Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Alors ça donne quoi ? : All-New All-Different Marvel #12

ALL-NEW DEADPOOL # 12

 

Deadpool : La Civil War personnelle de Deadpool se termine avec dix-huitième épisode. Il aura fallu moins de vingt épisodes à Gerry Duggan pour gommer tout ce qu’il avait fait de génial lors de Marvel Now.

En effet l’épisode du jour ressemble à un clap de fin pour le couple formé par Shiklah et Wade Wilson ! Il faut dire que se retrouver avec des bouts de cervelles de son loup-garou d’amant alors qu’on est au lit avec lui, cela a de quoi vous mettre en rogne.

Bref, je sature. Ras-le-bol de voir tout ce que j’ai apprécié dans le titre se faire rayer de la carte…

 

Spider-Man/Deadpool : Le titre est en pause et tombe entre les mains de deux magiciens reconnus aux Etats-Unis. Chacun à leur tour, en cassant le quatrième mur, s’associent avec Spider-Man puis Deadpool pour vivre des aventures rocambolesques.

Bref, un récit ennuyeux, pour ne pas dire chi… comme la mort. Aucun humour, aucun intérêt, un bon épisode bouche-trou bien bidon !

 

Deadpool & The Mercs For Money : Alors qu’il pensait devoir rattraper ses erreurs tout seul en attaquent les locaux d’Umbral Dynamics pour sauver, entre autres, Negasonic Teenage Warhead, Deadpool se découvre une nouvelle équipe de Pros à Payer ! Souci, il n’en est plus le chef !

C’est Domino qui dirige maintenant les opérations, accompagnée de l’Homme Gorille, Machine Man et Masacre. Mais pas sûr que les « sauveurs » ne soient à la hauteur…

Bref, amusant.

 

Bref, pas sûr que j’embraye avec le numéro du relaunch de ce kiosque. Il n’y a concrètement que du vent à lire.

ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS #12

 

Invincible Iron Man : « Le retour à la vie » de Tony Stark ne se passe pas au mieux, loin de là. Tout le monde lui tombe dessus, et voilà que celui qui viens le sortir de là, n’est autre que Victor Fatalis !

Mais cette aide surprenante et inattendue risque d’enfoncer encore un peu plus le héros. Ses retrouvailles avec Amara sont pour le moins glaciales et expéditives !

Il n’en faut pas plus pour que Tony ne se fasse rattraper par son chagrin et sa peine suite à la mort de son meilleur ami ! C’est à ce moment que Victor refait son apparition…

Bref, je suis vraiment intrigué par ce rapprochement Tony/Victor. Je ne vois pas du tout où cela va nous mener. Mais j’ai hâte de le découvrir.

 

Steve Rogers : Captain America : Nick Spencer continu de faire des merveilles sur le héros, nous offrant, je pense les débuts d’un run d’exception !

Dans le passé, le jeune Steve fait une rencontre déterminante, et il n’y a aucun doute que cela soit le point de rupture, le moment où le jeune garçon a cédé aux sirènes de l’Hydra !

Dans le présent, le scénariste se concentre sur la réaction du héros face à la dernière vision en date d’Ulysse, et sa mort des mains de Spider-Man. Un point de vue qui montre la conviction du héros, et surtout qu’il faut prendre le temps d’analyser ces visions !

Bref, je prends un pied pas possible à suivre ce titre ! Nick Spencer nous propose quelque chose de grand et d’excellent. Quel dommage, même si ce nouveau statu quo se doit d’être discret, de ne pas voir, du moins ressentir celui-ci dans les autres titres o Steve Rogers est présent. Plus les épisodes passent, plus je suis impatient de me lancer dans Secret Empire !

 

Sam Wilson : Captain America : Comme s’il n’avait pas assez d’ennuis, voilà que le pauvre Sam Wilson, qui a déjà du mal à se tenir debout sous le poids du costume de Captain America, se retrouve à de voir se battre contre U.S. Agent !

Ce dernier, également ancien porteur du dit costume, s’est fait manipuler par un lobby médiatico-politique pour reprendre le bouclier au héros remplaçant.

Et alors que je trouvais le titre un peu plus faible que celui sur Steve Rogers, Nick Spencer nous propose un cliff exquis !

Bref, le titre prend soudain un intérêt assez important !

 

Mighty Thor : Mais ! Mais ! Mais comment ?! Alors que Thor est dans un sale état à cause d’une balle en or de Midas, et que des agents du S.H.I.E.L.D. tentent de l’arrêter, pensant qu’elle est Jane Foster, voilà cette même Jane Foster qui apparait pour soigner Thor !!

Et bien quelle révélation de la part de Jason Aaron !

Cela permet au scénariste un second épisode qui envoie Thor au fin fond de l’espace, au Nexus de tous les Dieux, pour en apprendre davantage sur la création de son marteau…

Bref, GE-NIAL !!

 

Bref, ce kiosque est une exception au milieu de tous les autres chez Panini ! Les titres sont tous de parfaites réussites ! Des intrigues exceptionnelles par des scénaristes au summum de leur forme !

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE #12

 

Les Gardiens de la Galaxie : En voyant débarquer les Gardiens de la Galaxie aux côtés de Captain Marvel, je ne m’attendais à rien de particuliers. Il faut dire que Bendis nous a habitué à ce qu’il ne se passe rien dans son titre…

Puis j’ai réalisé que Thanos était emprisonné sur Terre, et que tout le monde le cachait à tout le monde ! Et contre toute attente l’équipe explose et l’on comprend que Civil War II risque d’avoir de violentes répercussions sur l’équipe !

Le second épisode est un flashback sur une rencontre avec Spider-Man, dans l’espace, enlevé par les Skrulls ! Inutile !

Bref, il semblerait bien que Bendis se décide enfin à faire quelque chose sur le titre ! Alors coup de bluff ou véritable intrigue ?

 

Captain Marvel : Qu’on soit d’accord ou non avec elle, il faut reconnaître que Carol Danvers, Captain Marvel, fait le job. Alors certes, cela lui pèse de plus en plus, mais comme elle le dit elle-même, qui pourrait prendre sa place ? Tout le projet se casserait la tronche sans elle. En cela, même si je suis dans le camp de Tony Stark, on ne peut être qu’admiratif d’un tel personnage. Elle n’est pas ma préférée pour rien !

Mais comme je le disais, cela devient de plus en plus difficile pour notre héroïne. Elle ne semble ne trouver aucune récompense, aucune gratification, aucun plaisir, aucun mérite dans ce qu’elle accomplit. Le moral dans les chaussettes, cela va encore être pire en comprenant qu’une taupe se cache dans son équipe !

Mais une nouvelle fois Captain Marvel fait face à des amis sans dévier de sa ligne directrice, sans renier ses convictions.

Bref, tant de charisme, tant force de conviction ! Elle ne serait pas dans l’erreur qu’elle pourrait me faire changer d’avis. Quel plaisir d’avoir le droit à un vrai bon titre pour ce personnage que j’aime tant.

 

Bref, quel écart d’intérêt et de qualité entre le titre de Bendis et celui des époux Gage ! J’espère que le prochain Mighty Captain Marvel sera tout aussi bon et intéressant.

ALL-NEW AVENGERS #12

 

All-New All-Different Avengers : Après l’excellente intrigue sur Vision, où l’androïde a décidé d’aller kidnapper Kang alors enfant, Mark Waid se penche, aujourd’hui, sur la nouvelle Guêpe, à savoir Nadia Pym, la fille du défunt Hank Pym.

Je comprends alors que « Une Vision du Futur » n’est peut-être pas une saga centrée sur Vision mais lus sur l’avenir de ce que pourrait être la licence. A confirmer.

L’épisode est en quelque sorte à prologue à la nouvelle série sur cette nouvelle Guêpe. On découvre une jeune femme sensible et pleine de vie qui montre qu’elle a besoin d’être encadrée, entourée. Un rôle vers lequel semble s’orienter Janet, l’ancienne Guêpe.

Bref, des petites histoires sympathiques qui tendent à prouver que l’équipe du moment est vraiment pourrie et qu’il faut passer à autre chose.

 

New Avengers : La série New Avengers est devenue le théâtre de l’affrontement de l’A.I.M. et du W.H.I.S.P.E.R., ou tout simplement de Roberto Da Costa et du Reed Richards du feue univers Ultimate.

Et le plus intelligent, du moins le plus rusé n’est pas forcément celui auquel nous pourrions penser au début !

Les deux épisodes du mois sont explosifs, vont à cent à l’air, il n’y a aucune temps mort et Al Ewing ne cesse de nous faire bondir de rebondissement en rebondissement.

Le grand final s’annonce épique, et se doit de l’être.

Bref, de l’action à gogo, de bons rebondissements, vraiment plaisant à lire.

 

Uncanny Avengers : Et bien cela n’aura pas traîné malheureusement ! L’intrigue avec le retour d’Hank Pym/Ultron prend fin ici. Il n’y a en fait plus du tout de Hank Pym, selon ses anciens compagnons. Il s’agit d’un nouveau plan d’Ultron pour s’en prendre aux Avengers.

Mais les héros ont tout prévu en cas de retour du vilain robot, et le final est vite expédié, comme le personnage d’ailleurs…

Bref, vraiment dommage. J’aurais préféré un retour sur longue durée, avec Hank parvenant à faire croire à ce mensonge, pour mieux frapper violement les Avengers. Ce retour est complètement gâché…

 

Bref, de mieux en mieux pour ce kiosque. Il était temps. Espérons que le énième relaunch des kiosques Panini continu sur cette lancée.

ALL-NEW X-MEN #12

 

Civil War II : X-Men : Clairement le genre de tie-in que je déteste ! On se fait s’affronter toute une ribambelle de personnages, dont la plupart sont alliés, et au moment crucial, hop un petit twist qu’on a vu venir avant même le début du titre, connaissant un peu les personnages, et hop ! On vient de lire quatre épisodes ne servant à rien et que l’on va oublier très vite…

Bref, sans surprise, sans intérêt et sans la moindre qualité…

 

All-New Wolverine : Là aussi nous avons le droit à la fin du tie-in à Civil War II. Et alors qu’Old Man Logan a tué la jeune Gabby, qu’il semble connaître dans son futur (sans en avoir de bons souvenirs), il se retrouve dans une rage folle et il n’y a que Laura qui puisse se dresser devant lui.

Voudra-t-elle tuer l’assassin de celle qu’elle a juré de protéger ? Ou laissera-t-elle la vie sauve à celui qui lui rappelle « son » Logan ? A moins qu’une troisième possibilité ne se présente à elle…

Bref, content de voir un scénariste ayant le même avis que moi sur ces événements de Civil War II. Tous ces événements prédis ne se réaliseraient sans doute pas si on ne s’en souciait pas. Dommage pour Old Man Logan et Laura.

 

Extraordinary X-Men : Déjà que Jeff Lemire semble se faire écraser par le poids de la licence mutante, voilà qu’en plus Marvel décide de flinguer la partie graphique ! Victor Ibanez s’est vraiment pas du niveau que l’on peut attendre sur le titre phare des mutants.

La situation est de plus en plus critique dans les Limbes. Alors que Ilyana et Ororoe étaient à la poursuite de la petite Sapna, voilà que la petite fille, habitée par un démon, s’en prend à l’école !

Dans ce chaos ambiant, Apocalypse, tente par tous les moyens de convaincre ses géôliers de le libérer. Un appel que Diablo semble prêt à entendre, tant il désire retrouver Colossus

Bref, totalement inintéressant !

 

All-New X-Men : Nos jeunes mutants adolescents font enfin face à une véritable menace, tout droite sortie de la bouche des enfers ! Et nos héros semblent assez démunis face à une telle menace, menée par la Reine Démon.

Pour sauver ses amis, et rectifier le tir, Hank semble prêt à tous les sacrifices… L’idée peut être intéressante si elle est suffisamment travaillée par la suite.

Bref, une petite intrigue sympathique, rien de fantastique mais cela se laisse lire et une bonne idée à creuser.

 

Old Man Logan : Le nouvel adversaire d’Old Man Logan, qui traquait Lady Deathstrike, n’est pas n’importe qui !

Le Moine Silencieux, un enfant, surtout un télépathe hors du commun, a vu l’avenir d’Old Man Logan, qui ne pourra finalement pas se dérouler, e voit sa mort des griffes de son adversaire. Il n’en faut pas plus à un enfant, aussi puissant soit-il pour être apeuré !

Et voilà notre Old Man Logan qui va passer un sale quart d’heure !

Dans son futur, on découvre comment Maureen a vécu les révélations sur le véritable Logan ! Et l’annonce qu’elle lui fait !

Graphiquement, épisode après épisode, la claque est de plus en plus violente.

Bref, parfait !

 

X-Men ’92 : Avalanche de personnages ! Les X-Men et les X-Broods se frottent à la Garde Impériale Shiar, tandis que sur Terre l’école Charles Xavier est attaquée et Havok doit répondre devant Robert Kelly.

Bref, on survole juste, c’est trop mauvais et trop chaotique.

 

Bref, il y a du bon, de l’excellent même avec les titres « Wolverine » et du moins bon, voir du très mauvais, avec tout le reste. La licence mutante semble être abonné au médiocre… Quel dommage ! Mais quand, chez Marvel, vont-ils se bouger un peu pour redonner de sa superbe à cette licence ?

ALL-NEW SPIDER-MAN #12

 

Amazing Spider-Man : C’est une véritable course contre la montre qui s’engage pour Peter Parker ! Alors que Spider-Man oscille entre réussites héroïques et erreurs de débutant, Peter, lui, doit accomplir la dernière volonté de Jay !

En effet, le mari de tante May donne le change, mais sait, de lui-même, que la fin et proche. D’autant qu’il est d’accord avec Peter pour refuser le traitement proposé par New U, et ce, malgré la pression de son fils, Jonah !

Dans les mêmes temps, le Caïd semble être l’un des rares à ne pas tomber dans le piège du Chacal. Ce dernier se retrouve avec un deuxième adversaire de taille.

Bref, triste épisode, qui risque d’avoir des répercussions… Quoiqu’il se passe, la poisse de Peter semble destinée à toujours revenir !

 

Spider-Man 2099 : LE grand méchant est donc J. Jonah Jameson ! Mais comment cela est-il possible ? Il faut se méfier des apparences !

Ce dernier ne comprend pas comment Spider-Man peut revenir le hanter, alors qu’il a vu son cadavre en retirant son masque il y a des années de cela ? Il faut se méfier des apparences !

Roberta retrouve, enfin son mari, mais tout ne se passe pas comme prévu ! Il faut se méfier des apparences !

Bref, une fin d’intrigue moyenne pour une intrigue moyenne.

 

Spider-Man : La vie de Spider-Man, Miles Morales, est de plus en plus compliquée ! Sa vie privée, ses études, son rôle de super-héros, son appartenance aux Avengers, le conflit Civil War II et voilà qu’en plus sa grand-mère lui colle une détective privée sur le dos ! Et pas n’importe laquelle, Jessica Jones !

A travers les deux épisodes du mois, Miles va être en pleine introspection, et va pouvoir compter sur le soutien de deux personnages.

Sur ses interrogations dans son rôle de super-héros, il va pouvoir compter sur Bombshell, qui a donc survécu également à la fin de la Terre-Ultimate, mais aussi, malgré lui, sur la tragique mort de Bruce Banner. Cela va l’aider à choisir son camp.

Sur ses interrogations sur sa vie privée, il va avoir droit aux conseils avisés de Jessica Jones, qui va faire une entorse à sa déontologie, et Luke Cage, lui faisant comprendre qu’il doit remédier à certaines choses.

Chouettes dessins de Nico Léon.

Bref, deux épisodes fort sympathiques ! La vie de Miles est toujours des plus compliquées, mais nul doute qu’il trouvera de quoi l’apaiser ! Deux épisodes bien écrits, intelligents et qui mettent notre héros sur un nouveau chemin.

 

Bref, trois titres Spider-Man, mais trois directions bien différentes, trois univers bien distincts mais un intérêt et une qualité en commun !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article