Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Captain America tome #4 "Clou de Fer"

Depuis son retour de la Dimension Z, Captain America a bien du mal à rentrer dans ses bottes. Notre héros n’est plus que l’ombre de lui-même. Et le pauvre Nuke a failli en faire les frais. Le vilain ne devant son salut qu’à l’arrivée in extrémis du Faucon. Cela dit cela n’aura pas servi à grand-chose…

Captain America va avoir fort à faire face à un nouvel ennemi qui ne cherche qu’une chose, détruire les Etats-Unis à travers le S.H.I.E.L.D. !

 

Avec l’aide du psychédélique Docteur Cérébulles, Clou de Fer est bien décidé à anéantir le S.H.I.E.L.D. Face à ces deux adversaires, Captain America n’aura pas le droit à l’erreur….

Steve Rogers se prépare à vivre le moment le plus difficile de sa carrière dans ces épisodes signés Rick Remender (Uncanny X-Force) et Nic Klein (Winter Soldier).

(Contient les épisodes #16 à 21)

Le tome s’ouvre avec une courte histoire sur la belle Jet Black. Cette dernière a de plus en plus de mal à vivre sur notre planète. Découvrant, petit-à-petit, que son père n’avait finalement pas tout à fait tort sur sa vision des humains. Le lecteur découvre, lui, à quel point l’attachement de Jet à Steve est véritable et sincère.

 

S’il est toujours plaisant de retrouver Jet, le personnage étant trop peu mise en avant, et étant une véritable béquille pour Steve pour le moment, il faut retourner à l’essentiel et la suite de la mort de Nuke. Le pauvre soldat a subi une triste fin en devenant une bombe, dévastant une partie de la base du S.H.I.E.L.D. où il se trouvait, tuant des centaines d’agents. Nous découvrons ensuite l’intérêt de la base de l’Essaim, cette dernière servait de prison à l’Arme Moins, une arme terrible devant servir à prendre le dessus sur Captain America, Wolverine et tous les autres super-héros résultant d’expériences scientifiques.

J’ai vraiment hâte de découvrir va pourvoir traverser cette épreuve. Sur les dernières cases, ils semblent vidé, complètement vidé. Si on se doute que le scénariste ne peut plus lui faire subir grand-chose, le travail sur sa psychologie promet d’être passionnante. Steve Rogers reste le personnage avec le plus de volonté, nous allons voir s’il a un point de rupture.

 

Graphiquement, le travail de Nic Klein est correct, fluide et plaisant à regarder. Cela reste, quand même, un style assez sombre et statique. Si cela correspond au rythme de la narration, j’aurais aimé un artiste plus « expressif » pour renforcer encore la nouvelle épreuve que traverse Steve Rogers.

Bref, une nouvelle fois, Rick Remender nous montre à quel point il est décidé à emmener Steve Rogers tout au fond du gouffre. Notre héros s’en prend plein la tête, et n’importe quel humain ne pourrait jamais se relever de telles épreuves. Une intrigue sombre et dure, qui montre à quel point Steve et le S.H.I.E.L.D. sont prêts à tout mais pas dans le même sens.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article