclu » du film avec ce cadavre qui pête pour se déplacer dans la mer, qui crache de l’eau à volonté pour qu’on puisse se doucher, qui bande pour trouver son chemin ? C’est totalement grotesque, voir malsain par moment. Certaines scènes mettent mal à l’aise, et on se demande, vraiment, dans quoi on est tombé ?… Qu’est-ce que les scénaristes, accessoirement aussi réalisateurs, ont fumé, ingéré pour nous pondre un truc aussi délirant et absurde.

 

Plus le film avançait et plus je tombais des nues ! Un pénis en érection d’un cadavre pour servir de GPS !!! Mais on arrive comment à une telle idée ?? Un cadavre qui pète comme jet-ski ? A un moment donné, je pense qu’il faut consulter ! Si encore cela servait le film ou apportait quoi que ce soit. Mais là, hormis de la stupéfaction, pas des meilleures, on n’y gagne rien.

 

Bref, en me renseignant un peu sur le film, j’ai remarqué que beaucoup le saluaient comme un petit chef d’œuvre, alors que c’est juste un truc fait sur héroïne ou amphétamine ! C’est bizarre, tordu, parfois malsain, pas drôle, long, absurde, et ne parlons pas de la fin qui est encore plus à l’ouest que le film ! Faut le faire !

J'ai vu ! #326 : Swiss Army Man
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article