Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #272 : Chicago Police Department saison #3

Il y a des séries comme ça, qu’on attend saison après saison, même si elles n’ont rien d’extraordinaire, même si ce ne sont pas de monstrueuses machines de guerre comme Game of Thrones ou The Walking Dead. Des fois, simplement de bonnes intrigues, d’excellents personnages, suffisent ! Bon, ce qui est dommage c’est l’horaire de diffusion proposée de TF1, hallucinant à l’heure qu’ils passent cela. Et dire qu’ils ont encore repoussé l’heure de diffusion en milieu de saison, les fans de la série étant bien moins considérés par TF1 que ceux de Grey’s Anatomy.

Notons, d’entrée que la série est propice aux crossovers, puisqu’elle rejoint une nouvelle fois New York Unité Spéciale, avec le retour du monstre ayant tué Nadia dans la saison précédente. Mais aussi avec Chicago Med, d’ailleurs les policiers seront surtout de passage au Chicago Med. Enfin l’un des derniers épisodes sert de poisson pilote pour Chicago Justice, la quatrième série de la licence, se concentrant, comme vous vous en doutez sur les affaires passant au tribunal. Série prometteuse au demeurant, avec un casting tout autant alléchant.

Mais revenons à nos moutons. Cette nouvelle saison de Chicago Police Department est encore plus mordante que la précédente. Si Voight (Jason Beghe) reste dans les clous, tous en conservant ses coups de sangs et ses petits dérapages, il est plus proche de flic charismatique que du ripou. Une poigne de fer, une force qui impose le respect, une certaine puissance mais une envie de protéger les siens sans limite. Les intrigues sont haletantes, prenantes, parfois très (trop) dures. Je retiendrais celle du bébé abandonné dans un sac, le jeune de couleur abattu par Burgess (Marina Squerciati), l’assassin de Nadia ou encore la guerre des gangs. Mais il y en a beaucoup d’autres.

Au cours de ces épisodes, la synergie des personnages est toujours plus prenante, toujours plus réussi. D’ailleurs, je trouve que cette saison s’intéresse, approfondi beaucoup plus les personnages. Et en premier lieu Voight, où l’on apprend beaucoup de chose sur son passé, notamment vis-à-vis de sa femme, ou de la jumelle de son fils. Des choses qui prennent à la gorge, de douloureux, ce qui rend le personnage encore plus fort, plus puissant, plus profond. Lindsay (Sophia Bush) semble enfin s’autoriser au bonheur, Ruzek (Patrick Flueger) voit son futur bonheur avoir du plomb dans l’aile, Atwater (LaRoyce Hawkins) veut surfer sur la vague « couleur », Olinsker (Elias Koteas) se découvre une fille surprise et même l’excellente Trudy Platt (Amy Norton) y va de son petit mariage et éclabousse toujours la série de son génie savoureux !

J'ai vu! #272 : Chicago Police Department saison #3

Bref, cette troisième saison de Chicago Police Department est peut-être, sans doute, la meilleure à ce jour. Toujours des intrigues coups de poing, des personnages toujours plus passionnants, encore davantage mis en avant et travaillés. Toujours le même, grand, plaisir à suivre cette série, à m’intéresser aux personnages, à vivre ces enquêtes. J’attends, peut-être, maintenant, pour que la série se bonifie encore davantage, une nouvelle saison avec un fil rouge, un vilain récurrent.

J'ai vu! #272 : Chicago Police Department saison #3

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article