Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Suicide Squad Rebirth #2

SUICIDE SQUAD #2 et 3

(Scénario : Rob Williams     Dessin : Philip Tan, Jim Lee et Ivan Reis     Couleur : Alex Sinclair, Marcelo Maiolo et Elmer Santos)

 

La nouvelle version de la Suicide Squad, version calquée sur celle du cinéma, a pour première mission de se rendre en Russie afin de mettre la main sur un objet cosmique, apparemment, incroyablement puissant. Mais la mission ne démarre pas sous les meilleurs auspices, puisque l’arrivée de l’équipe sur place est une véritable catastrophe !

Une fois sur place, l’équipe, qui a du mal à se remettre, fait la connaissance de Hack, une fan de Harley Quinn à qui Flagg promet la liberté si elle les aide.

Si tout ce petit monde s’en sort plutôt bien, grâce à leur individualité, tout cela va devenir vite plus compliqué en découvrant que l’objet en question a un lien avec la Zone Fantôme ! Et en voyant qui va en sortir !...

Bref, cette première mission ressemble vraiment à une mission suicide, surtout pour un membre…

SUICIDE SQUAD MOST WANTED #1 et 2

(Scénario : Michael Moreci     Dessin : Oscar Bazaldua     Couleur : Beth Sotelo)

 

De plus en plus présent, que ce soit dans les comics mais aussi dans les séries télés ou au cinéma, la Suicide Squad devient un véritable phénomène. Forcément, à l’instar d’autres personnages, DC propose donc à ses fans d’autres séries sur cette série déjantée !

Avec Most Wanted, DC Comics nous propose des récits mettant en lumière un membre emblématique de l’équipe. Pour cette première intrigue, en deux épisodes, Michael Moreci décide de s’intéresser à l’Australien de l’équipe, Captain Boomerang !

Alors qu’il a été abandonné sur le terrain par son équipe après une mission en Amérique du Sud, Captain Boomerang tergiverse. Il hésite à retrouver la Suicide Squad ou à déserter. Mais une gamine, le prenant pour un héros, vient lui demander son aide ! Et chose surprenante, Captain Boomerang va accepter, sans se douter qu’il va se retrouver à devoir combattre un baron du coin adepte des expériences génétiques sur des enfants !

Bref, une vision originale et surprenante du personnage.

HARLEY QUINN #3 et 4

(Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti     Dessin : Chad Hardin, Bret Blevins, John Timms et Joseph Michael Linsner     Couleur : Alex Sinclair et Hi-Fi)

 

Une nouvelle fois l’histoire du jour s’ouvre avec Harley et Poison Ivy sous la douche ! Si les dessins sont plus que soft, le talent des dessinateurs du titre font qu’il y a beaucoup de sex-appeal qui transpire de ces cases. D’ailleurs, de manière générale, les dessins de Chad Hardin, Bret Blevins et John Timms sont un superbe mélange d’action bien rendue, de mise en avant de la folie d’Harley et de sex-appeal non dissimulé. Unr égal pour les yeux.

Harley et ses compagnons, sont piégés dans son immeuble suite à une attaque de zombies ! De pauvres badauds qui ont eu le malheur de manger des hot-dogs à la saucisse d’extraterrestre ! Mais voilà le souci, Harley a faim !

Toute la petite bande décide donc de passer par les sous-sols de l’immeuble, où des tunnels conduisent loin de la zone d’invasion…

Dans la seconde histoire, Harley et Bolly Quinn partent en guerre contre le démarchage téléphonique !

Bref, Harley Quinn c’est le petite pause jouissive et décontractante !

 

DEATHSTROKE #2 et 3

(Scénario : Christopher Priest     Dessin : Carlo Pagulayan, Larry Hama et Joe Bennett     Couleur : Jeromy Cox)

 

En retrouvant son ancien associé Wintergreen, Deathstroke se trouve, malgré lui, avec une nouvelle mission. Découvrir qui les a trahis ! Il n’hésite pas, alors, à retrouver tous ses anciens compagnons d’aventure de son passé.

Parallèlement, nous continuons de découvrir à quel point, dans le passé de l’Exécuteur, il fut compliqué pour lui d’associer son métier de tueur à gages et sa vie de famille. D’ailleurs, jusqu’à maintenant, on a plus l’impression, que sa vie de famille lui est toujours passée par-dessus la jambe.

Mais les choses vont changer, lorsque Wintergreen découvre qu’un contrat est posé sur la tête de Ravager !...

Bref, encore deux épisodes intéressants et plaisants à suivre. Mais le titre est complexe, personnellement je m’y perd un peu avec cette déstructuration narrative temporelle.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article