Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men "Black Vortex" Tome #1

Bendis n’ayant, en règle générale, rien à dire sur ces titres, que ce soit All-New X-Men ou les Gardiens de la Galaxie, et ces personnages n’étant pas « invités » à apparaître dans les autres titres de Marvel (dieu merci), il nous offre de temps à autres, des mini crossover… La Bataille de l’Atome, le Procès de Jean Grey, autant d’histoires moyennes, ou nulles, n’apportant rien de bien fantastique.

Voilà qu’il remet le couvert avec Black Vortex, où les titres Nova et Star-Lord se joignent à la fête…

 

Peter Quill et Kitty Pryde ont dérobé le Vortex Noir, un artefact extraterrestre conférant un pouvoir absolu à quiconque regarde à l’intérieur. Mais le père de Peter, Mister Knife, et le fils de Thanos, Thane, veulent se l’approprier. Pour les en empêcher, Peter et Kitty auront besoin de l’aide de tous leurs alliés, qu’il s’agisse des Gardiens de la Galaxie ou des X-Men.

La première partie  de ce crossover spatial est écrite par Sam Humphries (Uncanny X-Force) et Brian M. Bendis (Avengers), sur les dessins d’Ed McGuinness (Deadpool), Valeio Schiti (Avengers A.I.), Paco Medina (X-Men), Andrea Sorrentino (Old Man Logan) et Mike Mayeh (Avengers).

(Contient les épisodes Guardians of the Galaxy & X-Men : The Black Vortex Alpha #1, Guardians of the Galaxy #24, Legendary Star-Lord #9, All-New X-Men #38 et 39 et Guardians Team-Up #3)

 

En premier lieu, avant de me lancer dans la review de ce crossover (…), un petit mot sur la publication. Il faudra que je prenne le courage de me replonger dans mes kiosques, Mais j’ai l’impression de tomber au milieu de quelque chose. Qu’il manque des bouts. Je n’ai pas souvenir que Mister Knife nous soit présenté comme cela, que l’on sache tout de suite qu’il s’agit du père de Peter. Et même s’il ne manque pas d’épisode, c’est bizarre de retrouver comme cela, de but en blanc avec J-Son sous le masque.

 

Toujours est-il, que Peter et Kitty sont à bord du vaisseau de ce Mister Knife, et de son incroyable garde rapprochée, les Saigneurs. Ce nouvel adversaire, est en affaire avec Thane et lui propose des pouvoirs incroyables, jamais vus, grâce au Vortex Noir ! Un étrange miroir, qui une fois que l’on se regarde dedans et acceptons de nous y soumettre nous transforme en une créature suant de puissance !

 

Sans qu’il ne sache ce qu’il vont en faire après, Peter et Kitty décident de s’emparer de l’artefact. Mais une chose est sûre, ils deviennent la cible des Saigneurs, et de nombreuses races de la galaxie. Aussi rejoignent-ils les autres Gardiens de la Galaxie et convoquent Tornade, le Fauve et les premiers X-Men. Il y a même Nova qui vient prêter main forte !

 

Mais face à la puissance démesurée des Saigneurs, certains de nos héros sont séduits à l’idée d’utilisée le Black Vortex ! Et alors que tous discutent, manquant de se faire tuer à chaque instant, Gamora franchit le pas et plonge son regard dans ce miroir incroyable ! Elle se retrouve alors investi d’une force et d’une puissance incommensurables ! Voyant que les Saigneurs sont mis à mal, il n’en faut pas plus pour convaincre d’autres héros de se laisser corrompre par la puissance.

 

Malgré leur nouvelle puissance, les héros sont obligés de fuir et de se séparer ! Non seulement il y a trop d’ennemis, mais en plus ils ont perdu le Black Vortex au profit de Ronan l’Accusateur et l’Empire Kree ! Nos héros, divisés en deux groupes, ne vont pas réagir de la même façon, bien au contraire, et les conséquences des actes de certains risque d’être catastrophiques !…

 

Très franchement, je ne veux pas m’avancer, mais je sens venir, à grande vitesse, l’intrigre mainstream, pleine d’action, avec des gadgets tape-à-l’œil ne va mener à rien. Comme tout ce que propose Bendis, des intrigues qui pourraient être intéressantes, des rebondissements amusants mais aucune retombée, aucun impact sur les personnages à long, moyen et même court terme.

 

Graphiquement, que de grands noms, mais le mélange des genres n’est pas réussit. Il faut dire que passer des affreux dessins pleins de muscles et pouffes de McGuinness aux magnifiques cases de Sorrentino pour finalement se retrouver avec le style réaliste un peu indigeste de Mayhew, il y a de quoi être décontenancé.

 

Bref, l’idée du Vortex Noir est plaisant, bien pensée Son développement est plutôt intéressant. Espérons que la fin me surprenne. Mais, j’ai des doutes…

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article