Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Alors ça donne quoi ? Les kiosques Marvel Janvier 2018

SPIDER-MAN #8

 

Amazing Spider-Man : Les récents événements avec le Chacal, version Ben Reilly, ont complètement fait exploser un durite dans la tête de Spider-Man ! Le retour de Norman Osborn est la goutte d’eau de trop ! Notre héros est bien décidé à faire tomber son ennemi une bonne fois pour toute. Et tant pis si cela lui franchir quelques lignes interdites !

Et cela va être le cas ! Puisque Norman Osborn se cache en Symkarie, la patrie de Silver Sable, aux côtés de la comtesse Karkov, Spider-Man décide donc d’utiliser toutes les ressources de Parker Industries pour « envahir » la Symkarie !

Mais en pénétrant de la sorte sur le territoire d’une nation souveraine, avec des intentions plus qu’hostiles, Spider-Man est lâché par le S.H.I.E.L.D. et en devient même une cible !

Un nouvel et terrible combat s’engage entre les deux ennemis de toujours !

Bref, une bonne intrigue, trop courte à mon avis. Cela ne m’aurait pas dérangé de lire quelques épisodes de plus. Un plaisir d’apprendre que Norman est de retour aux affaires ! Content de la réaction de Mockingbird, le personnage prend de l’importance dans le titre, j’espère que cela va continuer.

 

Spider-Man : Miles a fini par retrouver son père ! Il a réussi une incroyable mission et s’est même, peut-être, trouvé une petite-amie. Mais son absence a été longue, et celle de son père également, forcément ! Du coup, Rio, la mère de Miles, en plus d’être morte d’inquiétude, se pose beaucoup de questions ! Et ce qui devait arriver, arriva !

Rio fini par tout découvrir ! Et la pilule a beaucoup, beaucoup de mal a passer ! La mère de Miles se sent trahit, et l’on peut la comprendre, les deux hommes de sa vie lui cache des choses véritablement importantes, des choses qui mettent la vie de son fils en danger ! Rio préfère s’isoler !

Mais ce n’est pas parce que les mauvais coups de sort s’enchaînent que Spider-Man peut prendre du temps pour lui ! Les méchants ne s’arrêtent jamais, mais la soupape de Miles est au bord de l’implosion !

Pendant ce temps, la Chatte Noire continue de bouger ses pion…

Bref, la vie de Miles prend une nouvelle tournure. J’ai hâte de découvrir comment cela va se passer maintenant.

 

Ben Reilly : Scarlet Spider : Après sous retour sous le masque du Chacal, et sa défaite contre Spider-Man et ses alliés, Ben Reilly est parvenu à prendre la fuite et à quitter New York !

Seul, dépossédé de tout, simple clone, défiguré, il se retrouve à Las Vegas sans trop savoir quoi faire, que devenir… Mais le karma va venir frapper à sa porte…

Et puis Kaine est à sa recherche…

Bref, un premier épisode de bonne facture. A suivre, mais il commence à y avoir un peu trop de Spider-Men

 

Amazing Spider-Man : Renew Your Vows : C’est l’anniversaire de Peter ! Et comme toujours il doit faire semblant d’être surpris, puisque son sens d’araignée l’empêche de se faire surprendre.

Parmi les invités habituels et attendus, quelle surprise de voir débarquer Charles Xavier !

Et celle-là je ne l’avais pas vu venir, voilà que le Professeur X vient démarcher Peter et sa famille pour faire en sorte qu’Annie rejoigne son école ! Si Peter arrive à concevoir, du moins comprendre l’idée, cette dernière mais la jolie Mary-Jane est hors d’elle !

Pendant ce temps, Annie découvre, lors d’une attaque de l’école par les hommes de Magnéto, qu’un traître se trouve aux côtés de Xavier !…

Bref, si je ne m’attendais pas du tout à découvrir une telle intrigue, elle n’en reste pas moins plaisant à lire.

 

Peter Parker : The Spectacular Spider-Man : Avant toute chose, qu’ils arrêtent avec leur titre à rallonge. Spider-Man, puis Spectacular Spider-Man, puis Peter Parker : The Spectacular Spider-Man… Ce sera quoi ensuite ? On rajoute son adresse, son numéro de sécu ? Enfin bref…

Ce nouveau titre, proposé par Chip Zdarsky, se concentre sur un Spider-Man plus classique, en faisant la part belle à Peter Parker. Le prologue le prouve avec un tête-à-tête entre Peter et Mary-Jane et un combat entre Spider-Man et le Vautour dans un aspect plus classique.

Bref, un petit prologue sympathique, maintenant j’ai hâte de découvrir le titre.

 

Bref, de nouvelles séries, prometteuses dans le fond, viennent enrichir un kiosque déjà plus qu’intéressant. C’est toujours un plaisir de plonger dans ce kiosque proposant souvent des intrigues passionnantes.

DEADPOOL #8

 

Deadpool : Steve Rogers est très doué pour manipuler tout le monde depuis que Kobik a mis le bazar dans son passé. Mais il l’est vraiment quand il s’agit de « contrôler » des personnages comme Deadpool !

Alors qu’il lui a demandé, expressément de venir travailler pour lui, dans l’ombre, sur des missions « particulières », Steve Rogers envoie Deadpool sur sa première mission : abattre l’agent Coulson !

Ce dernier, est en effet l’un des seuls à avoir compris qu’il se passait quelque chose d’anormal avec Captain America, mais il ne s’attendait, sans doute, pas à devenir la cible de Deadpool ! Aussi doué qu’il soit, il risque d’avoir du mal à se débarrasser un tel chasseur !

Bref, un épisode bien rythmé, bien écrit en alternant avec les pensées de Deadpool et celles de Coulson pour une intensité dramatique plutôt sympathique !

 

Spider-Man/Deadpool : Toujours pas la suite du combat opposant Spider-Man et Deadpool à leur « fille » l’araignée Gipsy. Du coup, pour nous faire patienter, Nick Giovannetti, Paul Scheer et Todd Nauck nous propose une histoire de Noël !

Mais pas une histoire comme on connaît, pas une histoire comme celles que nous pouvons raconter à nos enfants.

Alors qu’il organise une soirée cadeaux pour les Avengers, Deadpool est viré de sa propre fête ! Il tombe alors sur Spider-Man ! Nos deux héros découvrent que New York est victime des actes barbares de Saturne, le dieu romain ! Ce dernier est outré de voir comment le Père Noël a récupéré ses Saturnales pour en faire Noël !

Et il est bien décidé à remettre les Saturnales au coût du jour ! Sexe, jeu et alcool à gogo !

Ne pouvant rien contre lui, Spider-Man et Deadpool lui proposent de lui montrer que Noël peut être tout aussi amusant et dépravé !

Bref, un épisode sorti de nulle part, complètement loufoque et distrayant.

 

Deadpool Kills the Marvel Universe Again : Sur une autre Terre Deadpool tue les super-héros à tour de bras ! Gambit, Hercule, Thor, Loki et tant d’autres tombent sous ses coups.

Mais le Mercenaire ne semble pas être complètement maître de ses actes mais est obligé d’agir de la sorte !

Sur sa piste, une équipe de héros, Jessica Jones, Punisher, Cable, Kate Bishop, Misty Knight et Moon Knight. Et ces derniers en arrivent à la même conclusion ! Deadpool est l’arme de quelqu’un !

Bref, je ne suis pas sûr de continuer. C’est très moyen, le fond ressemble à ce qui est arrivé à Old Man Logan, pas vraiment beau…

 

Gwenpool : La jeune Gwenpool tente désespérément de ramener Cecil du royaume des fantômes dans son corps ! C’est ainsi qu’on l’a retrouve aux côtés de Kate Bishop, dans la voiture de Ghost Ryder à poursuive des nains de Nidavellir cherchant à pratiquer un étrange rite !

Une fin d’intrigue absolument barge et excellente.

Dans le second épisode, qui marque le début d’une nouvelle intrigue, Gwenpool semble être de retour chez elle, sur sa Terre !

Bref, deux excellents épisodes ! Quel fraîcheur ce titre !

 

Cable : On retrouve Cable en plein Far-West à combattre des cowboys armés d’armes futuristes, puis on le retrouve dans un Japon féodal contre des samouraïs avec des épées d’énergie !

Pour ce qui est de ce qui se passe, il faudra attendre !

Bref, si cette traversée d’époques est amusante, on ne comprend rien à ce qu’il se passe ! Difficile de rentrer dans une série de cette façon.

 

Bref, cette nouvelle version du kiosque Deadpool qui ne risque pas de me convaincre davantage. Deadpool est devenu un titre moyen, Spider-Man/Deadpool n’arrive pas à suivre le rythme, et si parmi les nouvelles séries, Gwenpool est une pure merveille, Cable et la série de Cullen Bunn ne m’intéressent absolument pas… Un kiosque pour une série sur cinq c’est compliqué.

AVENGERS #7

 

Avengers : Alors qu’ils sont en pleine mission, les Avengers sont secourus, aidés, par Fatalis ! Ce dernier, désireux depuis la fin de Secret Wars, de devenir un héros, un nouvel Iron Man, vient demander l’aider des Avengers !

Dans un camp le vacances pour filles Susan Storm, l’ancien méchant sent qu’une sorcellerie peu recommandable est à l’œuvre ! Ne voulant pas nuire à l’image de ce centre portant le nom d’une personne qu’il apprécie, il a besoin que ce soit la jeune Nadia Pym qui s’y rende, pouvant se fondre parmi les autres jeunes filles !

Bref, cela m’éclate de voir avec quelle facilité les Avengers acceptent d’aider Fatalis, on ne sait toujours rien de ce qui lui arrive ! Une intrigue très moyenne pour le moment, et le cliff final me fait peur, très peur…

 

Les Champions : Les Champions se retrouvent déjà face à leur première crise ! En faisant des Freelances leurs ennemis, nos jeunes héros n’ont pas réfléchi que les méthodes peu scrupuleuses de ces mercenaires, pourraient les prendre, également, pour cible !

Pour se venger de leur première rencontre, les Freelances se sont amusés à « appâter » deux pauvres SDF avant de les tabasser dans les règles de l’art ! En prenant soin de leur dire qu’ils sont les Champions ! Il n’en faut pas plus pour qu’une plainte soit posée ! Et voilà les Champions qui voient leur image qui en prend un coup !

Mais les jeunes héros ne veulent pas se laisser faire et décide d’aller régler leurs comptes ! Mais les Mercenaires ont encore beaucoup d’autres mauvais coups dans leurs manches !…

Bref, s’ils sont détestables, ces Freelances sont vraiment des personnages intéressants. Ils nous proposent une nouvelle approche dans ce qui est de l’affrontement avec les gentils, et c’est plutôt intéressant. Hâte de lire la suite.

 

Uncanny Avengers : Qui l’aurait cru ? C’est complètement invraisemblable mais il semblerait que Malicia ait le béguin pour Deadpool ! Il y a même un baiser ! Et il en découle… le retour de Wonder Man ! Il va falloir que le héros se remette au coût du jour, comme bien souvent.

Pendant ce temps, Synapse tente tant bien que mal d’aider Cable, toujours dans le coma. Elle va alors plongé au cœur de l’esprit du mutant, mais n’est peut-être pas prête à tout ce qu’elle va y voir !

Bref, un tome de transition entre le dernier épisode d’une équipe créative, et le premier de la nouvelle ! Pas sûr que Jim Zub soit ravi de ce que lui laisse Gerry Duggan.

 

Invincible Iron Man : Riri Williams, « l’héritière » de Tony Stark, habituée à être seule, est complètement dépassée par toutes les sollicitations qui lui tombent dessus. Elle ne sait plus où donner de la tête.

Mais le vrai problème c’est surtout la pression qui commence à se relâcher, elle réalise petit-à-petit dans quoi elle est embarquée, et elle a besoin d’évacuer !

Malheureusement, la pression, l’énervement ne sont pas de bons alliés, et c’est ainsi que Riri subit sa première défaite ! Elle va avoir besoin des bonnes personnes, et surtout des bons mots pour lui permettre de ne pas sombrer !

Bref, un épisode qui chamboule un peu la jeune héroïne, c’est tant mieux et sans doute salvateur. On apprend de ses erreurs.

 

Avengers.1 : Steve Rogers finit par découvrir quel est le vrai rôle de Cressida et décide de rectifier les choses !

Bref, dieu merci, c’est fini !

 

Bref, un kiosque qui gagne, enfin, un peu en intérêt grâce à l’arrivée d’Invincible Iron Man et à une série des Champions qui devient sympathique. Néanmoins, on ne peut que constater que les titres Avengers sont vraiment pas à la hauteur !

X-MEN RESSURRXION #3

 

X-Men Gold : On retrouve ce bon vieux Gambit ! Ce dernier vole une étrange fiole pour le compte d’Olivia Trask ! Lorsqu’il réalise qui elle est, par rapport à Bolivar Trask, il décide de rompre le contrat !

Mais, à ce moment la fiole se brise, et les nanites qu’elle renferme s’échappent et fusionnent ! Une nouvelle sorte de Sentinelle est née ! Mais elle ne va pas courir qu’après les mutants !…

Forcément les X-Men de Kitty vont être sur le coup, mais ils vont, surtout, être complètement dépassés par cette nouvelle menace.

Bref, une intrigue vraiment sympa. La traque des Sentinelles n’avait jamais été vu de ce point là, et c’est plus intéressant.

 

X-Men Blue : Cérébro détecte un nouveau mutant ! L’équipe de Jean Grey se met donc en route pour Arrow Ridge pour le retrouver, et l’aider au besoin. Quel choc, au milieu du chaos ambiant, pour eux comme pour nous, de tomber sur Jimmy Hudson ! Le fils de Wolverine de l’univers Ultimate !

Ce dernier, complètement déboussolé, est la cible des nouveaux Maraudeurs !

Je dois bien avouer que je ne suis pas du tout fan de cette intrigue ! Déjà, j’en ai marre de retrouver sans cesse des personnages de l’univers Ultimate, mais surtout, comment Jean et les autres, hormis Cyclope, peuvent se souvenir de leur séjour sur la Terre de l’univers Ultimate, alors que Miles ne se rappelle même pas y avoir vécu ?

Bref, je passe…

 

Old Man Logan : Notre vieux Griffu continu son voyage dans le temps, revivant les pires souvenirs de sa vie !

Et cela commence avec le combat entre Hulk et le Wendigo, puis vient l’un des moments les plus difficiles du passé de Wolverine, le sacrifice de Jean ! Il est très difficile pour lui, alors, de ne pas tenter de modifier le passé ! Il retrouve ensuite Mariko un court instant avant de plonger dans l’enfer de Madripoor !

Jeff Lemire continu de nous proposer un formidable voyage dans le temps, emprunt de nostalgie et nous faisant revivre de grands moments de son passé. Cependant, pour le moment je ne vois pas où tout cela nous mène.

Bref, toujours un bon et beau voyage, mais il ne faudrait pas cela s’éternise non plus.

 

All-New Wolverine : Un vaisseau spatial s’est écrasé sur l’île de Roosevelt, à son bord une jeune alien, dans un état dramatique et n’ayant que deux mots à la bouche : Laura Kinney ! Sitôt l’alien à l’air libre, des passants tombent malade, et l’île est mise en quarantaine.

Laura n’hésite pas à se rendre sur les lieux, retrouvant IronHeart. D’abord dubitative, elle découvre que si la jeune extraterrestre la recherche c’est pour son organisme, capable de venir à bout de son infection !

Mais d’autres personnes, sur Terre, en ont après la petite !…

Bref, une intrigue moyenne.

 

Bref, deux bonnes séries, deux séries très moyennes, finalement le renouveau des mutants n’est peut-être pas pour maintenant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article