Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Passion Manga #33 : Saint Seiya Next Dimension #6

Il était déjà grisant de suivre Next Dimension, avec deux « avancées » à suivre en même temps, mais voilà qu’une troisième se présente à nous avec l’arrivée de Ikki dans la danse ! Cela veut dire trois combats en même temps ! Heureusement, j’ai envie de dire, parce que si cette aventure est géniale à lire, les combats, eux, sont quand même vite expédiés.

La Maison des Gémeaux est déchirée par un effroyable dilemme. Quel sort attend Ikki du Phénix, qui vient d’y pénétrer ? Et qui de Caïn le bienveillant ou d’Abel le maléfique triomphera ?

De leur côté, Shun et Tenma poursuivent leur ascension vers l’autel d’Athéna. Ils s’apprêtent à affronter le féroce Chevalier du Lion, Kaiser ! Leur sens de la justice et leur volonté sont inébranlables. Mais cela suffira-t-il pour parvenir jusqu’à Athéna ?

(Contient les épisodes #41 à 47)

 

C’est donc au tour de Ikki de plonger dans l’oppressante Maison des Gémeaux ! Si Saga souffrait d’un sacré problème de personnalité, cela semble encore plus compliqué et intense avec Abel et Caïn ! Le pauvre Ikki va avoir bien du mal à sortir de ce piège.

Pendant ce temps, Tenma et Shun, qui sont parvenus à sortir vivants de la Maison du Cancer, grâce à Suikyo, se trouve sur les marches menant à la Maison du Lion ! Là, Kaiser (sosie d’Aiolia) les attends de pieds fermes, accompagné de Goldy, son lion géant en armure ! Mais la présence de Shun va complètement « chambouler » ce gros lion, et par là même les convictions de Kaiser !

Suikyo, lui, malgré les coups et les attaques, continue son ascension, tandis que Deathtoll s’apprête à jouer un mauvais tour au Sanctuaire et autres Chevalier d’Or… Quant à Shijima, il est dans une mauvaise posture avec Athéna bébé…

Je dois bien avouer que j’ai beaucoup de mal avec le personnage de Deathtoll, il est complètement ridicule ! Cela en est presque affligeant. Ne parlons pas, non plus, de Goldy, qui fait complètement pompé sur Kraor dans les Samouraï de l’Eternel. Je déplore également, puisqu’on est dans les petites déceptions, l’absences de spectres, tous ceux que l’on voit partir à l’abattoir sont aussi insignifiant et mal dessiné que les gardes du Sanctuaire.

Bref, l’ascension du Sanctuaire se poursuit à un rythme effréné, et parfois répétitif. Mais avec toujours autant de plaisir à suivre !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article