Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Daredevil tome #1 "Un Témoin Gênant"

Durant Marvel Now, un titre fut vraiment à part pour moi, tant par ses qualités artistiques que pour son intérêt scénaristique. Je parle bien sûr du Daredevil de Mark Waid et Chris Samnee. Peut-être mon titre préféré avec les Avengers d’Hickman et le Thor de Jason Aaron. Le genre de titre qui vous fut trépigner d’impatience entre chaque tome ou chaque kiosque. Le genre de titre qui vous pousse à vous intéresser aux histoires plus anciennes, voir originelles du héros.

Aussi, à l’annonce d’un grand chamboulement, lors d’All-New All Different Marvel, je fus un petit peu sceptique. Si l’équipe créatrice, Charles Soule et Ron Garney, est plutôt prometteuse, apprendre que Marvel utilise la fin de Secret Wars pour tout remettre à plat me désappointe quelque peu…

 

Daredevil revient à Hell’s Kitchen sous un costume différent, tandis que la carrière de son alter ego, Matt Murdoch, prend un nouveau départ. A présent épaulé par Blindspot, l’Homme sans Peur va devoir combattre l’implacable Dix-Doigts et ses vieux adversaires de la Main.

Découvrez les premiers épisodes de la nouvelle série Daredevil, écrits par Charles Soule et dessinés par Ron Garney.

(Contient les épisodes #1 à 5 et All-New All Different Point One #1)

On a bien du mal à s’y retrouver avec ce Daredevil version Charles Soule ! Déjà, un costume noir ! Agressif et sombre. Ensuite, un retour un New On a bien du mal à s’y retrouver avec ce Daredevil version Charles Soule ! Déjà, un costume noir ! Agressif et sombre. Ensuite, un retour un New York, un Matt Murdoch procureur, un gros schisme avec Foggy, Kirsten qui n’est plus là !

Et surtout, surtout, plus personne ne semble se rappeler de la double identité de notre héros !

 

Déjà que ces changements, d’un point de vue purement et égoïstement personnel, ne me plaisent pas du tout, (j’adorais le personnage de Kirsten ! Et j’aimais bien le déménagement à San Francisco), le pire reste que l’on ne nous explique rien ! Comment Daredevil a fait pour que personne ne se souvienne qu’il soit Matt Murdoch ? Où est Kirsten ? Comment peut-il retravailler à New York ? Pourquoi Foggy a-t-il tant la rage ? Pourquoi le costume noir ? Beaucoup de questions mais pas la moindre réponse…

 

Daredevil, lui, continu sa vie, son œuvre. Si son poste de procureur semble un peu compliqué à gérer pour Matt Murdoch, pour ne pas dire un désastre avec sa mise au placard, du côté de Daredevil, un nouvel ennemi voit jour, mais également un padawan ! Un apprenti !

En effet, Daredevil s’entiche d’un sans papier d’origine asiatique, voulant, à l’instar du héros, tout faire pour protéger son quartier, China Town, sous le pseudonyme de Blindspot ! Le jeune homme a réussi à se faire un costume le rendant invisible et ne fonctionnant qu’avec de simples piles !

China Town voit une sorte de gourou, Dix-Doigts (ayant vraiment dix doigts à chaque mains), manipuler et utiliser de pauvres gens, n’ayant plus que l’espoir comme moyen de survie, comme « cobayes » pour ses nouveaux pouvoirs, qu’il a volé à la Main !

Mais on ne se moque pas ainsi de la Main, et Daredevil qui avait déjà bien du mal à gérer ce nouvel ennemi, voit arriver ses vieux adversaires, accentuant encore davantage une situation explosive !

 

Si l’histoire est intéressante, prenante, si le personnage de Blindspot est bon et prometteur, je ne suis pas convaincu par ce virage radical ! Un nouvel exemple supplémentaire de ma perplexité face à la ligne éditoriale de Marvel qui semble rétropédaler sur tous ses titres si fantastiques durant Marvel Now ! (Daredevil mais aussi les Avengers ou encore Deadpool !)

 

Graphiquement, nous n’avons pas le Ron Garney vu sur Thor : God of Thunder, mais c’est un travail propre et qui fait mouche. Une approche très sombre et peu colorée, jouant beaucoup sur les ombres et les lumières. Un peu à l’image de l’univers du héros et du coup en parfait opposition avec le travail, si excellentissime de Chris Samnee.

Une approche certes différente mais parfaitement exécutée et franchement agréable à suivre.

Bref, ce nouveau Daredevil, s’il propose quelque chose de plaisant à lire, ne me convainc pas ! A l’image du Deadpool de Gerry Duggan je ne suis pas fan de cette omission des nouveaux personnages qui apportaient tant ! Et puis, pour le coup, le manque d’explication est vraiment gênant.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article