Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #293 : Cars 3

Les Disney, je fais partie d’une génération qui a complètement baigné dedans ! Il y a les films que l’on regarde avec notre âme d’enfant et ceux que l’on regarde tout en regardant nos enfants plonger dedans ! Et il y a encore ceux qui rassemble tout ça ! Cars est clairement de ceux-là ! Si je suis un grand fan des aventures de Flash McQueen, et prend plaisir à regarder les différents films, je dois bien avouer que j’étais tout aussi impatient de voir ce troisième opus mais aussi de voir mes trois petits monstres le découvrir pour la première fois au cinéma !

 

Flash McQueen est toujours invaincu après toutes ces années ! Les Piston Cup s’entassent au même rythme que ses adversaires de toujours prennent leur retraite. Les effets ravageurs du temps frappent, également, les voitures de course de Cars. On voit arriver, alors, peu à peu une nouvelle génération de voitures, optimisées comme jamais pour la victoire ! Et en premier lieu Jackson Storm ! Une voiture de course incroyable qui écrase littéralement la concurrence et Flash McQueen ! Si ce dernier est le modèle de Jackson, ce dernier n’hésite pas à montrer son mépris à Flash et à lui faire comprendre qu’il est vieux et dépassé !

Petit-à-petit, Flash se retrouve le seul rescapé d’une glorieuse génération de voitures. Tous les autres ayant été remplacé par des « clones » de Jackson Storm. Flash, course après course, ne peut qu’assister, impuissant, à sa chute. Il ne remporte aucune course de la saison, et ne monte plus sur un seul podium. Mais l’égo surdimensionné de la petite voiture rouge de course va le pousser à la faute, et lors de la dernière course c’est l’accident ! Flash est en miettes sous le visage horrifié des spectateurs ! Tonneau après tonneau Flash est un peu plus détruit ! Est-ce la fin qui sonne pour notre héros ?

 

Il a en tout cas bien du mal à remonter la pente, pourtant entouré, à Radiator Springs, de tous ses amis ! Martin, Sally, Luigi ou encore Guido ! Mais notre héros, ne peut s’empêcher de faire le rapprochement entre son accident et celui de son mentor, Doc Hudson ! Mais c’est également ce souvenir qui va le pousser à reprendre du poil de la bête ! Tout le monte est derrière lui, et ses anciens sponsors ont même décidé de vendre la marque afin que Flash se retrouve avec un nouveau patron, Sterling, fan de Flash et avec des moyens sans égal pour permettre au numéro 95 de rattraper son retard !

 

Pour se faire, Sterling adjoint à Flash un coach, un entraîneur, le meilleur du marché avec Cruz Ramirez. Mais cette dernière prend Flash McQueen, elle aussi, pour un « vieux » sur la fin et lui propose un programme de pré-retraite ! Flash est, à nouveau, touché dans son égo et cela tourne, une nouvelle fois, à la catastrophe !  Sterling fait comprendre à Flash que cela ne fonctionnera pas, mais qu’il a besoin de lui pour faire fructifier la licence Flash McQueen, et lui demande de devenir ambassadeur des produits dérivés !

 

Malgré tout, Flash parvient à faire accepter à Sterling de lui octroyer une chance, une course ! S’il perd, il accepte de devenir une simple mascotte, mais s’il gagne il aura le droit de choisir lui-même le moment de sa retraite ! Si Sterling accepte de laisser Flash s’entrainer à sa façon, en se salissant les gentes, il lui impose la présence de Cruz à ses côtés !

J'ai vu! #293 : Cars 3

Mais la voiture jaune, si elle est une experte dans un centre d’entraînement, semble complètement perdu en pleine nature, sur le sable, à l’ancienne ! Mais le courant ne prend vraiment pas entre les deux voitures ! Pourtant Flash est le modèle de Cruz ! Cette dernière rêvait de devenir une voiture de course, mais la peur l’a paralysée le jour de sa grande première !

 

Petit à petit, sans vraiment s’en rendre compte, la vision des choses de Flash change peu à peu. Mais pour l’aider à se « transformer » complètement, il doit se rendre à Thomasville, la ville d’origine de Doc Hudson ! Là il tombe sur Smokey, le mentor de Doc ! Avec cette rencontre, non seulement, Flash reprend du poil de la bête et s’entraîne comme jamais, mais surtout il va enfin réellement et totalement comprendre son ancien mentor !

 

Ce Cars 3 s’éloigne un peu plus du dessin-animé où tout le monde il est gentil, tout le monde il est mignon, pour nous proposer un film un peu plus « dur », un peu plus « cruel ». Flash est confronté, avec violence, à la fin de sa carrière, et se retrouve alors avec le sentiment, qui nous guette tous, qu’allons-nous faire après ? Un film qui joue sur la fibre nostalgique.

 

Graphiquement et esthétiquement c’est un sans-faute ! Le film est juste magnifique !

 

Bref, ce troisième opus de Cars est un véritable plaisir à savourer seul ou en famille. J’ai pris un grand plaisir à replonger en enfance et à suivre la fin de carrière de notre valeureux Flash McQueen ! J’ai pris tout autant de plaisir à voir le plaisir sur le visage de mes enfants qui vivaient, littéralement ce nouveau dessin-animé !

J'ai vu! #293 : Cars 3
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article