Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #284 : Le Papillon

Le cinéma, comme tous les médias culturels, évoluent au fil du temps en fonction, principalement, des spectateurs, des gens tout simplement. Et à l’heure où tout l’argent part dans d’énormes blockbusters, des suites toujours plus dans la surenchères (attention, je ne critique pas, bien au contraire, j’en suis un des premiers fans), mais il est bon de temps à autre, de retomber sur un film comme le Papillon, voir que l’on peut passer un bon moment avec un film simple, touchant, porté par un acteur culte comme Michel Serrault.

 

Même si d’autres films du genre sortent toujours de nos jours, il ne nous reste plus beaucoup d’acteurs de la trempe de Serrault pour justifier, à lui seul, l’intérêt d’un film.

 

Julien (Michel Serrault) est un vieil homme solitaire et quelque peu blasé, aigri par la vie. Ayant vécu l’horreur de perdre son fils, il vit à travers ses papillons qu’il collectionne depuis qu’il les a fait découvrir à son fils pour le calmer durant ses crises. Le rêve de son fils, possédé une Isabelle, un papillon de nuit dont la beauté n’a d’égale que la rareté.

Sur un coup de tête, malgré que le temps soit passé, Julien décide finalement, enfin, de se lancer à la recherche de l’Isabelle, et tenir enfin sa promesse faite à son défunt fils. Mais alors qu’il se lance dans un périple au cœur des montagnes du Vercors, Julien découvre qu’il a embarqué, malgré lui, sa petite voisine de huit ans, Elsa (Claire Bouanich) ! Une petite fille délaissée par sa mère et qui voit en Julien un potentiel « papy » !

 

Pas spécialement content, et n’ayant pas tellement envie de se « coltiner » la petite, Julien décide néanmoins d’accomplir sa quête avec la petite fille. Cette dernière va apprendre beaucoup au contact du vieil homme mais la réciproque est vrai également ! Ce voyage merveilleux et enchanteur au cœur du massif du Vercors (un régal pour les yeux !) va apprendre beaucoup de choses de la vie à nos deux aventuriers surprenants.

 

Si la petite Elsa est avide d’apprendre des choses auprès de Julien qui, bien que grommelant, n’hésite pas répondre à ses nombreuses questions, Julien apprend également beaucoup aux côtés de l’enfant. Se remémorant un passé douloureux mais tellement heureux ! Elle devient même, alors qu’elle est en recherche d’amour et d’attention, un élément essentiel à la quête de Julien, donnant encore davantage de poids à cette rare Isabelle.

J'ai vu! #284 : Le Papillon

Le film est une véritable poésie, certes c’est un film plein de bons sentiments, mais il en faut de temps en temps, histoire de nous rappeler que tout n’est pas moche dans ce monde, et que des sentiments sincères et simples peuvent conduire à de bien belles choses. Voyage merveilleux et dépaysant, Le Papillon est également la rencontre entre deux acteurs, deux générations ! Entre un monstre sacré du cinéma, Michel Serrault, qui montre à quel point il est incroyable dans les rôles de vieux grincheux déclenchant une empathie immense, et une jeune actrice en devenir, Claire Bouanich, incroyable d’émotion !

 

Bref, Le Papillon est un film à voir, à apprendre, à vivre tout simplement !

J'ai vu! #284 : Le Papillon

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article