Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Harley Quinn et Power Girl

Harley Quinn est une héroïne qu’on ne peut qu’adorer ! Si sa série n’est pas le plus profonde qui soit, ni la plus passionnante, elle propose néanmoins, grâce à Amanda Conner et Jimmy Palmiotti, de petites intrigues amusantes avec une galerie de personnages loufoques et attachants.

Lors du deuxième tome, nous nous sommes retrouvés, le temps de quelques chapitres, avec un duo improbable mais fonctionnant à merveille, Harley Quinn et Power Girl. Le duo a si bien fonctionné que l’on se retrouve avec une minisérie complète en six chapitres, si situant, chronologiquement, entre les cases 2 et 4 de la dernière page du chapitre #4 du deuxième tome de Harley Quinn !

 

Embarquez pour une aventure cosmique sans précédent avec la puissante mais non moins séduisante Power Girl, et son binôme fortuit l’excentrique Harley Quinn ! Bloquées dans une dimension oubliée, et qui plus est sur la planète natale de l’amoureux transi Vartox, les deux héroïnes devront tout sacrifier pour se sortir du pétrin dans lequel elles se sont fourrées. Y compris peut-être leur dignité…

(Contient les épisodes #1 à 6)

Du cosmique ! S’il y a bien un genre où l’on ne s’attend pas du tout à retrouver la délirante Harley Quinn, c’est bien dans une aventure cosmique ! Et pourtant !

En affrontant deux méchants de troisième zone, dont Clock King, un maniaque du temps avec un anneau magique, les deux héroïnes se retrouvent téléportées dans une autre dimension ! Manque de chance dans la Galaxia Del Sombrero, la galaxie où vit Vartox !

 

La première et seule chose qui intéresse les deux femmes pour le moment et de mettre la main sur un autre anneau magique afin de rentrer chez elles ! Manque de chance pour elles, l’unique anneau du genre dans cette galaxie est aux mains de Vartox ! Manque de chance bis, Vartox est actuellement prisonnier d’Oreth Odeox, un tyran bien décidé à tuer son prisonnier, après l’avoir fait souffrir, énormément souffrir !

 

Ne connaissant pas Vartox, la love machine, Power Girl et Harley Quinn décident de partir à la rescousse de cet homme ! Mais des créatures énormes, horribles et incroyables, une Harley Quinn intenable et surtout Power Girl qui découvre qu’elle est le grand amour de Vartox ralentissent longuement la mission première de nos deux héroïnes qui semblent complètement dépassées par cette situation plus qu’inédite et originale !

Lorsque Power Girl découvre une lune recouverte de statues géantes à son effigie, elle sent les problèmes arrivés ! Encore plus lorsque Vartox débarque, affublé d’une tenue de soumis ultra sexy et honteuse et lui raconte une histoire qui diverge quelque peu, beaucoup, de ce que Harley lui a raconté… Mais la priorité reste cet anneau !

 

Si la libération de Vartox s’annonce être assez simple, enfin cela reste relatif, la quête de l’anneau ne s’arrête pas là, puisque Vartox tient à épouser Power Girl, et n’en démord pas ! Voilà qu’un mariage se prépare !!

 

Graphiquement, quatre artistes sont crédités, Stéphane Roux, Elliot Fernandez, Moritat et Flaviano. Si l‘ensemble graphique est plutôt bon, en général, et cohérent. On se retrouve quand même avec quelques différences de niveaux, de qualités. Stéphane Roux, qui fait le gros du travail, nous propose un univers riche, détaillé et cartoony avec une Power Girl sexy et une Harley Quinn délirante. Les artistes en appoint sur les derniers chapitres, ont bien du mal à le seconder correctement. C’est plus grossier, moins détaillé.

Bref, si au premier abord retrouver Harley Quinn dans l’espace est assez surprenant, au final le résultat est à la hauteur de la surprise. Une intrigue délirante, complètement barge, une Harley Quinn au top de sa forme, une Power Girl toujours aussi fascinante que sexy et une aventure que l’on n’est pas prêt d’oublier. Quel plaisir de tomber sur ce genre de minisérie ne se prenant pas du tout au sérieux pour nous divertir un maximum de temps en temps.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article