Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Batman & Robin Eternal tome #2

Dans Batman & Robin, Dick Grayson est à Gotham pour le compte de Spyral. Alors qu’il est en mauvaise posture, il est secouru par la mutique et mystérieuse Cassandra Cain ! Une combattante exceptionnelle, peut-être plus forte que Batman, malgré son très jeune âge ! Cette dernière remet une clé USB à Dick, où non seulement il découvre que Batman n’a pas réussi, comme ils le pensaient à l’époque, à mettre Maman hors d’état de nuire, mais également une liste des « enfants » de Maman, parmi lesquels se trouve le nom de Dick mais également de tous les autres Robin ! Comme si cela ne suffisait pas, la clé possède un enregistrement de Batman, où le justicier s’excuse de ce qu’il a fait avec Maman

Franchement, ce premier tome de Batman & Robin Eternal, à l’image du premier de Batman Eternal, fut un vrai plaisir de lecture ! Un rythme soutenu, un bon travail sur les personnages et un ennemi charismatique et original. J’espère que ce deuxième, et dernier tome, ne suivra pas l’exemple de Batman Eternal, où la qualité et l’intérêt n’ont fait que chuter après le premier opus.

 

Des années auparavant, Batman et Robin ont défait une terroriste de renom surnommée « Maman »… du moins le croyaient-ils.

Aujourd’hui, et en l’absence de son mentor, Dick Grayson, désormais Agent 37 de Spyral, est amené à réunir et diriger les multiples associés de Batman : Red Robin, Harper Row, Red Hood et Spoiler, afin de neutraliser une bonne fois pour toutes cette menace. Mais l’arrivée de Cassandra Cain bouleverse la donne…

(Contient les épisodes #13 à 26)

La mission des Robin n’est pas des plus simples. En effet, alors qu’ils doivent affronter une ennemie impitoyable et n’hésitant à rien, ils sont tous là, à se demander ce que Batman a fait dans le passé, quel est son terrible secret, ce qu’il a demandé à Maman ! Au point même, que l’équipe fini par tourner au ralenti, et à n’être guidée que par cette interrogation.

 

Comme si cela ne suffisait pas, voilà que des dissensions internes explosent, une tension palpable s’installe entre Dick et Tim. Au point que chacun que part de son côté ! Dick ça chercher de l’aide à Saint-Hadrian auprès d’Helena. Pas forcément la meilleure idée… Alors que Tim et Jason en découdent avec l’Ordre de Saint Dumas, en apprenant davantage sur les plans de Maman !

 

Ce n’est pas tout, puisqu’Harper va voir le meurtre de sa maman se résoudre enfin, et la vérité est terriblement douloureuse pour la jeune fille !

 

Alors que le chaos semble de plus en plus proche, et ce sur tous les fronts, internes et externes, il faut l’intervention de Damian pour permettre à tout le monde de reprendre ses esprits. Heureusement que le dernier Robin en date, et le meilleur, débarque pour rappeler à chacun qui est Batman, qui est son père et ce qu’ils représentaient à ses yeux !

Voilà les Robin, accompagnés de Sialia, Cassandra, Spoiler et Spyral prêts à en découdre avec Maman et sa horde d’enfants ! Mais parviendront-ils à être à la hauteur alors que les enfants de Maman sont de plus en plus nombreux ? Et comment parvenir à tous les sauver, alors que le « remède » et d’inoculer la molécule de terreur de l’Epouvantail ? Les enfants seront-ils assez forts, mentalement, pour y résister ?

 

Scott Snyder et James Tynion IV, accompagnés de la foule de scénaristes sur le titre, nous propose une excellente intrigue, naviguant entre un présent incertain et un passé nébuleux. Nos jeunes héros doivent agir sans leur mentor mais en étant perclus de doutes à son sujet ! Des doutes qu’ils ne peuvent lever que par eux-mêmes, étant donné que Bruce Wayne n’a plus aucun souvenir de Batman !

Bref, un deuxième tome qui parvient à maintenir le cap du premier. Une intrigue sans véritablement de temps mort et qui parvient à nous tenir en haleine, aussi bien dans le présent que dans le passé. Harper gagne encore en profondeur et c’est tant mieux, je suis fan de ce personnage. Et cette petite pointe dramatique vient, encore davantage, la bonifier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article