Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : East of West tome #7 "Leçons pour les Soumis"

Replonger dans East of West, c'est toujours un peu compliqué. Non pas que le titre ne soit pas prenant, c'est même tout le contraire ! Il se passe tellement de chose dans le récit de Jonathan Hickman, qu'il est toujours un peu difficile de rassembler tous les éléments, de se rappeller de tous les événéments. Il faut prendre le temps de bien se remettre dans le bain, histoire de ne pas passer à côté de la suite de l'intrigue. Personnellement, j'ai pris l'habitude de relire les reviews des premiers tomes ainsi que le tome précédent.

 

La fin du monde approche à grands pas. Les sept nations sont en guerre et leurs armées respectivent rondent leur frein. Pour les uns, le temps est venu de faire table rase du passé afin de s'allier au plus influent, pour les autres, l'heure de la revanche a sonné. Mais tous ignorent que Famine, Guerre, Conquête et Mort, les quatre Cavaliers de l'Apocalypse, s'apprêtent à investir le champ de batialle.

(Contient les épisodes #30 à 34)

La fin du monde nous est annoncée, grosso modo, depuis le début de la série, mais il semblerait bien, au vue des récents événements que nous nous dirigions pour de bon maintenant ! La situation devient clairement, et totalement explosive ! Les différentes nations commencent à se mettre en mouvement et à entrer en action, et bientôt, les sept, se retrouvent prises dans une guerre ou un conflit !

 

Si ce septième tome est la mèche qui va tout chambouler, l'étincelle qui va l'allumer n'est autre qu'Archibald Chamberlain. Ce dernier, sans doute, l'un des personnages les plus charismatiques et intéressants de ce récit, décide, après avoir largement mené son petit monde en bateau et placé ses différents pions, de passer à l'action. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne passe pas quatre chemin ! Il tape un grand coup dans la fourmilière !

Une boucherie pour récupérer Bel Solomon, l'ancien Gouverneur de l'ancienne République du Texas, l'armement de la rébellion dans une de ses provinces voisines, et se croyant alliée et le largage de bombes, causant des milliers de morts dans une autre province, lançant le point de départ d'une guerre totale !

 

Chamberlain n'est, bien entendu, pas le seul personnage à l'oeuvre dans ce tome, mais il est clairement celui qui imprime le rythme et propulse l'intrigue dans une nouvelle dynamique. Jusqu'à maintenant nous avions le droit à quelques coups d'éclats, mais toujours sous couvertures, ou sans véritablement "se mouiller". Mais là, Chamberlain se révèle en plein jour (enfin en parti, la pauvre Présidente Antonia Levay ne saura jamais ce qui lui est véritablement arrivée !

Forcément, avec une telle mise en avant, on découvre quelques petites choses sur le personnage d'Archibald Chamberlain. De petites choses qui montrent à quel point le personnage est important, puissant, et maintenant totalement implacable. Maintenant il faudra voir la réaction de ses "adversaires" vont réagir à ses différentes agressions.

 

Et puis n'oublions pas que les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse sont toujours en mouvement ! Cela dit, il serait bien qu'ils influent un peu sur l'intrigue.

 

Bref, quel plaisir ce tome ! Quel richesse dans les événements ! Les choses s'accélèrent et ne pourront plus jamais être les mêmes par la suite !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article