Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Origine

Grand fan de Dan Brown et de sa création, Robert Langdon, je ne m’attendais pas du tout à la sortie d’Origine ! Ce fut vraiment une belle surprise le jour de sa sortie en France et une véritable impatience de me jeter dedans ! Quelle nouvelle théorie Dan Brown allait nous proposer cette fois-ci ?

 

Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao pour assister à la conférence d’un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies.

La cérémonie s’annonce historique car Kirsch s’apprête à livrer les résultats de ses recherches qui apportent une réponse stupéfiante aux questions fondamentales sur l’origine et le futur de l’humanité.

Mais la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d’être perdues à jamais. Contraint de quitter précipitamment Bilbao, Langdon s’envole pour Barcelone en compagnie d’Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d’un étrange mot de passe qui permettra de dévoiler au monde la découverte de Kirsch.

Mêlant avec bonheur codes, histoire, science, religion et art, Dan Brown nous offre avec Origine son roman le plus ambitieux et le plus étonnant.

Voilà qui donne envie de se lancer dans cette nouvelle aventure n’est-ce pas ? Dan Brown nous fait rêver avec cette nouvelle « carotte » ! Quelles sont ces questions existentielles pour l’Humanité ? Et surtout, quelles sont les réponses qu’il va y apporter ?

 

Dans le secret le plus absolu, Edmond Kirsch se rend à l’abbaye de Montserrat, là où le Parlement des religions du monde venait de se tenir. Pourtant athée et loin de porter les religions dans son cœur, lui le scientifique, l’homme des nouvelles technologies le plus en vue au monde était parvenu à obtenir un rendez-vous dans son lieu, ô combien symbolique, auprès de l’archevêque Antonio Valdespino, grande figure de l’Espagne et sans doute le plus proche conseiller du roi, le rabbin Yehouda Köves et l’ouléma Syed al-Fadl.

 

Kirsch a demandé cette audience exceptionnelle car sa nouvelle découverte risque fort, selon lui, de mettre à mal toutes les religions du monde, si ce n’est de les discréditer complètement. Ne voulant pas mal agir et faire cela dans leur dos, il propose à ses trois représentants religieux de découvrir la contenance de sa découverte ! Après visionnage, les visages sont blêmes, fermés ! Force est de constater que Kirsch vient effectivement de découvrir quelque chose d’essentiel, d’énorme pour l’Humanité toute entière, et pas sûr que les dogmes religieux y survivent ! Pire ! Après la révélation de Kirsch, le monde entier saurait que toutes les religions du monde avaient un point en commun : elles avaient tort !

 

Kirsch, accepte de laisser quelques semaines aux trois religieux pour se préparer à cette annonce ! Désireux de bien agir !

 

Mais seulement quelques jours plus tard, Robert Langdon, ancien professeur d’Edmond Kirsch, est invité par ce dernier au musée Guggenheim de Bilbao, musée mettant en valeur le travail d’Antoni Gaudi, architecte et artiste en avance sur son temps dont Kirsch est fan. Robert Langdon est invité, comme de nombreuses autres personnes à une conférence qui va révolutionner le monde, l’Humanité, apportant des réponses aux deux questions les plus essentielles, les plus primordiales de l’Homme !

 

En arrivant sur place, Robert ne trouve pas son ami, mais on lui propose une oreillette. En la mettant, Langdon fait la connaissance de Winston, son « partenaire » pour la soirée. Le professeur découvre une personne fort sympathique, à l’accent anglais, d’une grande richesse culturelle et ayant une répartie capable de le faire échanger avec le professeur sans honte, et le connaissant très bien. Qu’elle n’est pas la surprise de Langdon en découvrant que Winston est une intelligence artificielle évolutive, indépendante et s’adaptant à la personne avec qui elle échange créée par Kirsch !

 

Plus tard, en découvrant, enfin, son ami Kirsch, Robert ne peut s’empêcher d’éprouver un sentiment de crainte, d’inquiétude vis-à-vis de son ami. Il a mauvaise mine, amaigri, et surtout il semble avoir terriblement peur ! Mais ils n’ont pas le temps d’approfondir les chose, Edmond doit se préparer, et la curiosité de Robert se fait de plus en plus impatiente !

 

Au cours d’une conférence incroyable, où Edmond montre au monde à quel point il est en avance sur son temps en ce qui concerne les nouvelles technologies, il explique aux spectateurs et aux internautes, qu’il a réussi à répondre à deux questions, aux deux questions primordiales de l’Homme ! D’où venons-nous ? Et où allons-nous ? A travers ses recherches, ses avancées technologiques, quasi futuristes, il a découvert d’où venait l’Homme, et vers quel futur il se dirigeait !

 

Malheureusement, avant même de pouvoir commencer ses explications, il est abattu froidement aux yeux de tous ! Quel choc pour le monde, mais surtout pour Robert et Ambra Vidal, directrice du musée et proche d’Edmond depuis le début de ses recherches (et accessoirement fiancée du futur roi d’Espagne) !

 

Robert et Ambra décident alors d’œuvrer ensemble pour, malgré tout, faire éclater la découverte au grand jour ! Bien aidés par le fameux Winston, ils auront bien besoin de ses incroyables ressources, alors qu’à Barcelone, ils sont pourchassés par le tueur, la famille royale espagnole, l’Eglise et la Guardia Real !

 

C’est une nouvelle course contre la montre qui s’engage pour le professeur. Mais afin de pouvoir révéler au monde la découverte de son défunt ami, Robert, Et Ambra Vidal, vont, non seulement, devoir trouver où se trouve Winston, le seul à même de révéler la découverte, mais trouver le mot de passe d’Edmond, sans quoi ils n’auront accès à rien ! Le souci, c’est que le mot de passe d’Edmond est le vers d’un poème composé de quarante-sept lettres !

 

De Bilbao à Barcelone, Robert et Ambra, toujours avec la peur de se faire arrêter, ou tuer, vont devoir déchiffrer les codes et les énigmes à travers tout une série de monuments et d’œuvres comme la Sagrada Familia ou les œuvres de William Black !

 

Une nouvelle fois, Dan Brown mêle théologie, religion, histoire et l’art mais rajoutant cette fois-ci une nouvelle variable, la technologie. Alors que la science et la religion se sont toujours opposée, Dan Brown nous propose une réflexion intéressante, passionnante même et loin d’être impossible sur nos origines et notre futur ! Avec un final surprenant, Dan Brown m’a presque convaincu de la possibilité de ses idées. Si Origine, comme toutes les œuvres de Dan Brown, restent des romans, il y a une part de la conviction de l’auteur dedans, après chacun adhère ou non, veut y croire ou non. Personnellement, je suis friand de ce « duel » religion/science. Chacun ayant plus d’affinités, d’accroches pour l’un ou l’autre. Et je dois bien avouer que l’idée, les idées apportés par Dan Brown, si elles peuvent prêter à discussion et même faire froid dans le dos, me parlent !

 

Bref, ce nouveau roman de Dan Brown, ces nouvelles aventures de Robert Langdon sont tout simplement passionnantes ! L’auteur nous propose, rien de moins, que de découvrir d’où nous venons, mais aussi ce qui nous attend, dès 2050 ! Une idée folle, et pourtant quand on regarde le monde d’aujourd’hui…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article