Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Iron Man tome #4 "Iron Metropolitan"

Le voyage de Tony, dans l’espace, lui aura fait vivre de drôles d’aventures ! Si au final son passage dans les Gardiens de la Galaxie n’aura servi à rien, si ce n’est à être ridicule, en séjournant dans la galaxie, il aura fait la connaissance de l’Enregistreur 451 ! Une rencontre déterminante dans sa vie, puisqu’en découle la révélation du plus grand secret de sa vie, il n’est pas un Stark ! Il a été adopté afin de protéger le véritable fils d’Howard et Maria Stark ! 

C’est ainsi, qu’il fait la connaissance d’Arno, son « frère » !

 

Tony Stark découvre qu’il a un frère nommé Arno, avec qui il décide de bâtir la ville du futur, Troie. Cependant, le défunt Mandarin, l’un des plus redoutables ennemis d’Iron Man, va chercher à faire échouer ce projet futuriste, même depuis l’au-delà…

Kieron Gillen (Dark Vador) nous livre le dernier acte de sa grande saga avec la complicité de Jœ Bennett (Captain America & The Falcon).

(Contient les épisodes #18 à 22 et 20.INH)

 

A peine Tony et Arno se sont-ils rencontrés, qu’ils ont aussitôt eu l’idée de construire le futur. Tous deux des génies, tous deux des visionnaires, ils sont clairement le genre d’hommes qui font le futur ! (Et ce n’est pas le fait d’être coincé dans un lit médicalisé qui va arrêter Arno !) Aussi, avant même d’apprendre à se connaître, à jauger qui ils sont, les deux frères décident de bâtir la ville de demain ! En plein sur les cendres de Mandarin City !

 

Et pour le coup, Troie est véritablement un ville futuriste. Autosuffisante, intelligente, elle « grandit », « évolue » par elle même ! Produit son électricité, n’utilise que des matériaux qu’elle crée elle-même, un ville autogénératrice ! Si on peut y voir la toute puissance de la technologie , le génie de l’homme, les bienfaits que cela pourrait générer, d’autres y voient, une nouvelle fois l’égoïsme de Tony Stark, son ingérence, son capitalisme à outrance, et forcément cela déchaîne les passions !

 

C’est ainsi qu’une journaliste, Abigail Burns, est contactée par un des anneaux du défunt Mandarin ! Elle en devient la porteuse ! Elle devient Mandarin 7 !

 

En venant narguer le Mandarin, pourtant dans l’au-delà, Tony a réveillé les dix anneaux ! Le Mandarin détestant tellement Tony Stark, que les anneaux ont été imprégné de cette haine, et sans que l’on puisse se l’expliquer ont décidé d’agir selon leur volonté propre ! Tony ne doit pas s’attendre à retrouver un Mandarin sur sa route, mais dix ! Et ils ne sera pas difficiles pour ces derniers, de trouver des personnes détestant autant Tony et ce qu’il représente qu’eux-mêmes !

 

La « naissance », les premiers jours de Troie voit la vile, en laquelle Tony et Arno croient temps, devenir le théâtre de la manifestation des différents Mandarins ! La ville n’est pas complètement opérationnelle qu’elle est déjà la proie de nombreuses attaques et sabotages de la part des Mandarin, dont la brûlante, et caliente, Abigail Burns.

 

Alors qu’ils ne sont que trois à s’en prendre à Troie, Tony a tout le mal du monde à trouver ces nouveaux Mandarins. Ils se sont très vite acclimatés à leurs nouveaux pouvoirs. Malgré son génie et sa puissance, Tony arrive toujours trop tard sur les lieux, et ne parvient pas à débusquer leur cachette !

 

Mais une troisième partie semble rentrer dans la partie… Un personnage que l’on attendait pas forcément là…

 

Après son séjour, un peu ridicule avouons-le, Tony revient, grâce à Kieron Gillen, à une intrigue plus classiques avec un Mandarin tellement original et rafraîchissant. J’ai d’ailleurs hâte de découvrir les sept autres porteurs d’anneaux. (J’ai l’impression de me croire dans le Seigneur des Anneaux !) On retrouve un Tony qui veut tout contrôle, mais avec Arno qui peut s’opposer à lui et même imposer ses idées, on retrouve Pepper Potts, personnage ô combien essentiel et génial dans cet univers.

 

Graphiquement, le travail de Jœ Bennett est plutôt agréable dans l’ensemble. Ses personnages féminins (Pepper, Abigail) sont plus jolis que les masculins, mais souffre tous d’un petit problème, ils se ressemblent pas mal. Une petite impression de statisme sur pas mal de page, l’action n’est pas franchement vivante. Par moment, certaines cases donnent l’impression de ne pas être énormément travaillées par rapport à d’autres (la première case d’Abigail Burns donne l’impression qu’elle est rondelette). Mais dans l’ensemble, c’est harmonieux et agréable à regarder.

 

Bref, Tony est de retour sur Terre et reprend, en compagnie de son frère Arno, ce qu’il sait faire, construire des choses, construire le futur. Mais un ennemi d’outre-tombe vient s’en prendre à lui façon inédite. Une intrigue plaisante à lire, agréable à suivre, avec de bons personnages, vivement de découvrir ce que signifie l’intervention de M

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article