Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Alors ça donne quoi ? : All-New All-Different Marvel #11

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE #11

 

Les Gardiens de la Galaxie : Ce douzième épisode des Gardiens de la Galaxie, le second rattaché à l’event Civil War II, nous plonge en plein cœur de l’arrivée surprise de l’équipe durant le cinquième épisode de l’event en question.

L’épisode commence avec une très juste vision de Rocket Raccoon sur l’Humanité, l’équipe rentre donc dans la tourmente Civil War II, pas tous avec le même avis sur ce qu’il s’y passe mais tous frappés de plein fouet par un événement tragique !

On sent bien, on comprend bien, que si l’arrivée des Gardiens est loin d’être décisive et importante dans Civil War, elle risque d’avoir, cependant, de sévères et sérieuses répercussions sur l’équipe.

Bref, se passerait-il enfin quelque chose au sein des Gardiens de la Galaxie version Bendis ? Naaaaaan, c’était une blague je suis sûr !

 

Captain Marvel : Non seulement Carol doit se battre face à ses détracteurs, face à ses « patrons », face aux hostiles à Ulysse, mais aussi face aux sceptiques au sein de ses proches à commencer par T’Challa. Ce dernier se pose beaucoup de questions sur les méthodes et les moyens mis en œuvre pour « utiliser » les visions d’Ulysse.

Mais cela devient de plus en plus difficile pour notre héroïne de tenir bon, de ne pas ployer sous le poids de ses responsabilités. Et c’est avec une grande surprise qu’elle trouve du réconfort, ou du moins une épaule sur laquelle se confier avec Hawkeye, celui-là même qui a le plus mis à mal ce qu’elle cherche à accomplir.

Bref, et dire qu’elle aurait juste à ouvrir les yeux sur les aberrations qu’elle accompli… C’est vraiment dommage, le titre n’est pas mauvais, Carol est mon personnage féminin préféré, mais son choix dans cette guerre civile est tellement à l’opposé du mien que cela gâche tout.

 

Drax : Après presque un an de publication, le titre de Drax de C.M. Punk et Cullen Bunn nous propose son ultime épisode.

Drax et sa nouvelle et surprenante équipe (il faut dire que Terrax, Fin Fang Foom, Planet Terry, Cammy et d’autres, c’est assez inattendu) mettent tout en œuvre pour retrouver Killer Thrill et surtout le jeune bébé dragon avant qu’il ne soit « perverti » par ce qu’il voit ou vit.

Bref, un titre vraiment surprenant et fort agréable à lire. C.M. Punk apporte de bonnes idées, nous propose d’excellent personnage et l’on se retrouve avec quelque chose d’unique, d’à part et qui aurait gagner à durer encore un peu, simplement pour la fraîcheur que cela apporte.

 

Rocket Raccoon and Groot : Là aussi, nous avons le droit au dernier épisode de la série, avant un énième et probable redémarrage au numéro #1.

Rocket Raccoon, Groot et Gwenpool se retrouvent à devoir foncer retrouver Captain Marvel pour lui sauver la vie. Puisqu’elle au cœur de cette triste et sinistre histoire complètement loufoque et ratée, rattachée à Civil War II.

Bref, des fois il faudrait mieux s’abstenir et ne pas en faire trop. Quel dommage que le titre sur termine là-dessus…

 

Bref, que ce kiosque se termine et que l’on passe à autre chose. Je ne sais pas combien d’années cela fait que Bendis est sur le titre, mais que c’est long, long, long. Et dire qu’on n’a toujours pas eu le droit à un truc intéressant…

ALL-NEW SPIDER-MAN #11

 

Amazing Spider-Man : L’épisode du jour, s’il est toujours estampillé Before Dead No More, prologue de The Clone Conspiracy, il est cependant un petit peu spécial puisqu’il se concentre uniquement sur Otto Octavius, piégé dans le corps d’un robot depuis qu’il a laissé la place à Peter Parker.

On découvre comment le Spider-Man Superior est arrivé dans ce corps métallique. Surtout on découvre ses plans pour la suite et le souhait d’Otto de reprendre possession du corps de Peter et reconquérir sa chère Anna-Maria !

Mais les sentiments de la jeune femme ont pas mal évolué depuis, et cela risque de mettre Otto dans un très vilain état…

Bref, petit interlude sympathique qui me permet de me rappeler à quel point je n’avais pas aimé cette affreuse période « Superior ».

 

Spider-Man 2099 : Miguel est toujours en 2099, un 2099 certes différent du sien mais en 2099 quand même. Après avoir retrouvé, enfin, Tempest, voilà Miguel qui doit courir pour retrouver une autre femme, Roberta Mendez, la Captain America 2099.

Un épisode quelque peu compliqué à suivre avec une multitude de personnages appartenant à diverses organisations amies ou ennemies, je n’ai pas tout suivi.

Bref, un épisode « chia… » à lire et à suivre. C’est assez dommage, mais au final cela me permet de réaliser que je me fous un peu de cet arc.

 

Civil War : Amazing Spider-Man : Avec ce tie-in, fort sympathique au demeurant, nous comprenons un peu plus ce que Tony essaie, désespérément, d’expliquer à Carol Danvers et ses moutons.

En invitant Ulysse à Parker Industries, Spider-Man tente d’aider un peu le jeune homme à mieux appréhender, apprivoiser ses pouvoirs. Mais une vision sur Clash emmène notre héros dans un tourbillon infernal !

En assistant au grand final, on est en droit de se demander si Clash aurait agi de cette façon s’il n’avait découvert les doutes de Peter et Ulysse.

Bref, ce petit tie-in, si graphiquement il n’est pas très beau, apporte de l’eau au moulin de Tony.

 

Spider-Man : Nan !! Un épisode de Spider-Man dans ce kiosque ? Mais c’est quelque chose qu’on a pas vu depuis des mois ! Bon, arrêtons de troller.

La vie de Miles est devenue assez compliqué. Entre les études et son travail au sein des Avengers, le voilà avec Ganke qui lâche son identité secrète à leur nouveau coturne, Fabio Medina (Boules d’Or) comme si de rien était, et avec sa grand-mère persuadée qu’il se drogue qui lui colle un détective aux basques, et pas n’importe lequel, Jessica Jones !

Comme si cela ne suffisait pas, voilà que Tony Stark le convoque pour un tête-à-tête intriguant…

Bref, le titre est vraiment plaisant à suivre et c’est cool, d’enfin, le retrouver. Pauvre Miles, sa vie est d’un compliqué !

 

Bref, ce kiosque est toujours sympathique à suivre. Les séries sont d’un bon niveau et nos trois héros nous proposent des intrigues bien variées.

ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS #11

 

Invincible Iron Man : Après sa petite pause où tout le monde le croyait mort, il est temps pour notre milliardaire préféré de retourner aux affaires, et dieu que cela va être compliqué !

Une guerre civile sur le point d’éclater, la tour Stark qui n’est plus qu’un énorme tas de gravats, les actionnaires qui veulent sa peau et une petite amie aux abonnées absentes ! Dur retour à la réalité.

C’est dans ces circonstances que Victor Fatalis vient proposer son aide…

Bref, un début d’arc plutôt intéressant avec, en plus, un Mike Deodato Jr qui semble à nouveau en grande forme !

 

International Iron Man : Et bien voilà ! Iron Man a retrouvé sa mère ! Une chanteuse underground engagée par le S.H.I.E.L.D. pour des missions sous couverture.

Avec ce septième, et dernier épisode, Brian M. Bendis et Alex Maleev lève totalement le voile sur les origines de Tony, et elles ne sont pas simples ! Il va falloir, à notre héros, beaucoup de force pour tout digérer.

Bref, une minisérie très intéressante qui permet à Bendis de mettre toute la lumière sur les nouvelles et véritables origines de Tony et ainsi mettre fin au travail de Kieron Gillen lors de Marvel Now. Beaucoup de bonnes choses à retenir.

 

Steve Rogers : Captain America : Nick Spencer n’y va pas avec le dos de la cuillère ! Captain America, en récupérant sa vitalité et sa jeunesse grâce à Kobik, se retrouve avec un passé modifié et le voilà agent de l’Hydra aux ordres de Crâne Rouge ! Comme si cette situation n’était pas assez inédite, voilà que Steve Rogers veut éliminer Crâne Rouge, pour le propre bien de son Hydra tant aimée !

Peu importe de quel côté de la barrière il se trouve, Steve Rogers veut toujours se débarrasser du despote nazi.

Mais il va falloir mettre tous ses plans en stand-by avec l’arrivée d’Ulysse ! Le jeune Novhumain pouvant être un danger pour l’agent double et risque de dévoiler sa véritable appartenance.

Bref, je suis absolument fan de cette série, de Nick Spencer et de ce statu quo. Le seul reproche que je pourrais faire c’est que tout cela ne se ressent dans aucune autre série où l’on voit Captain America.

 

Sam Wilson : Captain America : Pauvre Sam Wilson, j’ai l’impression que son passage sous le costume de Captain America est un long et douloureux chemin de croix !

Et une opposition violente entre Rage et les Americops ne va pas arranger ses affaires. Surtout que Sam se retrouve au cœur des combats ! Rien de mieux pour ternir un peu plus son image et pour convaincre un groupe d’industriels peu scrupuleux et passablement racistes d’agir et de forcer le héros à rendre le bouclier. Pour se faire, ils appellent US Agent

Bref, toutes ces intrigues ne sont pas mauvaises et semblent rendre hommage à des sagas du passé mais je n’y arrive pas ! Tout simplement parce que je pense la même chose que les détracteurs de Sam. Il n’est pas fait pour ce costume.

 

Mighty Thor : Dario Agger est un égocentrique et un tordu de la pire espèce. Et cela se ressent avec la Directive Agger !

Si Dario est sur le point de mourir ou de se faire doubler par un adversaire, ce protocole se met en place et mène à la destruction du monde ! Ou du moins de New York. Un constat simple, si Dario Agger ne peut avoir le monde, alors personne ne le peut !

C’est ainsi que l’on retrouve Thor et Solomon à devoir sauver la vie du patron de Roxxon des griffes du Samouraï d’Argent et d’Exterminatrix.

Déjà que la mission est compliquée, elle le devient encore plus quand les deux agents qui cherchent l’identité secrète de notre héroïne débarquent pour l’arrêter !...

Bref, une intrigue toujours aussi géniale, et surprenante (les deux agents qui courent après Thor m’intriguent beaucoup), un cliff de dingue, de superbes dessins et un duo Thor/Roz Solomon qui fonctionne à merveille.

 

Bref, ce kiosque est indéniablement le meilleur proposé par Panini Comics, tout simplement !

ALL-NEW AVENGERS #11

 

All-New All-Different Avengers : Avec ce treizième épisode, Mark Waid entame un nouvel arc sur la série phare des Avengers. Et en me lançant dedans, je crois les doigts, très fort, pour enfin avoir quelque chose de sympathique à lire.

La bonne nouvelle, c’est que l’arc semble se concentrer, uniquement sur la Vision ! Ce dernier, vient de se faire manipuler, comme une marionnette, deux fois en peu de temps par Kang ! On a beau nous expliquer que la Vision cherche à se dédouaner de ses sentiments, ce qui va se passer ressemble très clairement à une envie de vengeance.

En effet, désireux de mettre fin aux agissements de l’ennemi intemporel des Avengers, Vision entreprend un voyage à travers le temps pour trouver les origines du vilain. Alors ? Que va faire Vision ? Va-t-il tuer Hitler encore bébé ?

Graphiquement, je suis de plus en plus époustouflé par le travail d’Adam Kubert, c’est juste magnifique.

Bref, il semblerait que mes prières aient été entendu, je me retrouve, enfin, avec une histoire intéressante pour ce nouveaux Avengers post-Secret Wars !

 

New Avengers : Retour aux affaires ! Al Ewing a la bonne idée de zapper Wiccan, Hulking et la dame écureuil ridicule pour se recentrer sur l’essentiel et le plus intéressant, l’A.I.M. et Reed Richards, le Créateur.

Les choses commencent à prendre une vilaine tournure pour Roberto Da Costa. Si on passe sur son infection, suite au nuage tératogène, il est la cible de l’agent John Garrett (qui se décide à utiliser Dum Dum Duggan comme une simple arme), celle du Créateur (et ses terrifiants adeptes du W.H.I.S.P.E.R.) et voilà qu’en plus, le jeune Novhumain Ulysse prédit sa mort !

Mais attention, il ne faut pas prendre Da Costa pour le dernier des abrutis, même quand on s’appelle Reed Richards ! Le mutant réserve toujours quelques surprises…

Bref, le titre s’emballe et la confrontation Reed Richards/Roberto Da Costa s’annonce palpitante !

 

Uncanny Avengers : Quel retour inattendu ! Quelle bonne nouvelle ! Hank Pym est de retour, en version upgradée avec le corps d’Ultron. Selon ses dires c’est lui le vainqueur de ce duel à mort contre sa création.

Mais les Avengers ne sont pas rassurés et certains ont des doutes. C’est donc à Janet, l’ex de Hank d’aller vérifier tout cela… Gerry Duggan nous réserve de nouvelles surprises…

Pepe Larraz, c’est graphiquement superbe !

Bref, j’ai l’impression de retrouver le Gerry Duggan du Deadpool version Marvel Now ! Comme s’il avait changé son fusil d’épaule. Une intrigue vraiment sympa, un personnage dont j’adore toujours un peu plus ce que l’on fait de lui. Vivement la suite.

 

Bref, il aura fallu attendre quasiment un an, onze petits numéros et arriver sur la fin e cette version du kiosque All-New Avengers pour enfin avoir un sommaire qui tient la route. Et ben…

ALL-NEW DEADPOOL # 10

 

Deadpool : Dans les titres Deadpool, il n’y a rien de commun avec le reste de l’univers Marvel. Si les deux épisodes du jour sont encore rattachés à Civil War II, notre mercenaire ne prend pas part au conflit entre les héros autour de Captain Marvel et ceux autour d’Iron Man. Non, ici la guerre civile a lieu entre Deadpool et ses hommes.

En effet, les Pros à Payer viennent de se mettre d’accord : ils en ont ras le bol de Deadpool et veulent rompre leurs contrats avec lui ! C’est la goutte d’eau pour Deadpool, qui décide de les virer !

Il semble que la vie de Deadpool continu de partir en sucette ! Le départ des Pros à Payer, problèmes de couple avec Shiklah, la mort de Michael, Benjamin qui retourne au pays des morts ou encore Preston qui semble en vouloir énormément à Wade.

Bref, Gerry Duggan semble bien décidé à rayer tout ce qu’il a fait sur le héros durant Marvel Now… Quel dommage…

 

Spider-Man/Deadpool : Episode éclair ce mois-ci qui se résume à un combat entre l’araignée Gipsy et ses deux « papas » : Deadpool et Spider-Man. Et tout cela semble être d’une grande déception pour cette araignée folle furieuse.

Bref, pas grand-chose à se mettre sous la dent, de l’action et du combat avec les dessins d’Ed McGuinness qui va ravir ses fans.

 

Deadpool & The Mercs For Money : La mission pour Umbral Dynamics est la mission de trop pour les Pros à Payer ! Ils n’ont plus aucune confiance en Deadpool, et ce dernier va devoir se débrouiller pour réparer ses erreurs et sauver la jeune Negasonic Teenage Warhead, entre autres.

Il va découvrir qu’on n’est jamais mieux servi par soi-même et comprendre à quel point il travaille dans le mauvais camp ! Et alors que les choses vont de mal en pire, il tombe sur les Pros à Payer ! Des Pros à Payer bien différents…

Bref, pas une seconde de temps mort !

 

Bref, cela va se passer comment si même les Pros à Payer dégagent déjà ? Gerry Duggan serait-il adepte de scier la branche sur laquelle il est assis ? On ne retrouve rien du succès Marvel Now, quelle déception ! Heureusement le titre de Cullen Bunn, lui, est excellent !

ALL-NEW X-MEN #11

 

Civil War II : X-Men : L’infiltration de Fantomex à New Attilan, pour le compte de Magnéto, provoque quelques remous entre Tornade et la reine Médusa. Même si Gambit à stopper le criminel ! Tornade se doit de montrer à la reine que les X-Men sont de son côté. Il faut calmer les actes de Magnéto !

Mais ce dernier n’a pas dit son dernier mot, et maintenant que Psylocke est partie, il lui faut une autre force de frappe psychique. Il se tourne alors vers…

Bref, du classique, rien que du classique…

 

All-New Wolverine : Quel dilemme pour cette pauvre Laura ! Il semblerait qu’elle ne puisse jamais, vraiment, profiter de Logan. Alors qu’elle est calme avec le vieux Logan et Gabby voilà que Captain America débarque chez elle pour arrêter Logan !

On s’en doute les choses ne vont pas se passer comme prévue, et Laura va avoir du mal à choisir son camp, surtout en comprenant qu’Ulysse, le Novhumain voyant l’avenir, a vu Old Man Logan tuer Gabby !

Les visions d’Ulysse se réalisent souvent et Le vieux Logan se retrouve dans un état de rage effrayant…

Bref, ce tie-in illustre à merveille ce que je pense d’Ulysse, de son pouvoir et du danger qu’il représente ! Logan aurait-il agit de la sorte si Captain n’avait pas agi suite à cette vision ?

 

All-New X-Men : Après avoir vu les différents personnages chacun de leur côté, il est temps de les voir en action tous ensemble !

Alors que le jeune Cyclope essaie, tant bien que mal, de repousser une créature effroyable tout droit sortie de l’enfer, ses compagnons sont confrontés à des monstres bien plus effrayants, partout en ville !

Alors que tout laisse à penser que cela est la faute du jeune Fauve, ils découvrent, tous, que quelqu’un d’autre se cache derrière ces événements démoniaques…

Bref, petite histoire sympa, avec un ennemi toujours plaisant à retrouver.

 

Uncanny X-Men : C’est donc Exodus qui se cache derrière Someday Corporation ! L’ancien lieutenant de Magnéto semble avoir totalement perdu les pédales cette fois-ci ! Il va falloir que son ancien mentor règle le problème et lui montre qu’il n’a rien perdu de sa superbe.

Mais que va-t-il faire des mutants qu’il va sauver en cas de victoire ?

De son côté, Psylocke qui a fini par claquer la porte de l’équipe de Magnéto, entreprend une mission solo. Mais agit-elle vraiment de son propre chef ?...

Bref, je ne vois toujours pas où va le titre.

 

Old Man Logan : Jeff Lemire continu de nous proposer se déroulant dans notre présent, et dans le passé (un de nos futurs possibles) d’Old Man Logan.

Alors qu’il cherche à se venger de Lady Deathstrike, Old Man Logan tombe l’Ordre Silencieux ! Il se retrouve face à un ennemi contre lequel il a dû montrer sa véritable nature à Maureen dans son passé !

Les deux intrigues sont prenantes et l’on a envie de découvrir la suite le plus vite possible.

Graphiquement, Andrea Sorrentino, c’est clairement mon artiste numéro un ! C’est juste magnifique visuellement, une claque visuelle sans pareil. Un travail de mise en page incroyable et une intensité, une richesse de dingue !

Bref, le titre mutant qu’il faut absolument suivre !

 

Bref, heureusement, heureusement que les titres estampillés « Wolverine » sont là, sinon le kiosque prendrait l’eau !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article