Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Harley Quinn tome #6 "Tirés par les Cheveux"

Plus la vie de la pauvre Harley prend une tournure dure et dramatique, plus sa série devient passionnante et plus le personnage est exceptionnel ! Alors qu’elle venait pour sauver Mason des murs d’Arkham, elle tombe sur un Joker terriblement jaloux et désireux de faire rentrer Harley dans le rang !

Voilà une occasion unique, pour notre héroïne de couper les ponts avec son Monsieur J. Mais cela va se faire dans la douleur, une grande douleur !

 

Harley Quinn connait bien l’amour fou, au sens strict du terme. Si elle a décidé de laisser son histoire avec le Joker derrière elle pour se rallier au camp des héros au service du bien, les prétendants continuent de se bousculer au portillon de l’hypnotique jeune femme. Et le dernier en date, Red Tool, n’a rien trouvé de mieux que de lui prouver son amour en tuant des innocents, en la kidnappant et en l’amenant de force devant l’autel.

(Contient les épisodes #26 à 30)

Harley, après ses déboires avec le Joker et avec Mason, a besoin de remettre les choses à leur place ! Rien de tel qu’une ballade sur la plage, en maillot de bain, pour y parvenir. Mais comment y parvenir lorsque des crétins s’en prennent à vous ? Malheureusement pour eux, Harley n’a plus beaucoup de patience. Mais une nouvelle coupe de cheveux pourrait l’aider à reprendre le dessus.

 

Pendant ce temps, un vieil homme, un ancien soldat, à qui il manque un bras, se fait charcuter sur la table d’opération. Cela va avoir des effets imprévisibles sur lui. Il va se retrouver avec les moyens adéquats pour se venger ! Et voici comment on se retrouve avec Red Tool ! (Rien à voir avec Deadpool, hein… Même si…)

 

Armé de tous ses nombreux outils, ce Red Tool vient au Roller pour y défier Harley ! La jeune femme va avoir bien du mal à lui tenir tête. Bon, il faut dire que ce nouveau venu, n’est pas vraiment fair-play. Une pluie de cadavres, et de tatouages dénonciateurs plus tard et Harley se réveille dans la grande roue. Elle comprend que ce Red Tool, aussi barré qu’elle, lui en veut, mais en même temps, est complètement raide dingue d’elle. Voilà une situation détonante.

 

Cette rencontre, ce nouveau personnage, vont conduire Harley dans des situations incroyables ! Une grande roue qui part en vrille, un tatouage sur les fesses, et un mariage surprise au milieu de témoins pris en otage ! Et voilà dans quelle situation Harley découvre le nouvel inspecteur de la ville !

 

Toute cette intrigue avec Red Tool, a une autre répercussion, un parrain de la pègre de la ville, se retrouve avec un fils assassiné durant le premier combat entre Harley et Red Tool au roller. C’est ainsi, que l’on se retrouve avec un épisode où Harley se bat dans une voiture se transformant en robot en mode Transformers

 

Ce sixième volume, et la série par la même occasion, se termine avec un épisode assez particulier où se mêle une Harley qui se perd dans un cinéma des plus particuliers et la lutte entre pour la sauvegarde d’un arbre pour l’empêcher de se faire abattre pour un promoteur immobilier !

 

Graphiquement, Chad Hardin, John Timms, c’est le duo génialissime du titre. Harley n’a jamais été aussi belle, aussi sexy sous leurs coups de crayons. Ce fut un régal tout au long de ces trente épisodes. Petite cerise sur le gâteau, avec le dernier épisode du titre dessiné par Elsa Charretier !

 

Bref, du début à la fin, le titre d’Amanda Conner et Jimmy Palmiotti aura été un régal à lire ! Un délice à regarder ! Un vrai moment agréable de lecture avec la dose d’humour qui fait du bien. Si cette dernière intrigue avec Red Tool est amusante à lire, je dois bien avouer que j’aurais préféré quelque chose de plus percutants, de plus « Harleyquinnesque ». Et ce personnage de Red Tool, je n’adhère pas du tout.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article