Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Iron Man tome #5 "Les Anneaux du Mandarin"

En revenant sur Terre, après un court et inutile voyage dans l’espace, Tony découvre qu’il a été adopté par Howard et Maria Stark, afin de protéger leur véritable enfant, Arno ! En découvrant son frère, Tony décide de bâtir une ville du futur, Troie ! Mais alors qu’il pensait son projet bénéfique pour le monde, ce sont des oppositions qui se sont fait entendre ! Pire, les anneaux du Mandarin habités de d’une volonté propre s’en prennent à Troie !

Et alors que Tony a tout le mal du monde à débusquer les porteurs de ces anneaux, ces derniers se font mutilés par Malekith !

 

Iron Man affronte Malekith le Maudit, un adversaire récurrent de Thor. Haïssant la magie plus que toute autre chose, Tony Stark va devoir se trouver de nouveaux alliés s’il veut vaincre cet adepte de la sorcellerie.

Kieron Gillen (Dark Vader), Jœ Bennett (X-O Manowar) et Luke Ross (Captain America) envoient Tony Stark à Svartalfheim, le royaume des Elfes Noirs.

(Contient les épisodes #23 à 28)

 

Mais que vient faire Malekith dans cette intrigue ?! C’est sans aucun doute la question que l’on s’est tous posé !

 

Alors qu’il venait de parvenir à localiser trois porteurs d’anneaux, dont Abigail Burns, Iron Man a vu intervenir une tierce partie dans cette histoire ! En effet, il retrouve Lord Transfo mort, et Abigail avec les deux mains de tranchée ! Malekith, l’ennemi implacable de Thor, a lui aussi été contacté par un anneau du Mandarin ! Et le voilà en possession de trois anneaux, et bientôt d’un quatrième !

 

Iron Man est bien embêté, il déteste la magie par-dessus tout. Elle va à l’encontre de tout ce en quoi il croit, ce n’est pas logique, ce n’est pas rationnel ! Ne voulant pas faire appel à Thor, pour le moment, il se tourne vers Shevaun, Dark Angel (encore une rousse mais je ne vois pas du tout qui elle est), travaillant pour lui à  la fondation Maria Stark ! Experte en magie, elle va permettre à Tony de ne plus attendre que Malekith agisse, mais de se rendre directement devant lui, à Svartalfheim !

 

Le royaume des Elfes Noirs va devenir le théâtre d’un affrontement sans précédent, et d’une rare violence entre technologie et magie ! Deux mondes que tout opposent et que ne se comprennent pas. Surtout, l’on va découvrir un Tony absolument incontrôlable, ivre de rage envers Malekith ! Comme s’il y avait un trop plein à évacuer !

 

Mais encore une fois ce combat va être interrompu par une tierce partie ! Les sept autres porteurs d’anneaux (oscillants entre surprises, inconnus et personnage de troisième zone) apparaissent aussi à Svartalfheim ! Comprenant que Malekith les pourchassait pour voler les anneaux, ils ont décidé de se rassembler et de prendre les devants et venir se débarrasser du problème Malekith ! Voilà le seigneur des Elfes Noirs obligé de faire une alliance contre-nature avec Tony Stark !

 

Plus qu’un combat contre Malekith, ce dernier tome est bien le grand final de l’intrigue avec les anneaux du Mandarin ! Et tous les protagonistes vont s’y retrouver impliquer ! Même un personnage comme Abigail Burns, qui a pourtant perdu ses mains ! Tony ne va pas être au bout de ses surprises en découvrant qui se cache sous le masque de Mandarin 8, menteur ! Et va sans doute comprendre, qu’il peut être un danger pour ses proches.

 

D’un point de vue personnel, si cette intrigue est bonne, la révélation de ce fameux Mandarin 8 est plus que décevante ! On se retrouve avec un personnage banal, lambda, sans charisme, n’offrant aucune opposition et proposant, du coup, un final, quelque peu décevant. Sans intensité ! C’est fort dommage.

 

Graphiquement, on a toujours Jœ Bennett, accompagné de l’excellent Luke Ross, de Cliff Richards et de Derliss Santacruz. L’ensemble est harmonieux, de bonne facture et agréable à regarder.

 

Bref, une excellente intrigue pour un run qui aura été inégal ! Dommage que le titre ait été pollué au départ par les impératifs imposés de Brian M. Bendis sur son titre sans saveur des Gardiens de la Galaxie. Dommage également que ce final ne soit pas à la hauteur de cette bonne dernière intrigue.

Bon ce n’est pas vraiment une fin en soit, puisque le titre continu, en repartant de zéro après les événements d’Axis ! Espérons que l’on reste sur le même tempo, même si je sais qu’une petite nouveauté, fort prometteuse soit au programme…

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article