Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Suicide Squad Rebirth #4

SUICIDE SQUAD #6 et 7

(Scénario : Rob Williams     Dessin : Jim Lee     Couleur : Alex Sinclair et Hi-Fi)

 

Grâce à Hack, la Suicide Squad a pu rentrer à Belle Reve à travers le réseau de données numériques. Malheureusement, Captain Boomerang n’est pas du voyage, ayant été littéralement réduit en cendres par le Général Zod !

Si leur dernière mission fut plus que laborieuse, ce qui va suivre à Belle Reve va être encore pire !

Dans sa grande stupidité, Amanda Waller est persuadée qu’elle peut maintenir prisonnier un être aussi puissant que le général Zod ! Pire, elle pense que les récents événements vont rester sans retour de bâton !

Malheureusement, Rick Flag ne parvient pas à la tuer (cela aura été trop beau), mais il est le premier à perdre la raison ! En un rien de temps, tous les occupants de la prison deviennent assoiffés de sang !

La seule lueur d’espoir provient de Harley, qui elle récupère toute sa santé mentale !

Bref, une intrigue vraiment prenante, vraiment sympa, vraiment amusante ! Si ce n’est pas beau, les histoires de Rob Williams réussissent à m’embarquer, malgré le côté très mainstream.

SUICIDE SQUAD MOST WANTED #5 et 6

(Scénario : Vita Ayala     Dessin : Matt Merhoff     Couleur : Beth Sotelo)

 

Ces deux nouveaux épisodes s’intéressent à un personnage essentiel et central de la Suicide Squad, puisque que Vita Ayala s’intéresse à Amanda Waller !

De par ses qualités, et devant l’urgence de la chose, Amanda Waller décide de forcer la récupération de renseignements vitaux chez un agent considéré comme perdu sans l’arrivée d’un antidote !

Il faut dire qu’une partie de la Suicide Squad est entrain d’essayer d’exfiltrer un agent prisonnier en zone ennemie ! Et la situation est plus que critique.

Alors qu’Amanda est persuadée d’avoir réussi, elle réalise que c’est plutôt elle qui est prise au piège. C’est ainsi qu’elle se retrouve à vivre, ou plutôt revivre des souvenirs qui en terrasseraient plus d’un !

Bref, deux épisodes qui montrent que tout n’est pas pourri chez Amanda Waller et que cette femme, aussi dure soit-elle, à vécu des choses vraiment difficiles.

HARLEY QUINN #7 et 8

(Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti     Dessin : John Timms, Chad Hardin, Bret Blevins et Andrew Robinson     Couleur : Alex Sinclair, Hi-Fi et Andrew Robinson)

 

Je vais passer assez rapidement sur la conclusion d’Infiltration chez les Keupons. Suite à la mort de son facteur, Harley s’est fait une coupe de punk, a monté un groupe punk, a faire une prestation scénique assez dérangeante et à finir avec le duo leader du groupe qu’elle recherche.

C’est ainsi qu’elle se retrouve dans une boîte de nuit très particulière, où les gens sont se déguisent en super-héros, en super vilains et s’amusent à se tabasser !

Si tout semble aller pour le mieux, l’arrivée du Pingouin, dans l’équation change la donne…

Si cette intrigue, bien qu’un peu tordue, fut fort plaisante, mais j’ai surtout adoré le second épisode. Fatiguée des récents événements, Harley part en vacances aux Bahamas avec sa douce et tendre Poison Ivy. Chez Sy !

Mais quelles n’est pas leur surprise en découvrant que le lieu de leurs vacances tant attendues est nudiste ! Si elles sont hésitantes, le lecteur, lui, est ravi ! Surtout avec Hardin et Blevins au dessin.

Passons sur ce côté sexy et amusant propre au titre, pour se concentrer sur le duo d’héroïnes de l’épisode. Je suis fan de ce jeu de séduction entre les deux personnages. (Bien que tout laisse à penser que la phase séduction a été dépassé pendant le séjour.) Loin du côté voyeur, la synergie entre les deux personnages fonctionne à merveille et j’adorais que ce couple devienne « officiel » malgré le plaisir qu’il y a à les voir se chercher.

Bref, les intrigues, les dessins, le travail sur Harley, tout est génial dans ce titre. Et je crois bien que j’adore autant Harley que Poison Ivy.

DEATHSTROKE #6 et 7

(Scénario : Christopher Priest et Larry Hama     Dessin : Carlo Pagulayan     Couleur : Jeromy Cox)

 

Il semblerait bien que cette histoire de contrat sur la tête de Rose ne soit qu’un subterfuge de Slade pour passer du temps avec sa fille. Mais pas que…

De son côté, Rose a bien du mal à jongler avec cette découverte du à Batman. Elle part donc retrouver son demi-frère, Joseph. L’occasion pour elle de rencontrer la fiancée de Joseph, avec qui le courant ne passe pas très, très bien…

Alors que Christopher Priest continu de parsemer ses récits de flashbacks sur Slade, sur ses enfants ou sur ses missions. On découvre que l’ex-femme du mercenaire, Adeline Kane tente de lancer Superman à ses trousses !...

Bref, les aventures de Deathstroke sont toujours aussi alambiquées, et d’une grande richesse. Mais avec l’arrivée de Superman, on risque de prendre une nouvelle direction.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article